Voici pourquoi ton type d’attachement peut conduire à des relations malsaines

Les expériences et les attachements émotionnels que nous recevons dès l’enfance façonnent la manière dont nous nous rapportons aux autres. C’est ce qu’on appelle l’attachement. Il en existe différents types qui identifient des comportements spécifiques et influencent même la connexion que nous avons dans nos relations.

Certains des comportements des différents styles d’attachement peuvent conduire à des relations toxiques. Mais apprendre d’eux peut nous aider à nous comprendre et à construire des liens sains avec les autres.

Chez Sympa, nous avons enquêté sur ce que les experts recommandent pour améliorer ces types d’attachement et promouvoir des relations plus saines.

Types d’attachement

1. Attachement sécure

Ce qui distingue les personnes ayant un attachement sécure, ce sont les relations de couple fondées sur la confiance et la communication. Elles n’ont pas peur d’être authentiques et d’être vulnérables devant leur partenaire. La proximité avec les autres ne les dérange pas, et elles expriment souvent leurs sentiments ouvertement.

La chaleur et l’amour que ces personnes expriment sont naturels. Elles sont indépendantes, mais cela ne les empêche pas de former des liens stables. Elles se caractérisent par une bonne estime de soi, ce qui les amène à comprendre et à accepter les petits défauts de leur partenaire. Lorsqu’elles sont confrontées à des conflits, elles préfèrent les affronter et les résoudre de la meilleure façon possible. Cela fait de l’attachement sécure le style idéal pour établir des relations saines.

2. Attachement anxieux

Dans ce type d’attachement, la personne se sent anxieuse à propos de la relation. Elle se demande constamment si son partenaire l’aime toujours, s’il est toujours intéressé. Elle préfère satisfaire les besoins de l’autre plutôt que les siens, ce qui entraîne un sentiment de mal-être. Il lui est difficile d’être autonome, alors elle forme des attachements dépendants, au point d’envahir l’espace de son partenaire.

Ces personnes ne se sentent pas sûres d’elles-mêmes. Elles ont tendance à être manipulatrices, jalouses ou même à provoquer la jalousie de leur partenaire lorsqu’elles ont l’impression de prendre leurs distances. Elles projettent des scénarios négatifs sur leur relation et ont plus de difficultés à rompre une relation amoureuse.

3. Attachement évitant

Les personnes ayant le type d’attachement évitant sont celles qui ne recherchent pas de relations stables. Lorsqu’elles sentent que leur partenaire exige d’elles plus d’engagement ou lorsque des situations stressantes se présentent, elles décident de prendre leurs distances. Pour elles, exprimer leurs émotions et ressentir de la sensibilité pour les autres est synonyme de faiblesse, elles préfèrent donc couper les liens qui génèrent un contact étroit.

Dans ce type d’attachement, l’indépendance est plus appréciée que le fait d’être proche de quelqu’un, pour n’avoir besoin de l’aide de personne. Leur mécanisme de protection contre la vulnérabilité est une haute estime de soi. Ironiquement, bien que cela soit positif, il s’agit d’une estime de soi illusoire avec une tendance au narcissisme et un manque d’empathie pour les sentiments du partenaire.

4. Attachement désorganisé

Ces personnes se caractérisent par des problèmes de concentration et de pensées organisées. Elles sont émotionnellement instables et ressentent un malaise intérieur constant. Elles peuvent être très chaotiques dans leurs relations, distantes ou agressives ; ou bien elles peuvent contrôler leur partenaire en prenant grand soin de lui. Elles sont déchirées entre l’amour de l’autre et la peur d’être blessées.

Comment transformer notre attachement en quelque chose de serein

Contrôle des émotions

Tu ne dois pas avoir honte ni te sentir coupable si tu t’identifies à l’un de ces types d’attachement. N’oublie pas que l’attachement que tu as développé était ton moyen de protection pour survivre tout au long de ta vie. Il est donc important d’identifier nos émotions et d’apprendre à les contrôler.

L’analyse des pensées et des émotions que tu ressens t’aidera à te sentir calme, à avoir une image positive de toi-même et, ainsi, à être capable de communiquer tes émotions de manière respectueuse et compréhensible.

Établis des relations d’attachement saines

Il est fréquent qu’une personne ayant un attachement anxieux cherche à établir une relation avec une personne ayant un attachement évitant. Cela semble être une formule : le partenaire anxieux qui se considère comme insuffisant rejoint une personne évitante qui, au moindre conflit, s’enfuit. Le résultat est que les croyances des deux types d’attachement sont réaffirmées. Cela peut être modifié par une thérapie informée.

Comprendre que ton partenaire est un être indépendant et qu’il est avec toi parce qu’il t’aime, te respecte et t’accepte tel que tu es t’aidera à mieux communiquer et à avoir une relation saine. Essayer l’attachement sécure te permettra de changer tes habitudes afin de grandir et de comprendre que la codépendance est le symptôme d’une relation toxique.

N’oublie pas ce que tu vaux

Une grande erreur est commise lorsque la sécurité et l’amour qu’offre un partenaire deviennent la seule source de force. L’amour et la confiance en soi doivent venir de l’intérieur. S’aimer et s’estimer soi-même permet d’avoir des relations plus saines. Chaque jour, n’oublie pas de te rappeler à quel point tu es important. Ce faisant, ton estime de soi s’en trouvera renforcée.

Pense à la thérapie

Selon les experts, la thérapie informée est le meilleur moyen d’aider et de comprendre les situations qui ont marqué la vie adulte. Elle permet aux gens d’apprendre à élargir leurs sentiments et à mieux exprimer leurs émotions. N’aie pas peur du changement, mais sache comment y faire face.

La thérapie peut être le meilleur moyen d’établir des relations d’attachement sécures. Cela peut être difficile au début, mais avec le temps, tu apprendras à être plus tolérant envers toi-même et tu sauras que, en couple ou séparé de ton partenaire, tu es toujours une personne à part entière.

Comment aiderais-tu quelqu’un à changer son type d’attachement ? Quelles actions effectues-tu pour te rappeler à quel point tu es une personne importante et précieuse ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires.

Partager cet article