Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les psychologues ont développé 3 formules qui te permettent de calculer si tu es heureux ou non

La question "Qu'est-ce que le bonheur ?" a dérangé l'esprit humain pendant des milliers d'années. La vérité a été recherchée par les poètes et les philosophes, par les jeunes amants et les figures publiques. Et quand la question a été abordée par des scientifiques de renommée mondiale, des neurobiologistes et des psychologues, il a été établi que le concept éphémère du bonheur se limiterait en fait à des formules mathématiques strictes. Que comprennent ces formules ? Et marchent-elles ?

Chez Sympa nous avons décidé de passer en revue trois formules de bonheur très populaires pour voir si elles peuvent être appliquées dans la réalité de la vie moderne.

Bienvenue à la leçon du bonheur !

1. Les six "règles" qui soutiennent le bonheur.

Le professeur Todd Kashdan de l'université George Mason aux Etats-Unis a développé une formule qui prétend être universelle et qui, selon le scientifique, peut rendre n'importe qui heureux. Voici à quoi cela ressemble :

Bonheur = 16M + C + 2T + 5A + 2B + 33S, soit :

  • M - Profiter du moment
  • C - Être curieux et explorer le monde
  • T - Avoir un travail que tu aimes
  • A - Soutenir les autres
  • B - Être une base de soutien dans les relations, consacrer du temps à tes proches
  • S - Prendre soin de ton corps et de ta santé

Pour comprendre comment cette formule fonctionne, prenons le laps de temps d'une semaine. Ainsi, voici une semaine heureuse :

  • 16 fois tu as apprécié un moment agréable
  • 1 fois tu as exploré quelque chose de nouveau et d'inconnu dans ce monde
  • 2 fois tu t'es consacré à un métier qui t'inspire
  • 5 fois tu as soutenu d'autres personnes
  • 2 fois tu as acclamé tes proches
  • 33 fois tu as pris soin de ton corps et de ta santé

La chose curieuse est que dans la formule du scientifique il n'y a pas de place pour l'amour ou pour le bien-être financier. Et cela fait douter les sceptiques sur sa justesse. Mais Todd Kashdan est convaincu que sa formule est la plus efficace et aidera les gens dans leur poursuite du bonheur.

2. Le bonheur c'est vivre, être et avoir un but.

Les psychologues britanniques Carol Rothwell et Pete Cohen ont présenté à la communauté mondiale une formule complètement différente :

Bonheur = P + (5E) + (3A), étant :

  • P - caractéristiques de ta personnalité : tes concepts sur la vie, ton caractère et tes loisirs
  • E - existence : santé, stabilité financière, vie personnelle et amis
  • A - normes élevées : estime de soi, ambitions et sens de l'humour

Cette formule est apparue après que les psychologues aient interrogé plus d'un millier de personnes, leur posant quatre questions simples. La réponse à chaque question est alors évaluée sur une échelle de 1 à 10, où 1 est "certainement pas" et 10 est "définitivement oui".

1. Dans quelle mesure es-tu ouvert au monde et au changement ?

2. Vois-tu le monde positivement, es-tu capable de te remettre rapidement après des échecs et sentir que ta vie est sous contrôle ?

3. Es-tu satisfait de ton état de santé et de ta situation financière ? Ressens-tu le soutien de tes proches ?

4. Fais-tu ce qui te donne des sentiments de joie et une projection vers tes objectifs ?

La somme des chiffres obtenus en répondant aux deux premières questions est ton indicateur P. La réponse à la question n°3 est l'indicateur E et la réponse à la question n°4 est l'indicateur A.

Chaque personne qui répond au questionnaire reçoit une note qui ne peut dépasser 100. Plus cette note est élevée, plus la personne est heureuse.

"Les gens pensent que le bonheur c'est beaucoup d'argent, une bonne voiture ou une grande maison", explique Cowan, "mais ceux qui ont tout cela ne sont pas nécessairement plus heureux que ceux qui simplement profitent de la vie."

Le scientifique pense que les gens se concentrent souvent sur des choses négatives et par conséquent, se sentent malheureux. Mais au lieu de penser aux échecs, il est préférable de profiter des succès et des victoires et d'être reconnaissant pour ce que tu as.

3. Le bonheur est quand il y a plus de bien que de mal.

Le point faible de ces formules est le fait que leurs créateurs voient le bonheur comme une somme de certains facteurs qui sont les mêmes pour tout le monde.

Mais le concept de "bien" et de "mauvais" est différent pour chaque personne, et la même situation peut en amuser une personne mais en exaspérer une autre. Par conséquent, amener le concept de bonheur à une formule mathématique concrète est une tâche très difficile.

Le scientifique russe V. I. Neviadomsky est à l'origine d'une formule avec laquelle on peut calculer le niveau de bonheur dans une certaine période de la vie d'une personne.

Bonheur = la somme de EP / la somme de EN, étant :

  • EP - émotions positives sur une période de temps
  • IN - émotions négatives dans la même période de temps

Si la somme des émotions positives est plus grande que la somme des émotions négatives, une personne pense être heureuse ; si c'est l'inverse, non.

Cette formule est intéressante car elle ne définit pas le bonheur comme un certain résultat final. Parfois, tout ce dont on a besoin pour être heureux est qu’il se passe plus de choses agréables que de mauvaises dans sa vie.

La vérité est que le bonheur n'est pas une destination utopique, où la paix et la tranquillité nous attendent. Il reste un chemin, parfois épineux et tortueux. Et peu importe à quel point l'expression "vivre l'ici et maintenant" peut sembler insignifiante, elle ne perdra jamais sa pertinence.

Et, en y réfléchissant bien, il y a autant de formules de bonheur qu'il y a de personnes dans le monde. Nous avons tous nos priorités personnelles, nos objectifs, nos propres désirs et aspirations.

Es-tu prêt à partager ta recette personnelle pour le bonheur, ou garderas-tu le secret ?

Photo de couverture DreamWorks Pictures, BBC Films