10 Signes et comportements par lesquels notre chien nous montre qu’il est stressé

Les chiens utilisent le langage corporel et différents signaux pour montrer aux humains qu’ils sont stressés. Ils peuvent ressentir cette sensation pour diverses raisons, les plus courantes étant la peur, la séparation et la confusion. Heureusement, en prêtant attention à leur comportement, on peut assez facilement identifier ces signes et réduire leur niveau de stress en leur faisant éviter certaines situations anxiogènes.

Chez Sympa, nous allons t’expliquer aujourd’hui comment ton chien peut te faire comprendre qu’il est stressé.

1. Il se comporte de manière hyperactive

Si ton compagnon à fourrure se met à mordre les meubles ou à courir partout dans la maison malgré les promenades, il peut avoir besoin d’un peu plus de stimulation, d’un horaire quotidien ou d’un programme d’exercice plus approprié. L’incapacité d’un chien à rester calme ou à rester attentif se produit pour diverses raisons, et plus particulièrement son patrimoine génétique, son alimentation et son programme d’activité physique.

Pour l’aider à se détendre, identifie d’abord les caractéristiques de sa race afin de savoir de quelle quantité d’exercice il a besoin en fonction de sa constitution biologique, de sa taille et de son âge. Ensuite, tu peux lui proposer des activités quotidiennes et lui apprendre différentes choses comme s’asseoir et rester immobile. Il est également possible de lui confier certaines tâches pour lui fournir la combinaison parfaite de stimulation physique et mentale dont il a besoin.

Bien que la plupart du temps, le problème en question soit le manque d’exercice, d’éducation et d’activités, il existe aussi certaines conditions médicales qui peuvent provoquer de l’hyperactivité. Ton vétérinaire peut effectuer un examen médical complet de ton chien pour exclure tout problème.

2. Il réagit de manière excessive

Ton toutou est peut-être une véritable alarme à humain, et à chaque fois que quelqu’un frappe à la porte, il aboie sans arrêt. C’est assez normal, mais si cette réaction semble ou devient excessive, et que d’autres signes comme les pleurs font leur apparition, alors on peut parler de stress. Ses aboiements et ses gémissements peuvent être considérés comme un indice permettant de reconnaître ce qui provoque de l’anxiété dans son environnement.

Les chiens ne contrôlent pas leurs réactions lorsque quelque chose les met mal à l’aise. Cependant, il ne faut pas oublier que cela dépend aussi du contexte dans lequel ils se trouvent, car ils peuvent gémir et aboyer pour d’autres raisons, comme pour attirer ton attention ou “te dire” qu’ils veulent jouer un moment, par exemple.

3. Il bâille beaucoup

Les humains bâillent quand ils sont fatigués ou qu’ils s’ennuient, mais les chiens bâillent excessivement lorsqu’ils se sentent mal à l’aise.

Selon Turid Rugaas, auteur de On Talking Terms with Dogs: Calming Signals (“Parler avec les chiens : signaux apaisants”), les chiens disposent de plus de 30 moyens leur permettant d’essayer de se déstresser pour tenter de se calmer. L’un d’entre eux consiste à bâiller, afin de désamorcer une situation tendue et apaiser les autres, y compris les humains.

4. Il halète de manière excessive

L’halètement est un moyen que les chiens utilisent pour évacuer leur chaleur corporelle. C’est tout à fait normal que ton chien halète lorsqu’il fait chaud ou qu’il vient de faire de l’exercice, mais si tu remarques qu’il le fait de manière excessive, fais attention. Un chien en souffrance peut haleter, surtout s’il vient de vivre quelque chose de traumatisant.

5. Il se lèche les babines et salive de manière exagérée

C’est un autre signe de stress chez les chiens qui peut être déchiffré à partir de leur langage corporel. Ton animal peut se lécher les babines après un délicieux repas, mais aussi lorsqu’il se sent mal à l’aise dans certaines situations.

Parfois, le mouvement de la langue est si rapide qu’il est difficile à remarquer. Cependant, tu peux rechercher d’autres signes de stress tels que : “l’œil de baleine” (quand tu vois le blanc de ses yeux), les oreilles repliées, la queue tombante, les poils hérissés, l’hypersalivation, les bâillements et l’halètement. Ton fidèle ami peut également éviter les contacts visuels ou fuir ton regard.

6. Il respire fortement

À moins que ton chien n’ait fait de l’activité physique, il n’a aucune raison d’haleter et respirer plus fort ou plus vite que la normale. La cause la plus fréquente de ce comportement est le stress : le changement de fréquence respiratoire est une manière pour ton animal de tenter de rendre moins stresssante une situation qu’il est en train de vivre, comme une visite chez le vétérinaire.

7. Il se fige

Lorsque ton chien s’arrête brusquement sur place et reste complètement immobile, il essaie probablement de calmer un autre chien ou une autre personne.

Selon Turid Rugaas, le figement a un rapport avec le comportement de chasse : lorsque la proie court, le chien attaque. Une fois que la proie s’arrête, le chien s’arrête aussi. Cependant, il utilise également ce comportement lorsqu’il se sent dans une situation de conflit de laquelle il ne peut échapper.

8. Il se cache

Si ton chien, qui est habituellement sociable, commence soudainement à se cacher sous le lit, la table ou sous d’autres meubles, fais attention. Cela pourrait être un autre signe de mal-être face à une situation donnée.

Étant donné que le fait de se cacher est un mécanisme de défense dans lequel ton chien cherche refuge, il est recommandé de ne pas chercher à le faire sortir tant que la “menace” est toujours présente, car il pourrait devenir agressif avec toi afin de tenter de maintenir sa sécurité. Tenter de le faire sortir accentuera probablement sa peur, alors évite de le faire.

9. Il se mord tout le temps la queue

Ce comportement compulsif porte le nom de stéréotypie. Il s’agit de séquences répétées de mouvements relativement peu variés et sans fonction évidente. Ceci peut commencer comme un mécanisme d’adaptation, afin de réduire le stress, et cela peut se poursuivre jusqu’à ce que le chien soit épuisé.

Parmi les autres comportements compulsifs les plus courants chez les chiens, on peut citer le fait de tourner en rond pendant des heures, de se mordiller les pattes ou de chasser des proies invisibles. La stéréotypie résulte souvent de situations frustrantes, anxiogènes, de conflits ou de stress. Cependant, elle peut également avoir une cause dermatologique ou correspondre à des troubles obsessionnels compulsifs (TOCs) qui nécessitent une attention spécialisée.

10. Il perd énormément de poils

La quantité de poils que perd ton chien peut augmenter en cas de stress chronique. Essaie d’identifier les facteurs qui provoquent cette affection, élimine-les pistes une à une et vois si cela diminue la perte de poils. Un autre facteur à prendre en compte est de savoir si cette perte est accompagnée d’autres symptômes tels que des lésions cutanées ou des démangeaisons. Si c’est le cas, contacte rapidement ton vétérinaire.

Chaque chien est unique, tout comme le contexte dans lequel il vit. Par exemple, certains chiens sont surexcités pendant les moments de jeux, ce qui les fait beaucoup haleter. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont stressés, mais simplement qu’ils ont besoin de faire une pause.

Plus tu connaîtras ton animal, plus tu remarqueras les changements dans son comportement, et les informations que tu donneras à un vétérinaire ou à un éducateur canin ne seront que plus précises. Si ton chien est stressé, ces professionnels t’aideront à réduire l’intensité de ses réactions face à l’élément déclencheur dans le but de l’apaiser.

Et souviens-toi : les chiens peuvent également refléter le stress des humains avec lesquels ils vivent. Donc tant que tu restes calme, ton animal le sera lui aussi.

Ton chien semble-t-il stressé chaque fois qu’il entend des bruits forts ou qu’il se rend chez le vétérinaire ? Comment parviens-tu à le calmer ? Laisse un message dans les commentaires, et n’hésite pas partager cet article avec les personnes de ton entourage !

Partager cet article