Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pourquoi les enfants peuvent-ils se comporter comme de vrais petits diables avec leur mère, et être des anges avec les autres personnes ?

4-5-
10k

Ton enfant est le bébé le plus mignon du monde lorsqu’il est avec son père, sa grand-mère, à la crèche, avec d’autres enfants, ou partout ailleurs, mais dès que tu arrives, c’est un enchaînement de crises et de colères ? Si ce portrait te semble familier et que tu te demandes toujours “Mais que fais-je donc de travers ?”, alors tu peux arrêter de t’inquiéter : il ne s’agit pas du tout de toi ! Ton enfant a ses raisons de se comporter ainsi, et celles-ci sont justifiées !

Chez Sympa, nous avons découvert pourquoi les enfants ont tendance à mal se comporter quand ils sont en présence de leur mère, et nous avons décidé de partager avec toi l’avis des experts sur le sujet.

Une crise est un moyen de communication par lequel ton enfant cherche à te dire : “Maman, j’ai besoin de toi !”

Si le vocabulaire de ton enfant n’est pas encore très élaboré, il est naturel qu’il essaie d’attirer ton attention par tous les moyens possibles. Pour lui, sa mère représente en quelque sorte la source satisfaisant ses besoins de base, qu’il s’agisse de nourriture ou de sécurité. C’est pourquoi un enfant deviendra soudainement plus émotif lorsque sa mère sera présente. Voici comment le Dr Ann Corwinune, experte en éducation parentale, explique ce phénomène :

“Les mères symbolisent les besoins des enfants, et ces derniers les associent aussi bien physiologiquement que psychologiquement à la nourriture et à la survie. C’est pourquoi les enfants intensifieront leurs comportements. Ils le feront dans l’unique but d’attirer l’attention de leur mère et de rester connectés à elle, par tous les moyens possibles. Les pères, de leur côté, symbolisent plus la confiance, la prise de risque, et le jeu. C’est pourquoi les enfants n’ont pas autant besoin d’attirer l’attention de ces derniers, car il ne s’agit pas là d’un attachement associé à la survie.”

Tu représentes la zone de confort de ton enfant

De manière générale, les enfants ne montrent pas toute la gamme de leurs émotions aux gens en qui ils n’ont pas confiance. Si tu as tendance à penser que ton enfant garde “le pire” de lui-même uniquement pour toi, ce n’est pas l’exacte vérité. En fait, il “t’honore” de ses crises et ses pleurnicheries, car c’est ainsi qu’il te montre à quel point il te fait confiance et combien il se sent en sécurité quand tu es près de lui. En agissant ainsi, c’est son unique manière de te dire : “Maman, je me sens en sécurité quand je suis avec toi.”

Voici ce que tu peux faire si ton enfant fait des crises juste avec toi :

Nous venons de voir que ce n’est pas une si mauvaise chose si ton enfant agit ainsi avec toi. Mais devrais-tu pour autant supporter silencieusement un tel comportement ? Les experts pensent que non. Voici donc quelques manières d’apprendre à ton enfant à être plus gentil avec toi, afin de préserver tes nerfs.

  • Accepte que ton enfant fasse des crises, et ne les prends pas personnellement. Donne-lui le temps et l’espace nécessaires pour laisser passer la crise, et assure-toi simplement qu’il ne se blesse pas et qu’il ne fasse de mal à personne autour de lui.
  • Donne à ton enfant l’occasion de s’exprimer. S’il va à la crèche ou à l’école, il doit se tenir “sage” toute la journée, et se lâcher en rentrant à la maison est nécessaire pour lui. Une crise de colère n’est, bien entendu, pas la seule manière de décompresser, c’est pourquoi tu peux lui offrir d’autres alternatives : le laisser courir partout, s’amuser dans le jardin, dessiner, lire une histoire, ou encore mieux, en inventer une ensemble.
  • Délègue certaines tâches à ton conjoint. Si ton enfant communique moins avec ton partenaire qu’avec toi, il est probable qu’il soit plus sage avec lui. C’est pourquoi de temps à autre, quand tu sens que tu vas assister à une crise de colère, demande à ton conjoint de faire prendre le bain ou de donner à manger à votre enfant.
  • Parle à ton enfant et explique-lui ce que tu ressens, s’il est assez grand pour entendre les choses, bien sûr. Et ne le laisse surtout pas profiter de toi. Même si le fait d’agir ainsi en ta présence est un signe de confiance, il est important que tu fixes des règles et que tu t’y tiennes. Aide ton enfant à comprendre que tu seras toujours là pour le soutenir et le réconforter, mais que tu éprouves aussi des sentiments, et qu’il faut les respecter.

As-tu des enfants ? Se comportent-ils différemment avec toi ? Dis-nous ce que tu penses de cet article dans les commentaires, et si tu as appris quelque chose aujourd’hui, partage-le avec les personnes de ton entourage, surtout avec celles qui ont des jeunes enfants !

Photo de couverture Cavan Images / Getty Images
4-5-
10k