Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

13 Duos d’animaux presque identiques que tu peux confondre facilement

1-2-
445

Il se trouve que, dans la nature, il y a des milliers d’espèces d’animaux, et nous ne pouvons certainement pas les connaître toutes. Nous rencontrons parfois des animaux que nous ne connaissons pas, et d’autres fois, des espèces que nous pensons connaître mais qu’en réalité nous confondons avec d’autres qui leur ressemblent.

Sympa te montre aujourd’hui 15 duos d’animaux presque identiques, afin que tu saches désormais les distinguer.

1. Chameau et dromadaire

Il est très probable que ceux qui ont vu des photos de dromadaires ont pensé qu’il s’agissait de chameaux, et si notre hypothèse est correcte, ce ne serait qu’en lisant cet article qu’ils auraient réalisé l’existence d’une espèce appelée dromadaire. Ce n’est pas grave, en réalité ils appartiennent à une même espèce, celle de la famille des chameaux, mais ils sont un peu différents l’un de l’autre.

En effet, le chameau a des poils plus longs, et il a deux bosses, tandis que le dromadaire n’en a qu’une. Sympa, tu ne trouves pas ?

2. Lama et alpaga

Ils se ressemblent beaucoup car ils sont de la même famille des... tu as deviné ? Oui ! Ils s’apparentent aux chameaux, et appartiennent à la branche des camélidés (nous pouvons dire qu’ils partagent le même nom de famille). Or, les différences sont quand-même assez importantes. Le lama est plus grand que l’alpaga, son museau est plus allongé et ses oreilles sont plus droites. De plus, tandis que le lama a un visage plus rond, l’alpaga a une laine plus douce et moelleuse. Cela doit être tout un plaisir de le caresser... si tu peux le faire, car il est très timide.

3. Mouton et chèvre

Les moutons et les chèvres n’appartiennent certainement pas à la famille des chameaux. Ils font partie de la sous-famille des Caprinae. L’apparence du mouton ou de la chèvre varie selon la race. Tu peux les distinguer grâce à leur museau : si le pont du museau est courbe, il s’agit d’une chèvre, mais s’il est plat et court, tu as devant toi un mouton.

Si le mouton a des cornes, elles seront rondes en forme de spirale, alors que celles des chèvres seront ovales et aplaties, selon l’espèce.

4. Pieuvre et calamar

Ils vivent tous les deux dans l’eau, mais le calamar et la pieuvre sont très différents. Pour commencer, les pieuvres ont quatre paires de bras, et les calamars ont huit tentacules, dont deux qui sont considérés comme leurs bras. De plus, sauf quelques exceptions, les calamars sont beaucoup plus petits que les pieuvres.

5. Fourmi et termite

C’est vrai, il n’est pas évident de distinguer les termites des fourmis, et encore moins de savoir laquelle des deux envahit ta maison et vole ton sucre, et laquelle attaque tes meubles en bois. Ceci dit, tu remarqueras leur présence facilement, si petites soient-elles.

Si tu souhaites distinguer à première vue de quel insecte envahisseur il s’agit, tu dois savoir que les deux ont des ailes, mais tu peux les identifier grâce à leur taille et leurs antennes. Les termites ont une taille assez large, et leurs antennes sont toutes droites, alors que les fourmis ont une taille plus marquée et leurs antennes se courbent. Toujours est-il que la présence de ces deux insectes n’est jamais bienvenue, car elles adorent se faufiler dans tes meubles et ta nourriture.

6. Crapaud et grenouille

Les grenouilles et les crapauds ne sont pas si identiques que nous le croyons, et il est très facile de les différentier. Les grenouilles sont plus petites et ont la peau lisse. Les crapauds sont plus robustes, musclés, et leurs pattes sont plus courtes que celles des grenouilles qui ont une anatomie plus allongée, y compris les pattes.

7. Singe et chimpanzé

Singe et chimpanzé, ce n’est pas pareil ? Eh non. La famille des singes n’inclut pas les chimpanzés, ni les gorilles (qui eux, appartiennent à la famille des simiens (mot utilisé pour désigner les “singes”, mais qui en zoologie appartiennent à une autre espèce). Les singes sont plus petits et poilus. De plus, contrairement au trait le plus caractéristique des singes, les chimpanzés n’ont pas de queue.

8. Hibou et chouette

On les confond souvent, mais il est possible de les distinguer parce que les plumes du hibou sont droites, et ressemblent à des oreilles (leurs oreilles se trouvent sur les côtés, au niveau des yeux). De plus, ils ont des yeux orange et jaunes. Si tu vois un animal avec ces caractéristiques, tu as vu un hibou !

C’est peut-être l’occasion de te dire que Hedwig, dans Harry Potter, est une chouette blanche, et non pas un hibou, comme on essaie de nous faire croire.

9. Panda roux et raton laveur

Si les couleurs du panda roux n’étaient pas si particulières, on pourrait facilement le confondre avec un raton laveur, étant donné qu’ils se ressemblent beaucoup, avec leur queue rayée et leur habitude de monter dans les arbres. Or, le museau du panda roux est plus aplati que celui du raton laveur, et les taches autour de ses yeux ne sont pas noires, mais blanches.

10. Pigeon et tourterelle

Elles sont très similaires et appartiennent toutes les deux à la famille des Columbidae, et il est très difficile de les distinguer, ne serait-ce que pour leur taille, car les tourterelles sont beaucoup plus petites que les pigeons.

11. Caméléon et lézard

Le trait le plus saillant pour différentier ces deux reptiles est la forme des yeux. Ceux des caméléons, contrairement à ceux des lézards, se trouvent sur les zones latérales de la tête, et ont des “cernes” et des paupières unies entre elles, qui fusionnent avec le globe oculaire et forment une circonférence parfaite.

12. Marmotte et chien de prairie

S’agit-il de jumeaux ? Si tu regardes attentivement, tu pourras constater qu’ils ne le sont pas, bien qu’ils appartiennent à la même famille, celle des Sciuridae. Les chiens de prairie sont plus petits et ont des pattes plus courtes que celles des marmottes ; de plus, ces dernières ont la tête plus aplatie et elles sont bien plus robustes.

13. Renard et chacal à chabraque

Ils se ressemblent beaucoup, de sorte que tu doives vraiment faire un effort pour les distinguer. La façon la plus simple de le faire c’est de regarder leurs couleurs. En effet, seul le chacal à chabraque (contrairement au renard), a ce détail si caractéristique auquel fait allusion son nom, qui décore son dos avec des taches blanches.

Et toi, t’est-il arrivé de confondre un animal qui ressemble beaucoup à un autre qui appartient à une autre espèce ? Lequel est, à ton avis, le plus difficile à différentier ? N’hésite pas à partager avec nous ton expérience dans la section des commentaires !

1-2-
445