Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

19 Animaux de compagnie qui décodent les émotions de leurs maîtres et leur viennent aussitôt en aide

Lorsque les humains ne sont plus en mesure d’aider, ce sont nos amis à quatre pattes qui prennent le relais. Leur aptitude à compatir et leur amour inconditionnel sont à même de soulager toutes les souffrances. Parfois, les compagnons à poils peuvent même protéger leurs maîtres en leur évitant un danger imminent.

Chez Sympa, nous avons été très émus par les histoires sur des animaux de compagnie extraordinaires qui ont aidé leurs humains à surmonter des moments difficiles, et nous avons envie de les partager avec toi. Dans le bonus, notre auteure parlera de son compagnon à elle, et montrera une photo de lui.

  • Ma chienne m’a sauvé la vie. Elle ne m’a pas sauvé d’un danger extérieur, comme c’est souvent le cas, mais de moi-même. Il y a quelques années, mon frère aîné est décédé. Ça a été le début d’une période noire et j’ai sombré dans une déprime. Je n’en serais pas sorti sans Avi, la femelle husky de mon défunt frère. La nuit, alors que j’étais en proie aux cauchemars, elle venait dans ma chambre et s’allongeait à côté de moi. En la serrant dans mes bras, je me sentais rassuré et je trouvais un sommeil profond. Quand je restais à la maison, elle ne voulait pas me quitter, déplaçait ma main sur son corps, apportait son ballon, courait partout, comme si elle comprenait qu’elle devait me distraire de mes pensées pénibles. Et ça a marché. À l’époque, cette chienne a rempli le vide qu’a laissé la disparition de mon frère. Maintenant, je suis à nouveau heureux et je profite de la vie. Avi est toujours à mes côtés et elle est l’être qui m’est le plus cher au monde. D’ailleurs, elle continue de prendre soin de moi. © Палата № 6 / VK

  • Ma fille adulte atteinte d’autisme a parfois des moments où elle devient irascible et fait du bruit. Mais nos chiens d’assistance ont été formés pour sauter autour d’elle et la distraire, afin qu’elle ne se fasse pas de mal. Pour les animaux de compagnie, ma fille ne présente aucun danger et elle s’apaise toujours, dès qu’elle touche à leur fourrure douillette. © KC Lee / quora

  • J’ai adopté un chien de thérapie quand on a m’a posé le diagnostic de psychose. Sa seule présence me remonte le moral et me pousse à continuer de me battre pour ma santé car je sais que cette petite a besoin d’un bon parent. © Supernove_Blaze / reddit

  • Pour faire face à la psychose et à la déprime, mon fils a eu un chiot de soutien émotionnel. L’animal a besoin des soins de son maître, et cela valorise encore plus la vie de ce dernier et fait qu’il se sente aimé. © throwRAteach / reddit

  • Je n’ai jamais été heureux par défaut, et mon labrador était littéralement tout pour moi. Sa mort récente a été une rude épreuve. Rien ne m’intéressait et je ne savais pas comment m’en sortir. Cependant, depuis que j’ai adopté un chiot femelle, je suis au septième ciel et je ne pense qu’à elle. Elle aime parfois me faire des frasques, mais elle est encore tout petite. En plus du chien, bien évidemment, la thérapie produit aussi un effet bénéfique. © hitbyastick / reddit

  • Voici le mignon chien de thérapie qui m’a tenu compagnie lors du travail dans le bureau d’un professeur. © Raging_Gamer14 / reddit

  • Prendre soin de mes animaux de compagnie est la seule chose que je puisse faire lorsque je traverse une période difficile. Je me suis promis que même si c’est trop dur, je ne laisserai pas mes compagnons en souffrir. Grâce à eux, cela fait quelques jours que je travaille et que je vois enfin la lumière au bout du tunnel. Je suis persuadé que je dois ce progrès à mes amis à quatre pattes. © catatonicbeanz / reddit

  • Mon chien Theodore est devenu ma raison de vivre. Lorsque je le promène, il en profite à fond, mais ça me fait également beaucoup de bien. Quand je rends mon foyer propre et confortable pour Theodore, il se trouve que je le fais pour moi aussi. Il ressent mes émotions, et si je suis déprimée, il peut rapidement inventer un moyen de me remonter le moral. Theodore est mon ami fidèle qui traverse toutes les épreuves avec moi. Aucune autre personne ne pourrait l’égaler dans l’amitié, le dévouement et l’amour dont j’ai tellement besoin. © Catherine Craddock / quora

  • J’ai depuis toujours eu peur des chiens, mais j’ai quand même décidé d’en adopter un. C’est Luna, elle m’aide à surmonter ma phobie et elle suit actuellement une formation pour devenir un chien de thérapie. © GoldenLunaNZ / reddit

  • Un appel m’a réveillée tôt le matin : “Veux-tu un chien ?” C’était mon amie. Avant de raccrocher, je lui ai crié : “Je ne veux pas de chien, je veux qu’on me laisse dormir !” Plus tard, j’ai eu honte et je l’ai rappelée. Elle a raconté qu’une cliente à elle, avait acheté un chiot sur internet, l’annonce promettait un spitz nain de race pure. La tromperie n’avait pas percé à jour tout de suite. Le toutou avait grandi, pris trop de poils et n’était pas le spitz nain idéal. Pourtant, il a parfaitement intégré mon univers à moi. C’était mon chien à moi. À cette époque, je traversais un divorce difficile et j’avais des problèmes au travail. Le chien m’a aidée à surmonter tout ça, et maintenant, je remercie mon amie pour cet appel à chaque fois que je la rencontre. © Tata1986 / pikabu

  • Mon père, très malade, était à l’hôpital, et il n’y avait aucun espoir de guérison. Mais dès qu’il a reçu la visite d’un chien de thérapie, tout a radicalement changé. Aujourd’hui, papa est toujours en vie et il se sent bien. © Drockhound / reddit

  • ll y a environ six ans, mon père a eu un accident vasculaire cérébral, suivi d’une longue période de convalescence : il lui a fallu six mois pour reprendre conscience. Une nuit, alors qu’il n’arrivait pas à s’endormir, papa m’a parlé de son rêve : il voulait acheter une maison avec un grand jardin pour qu’un berger allemand puisse y courir à cœur joie. Nous n’avons pas acheté de maison, mais nous avons adopté un chien. Et ça a boosté la rééducation de papa. Le berger grandissait, et mon père, à son tour, réapprenait à marcher. Ensuite, nous avons commencé à faire des promenades en famille : mes parents, mon frère, moi et le chien, et cela motivait papa. Notre toutou Arnold s’est entraîné tout ce temps et est devenu un chien de thérapie. Maintenant, il visite des hospices et des orphelinats et adore passer le temps avec des gens. © Utopiya86 / pikabu

  • Entre 14 et 16 ans, j’ai été à plusieurs reprises admise dans un hôpital psychiatrique en raison d’une dépression sévère et de l’anxiété. Rien ne me faisait autant de bien que les chiens de l’hôpital. Ils venaient s’installer à nos côtés ou s’allonger sur nos genoux. De vrais héros. © bringlio / reddit

  • Ma chatte très affectueuse s’est jetée sur une connaissance. J’ai dû enfermer l’animal dans la salle de bain, et j’étais perplexe, car c’était la première fois en 15 ans qu’elle se comporte ainsi. Depuis, la minette a pris cette femme en grippe. Et pour cause ! En fait, elle a cherché à me brouiller avec ma meilleure amie, à voler mon copain et elle disait du mal de moi dans mon dos. Bref, il s’est avéré qu’elle était une très mauvaise personne. © DrDonna / AdMe

  • Les chiens de thérapie sont une aide précieuse pour gérer le stress. Ces animaux sont venus à notre campus pendant les sessions d’examens. Probablement, aucune épreuve n’a vu de présence aussi exemplaire. Il suffit de papouiller une boule de poils pour te ressourcer et booster ton envie de vivre. © PrettyMonkey / pikabu

  • Maman a accueilli un chien quand j’étais déprimé et que tout le monde dans notre famille n’arrêtait pas de se disputer. Mais après l’apparition du chien dans notre foyer, tous les problèmes se sont réglés tout seuls. En effet, comment s’engueuler lorsqu’un petit chiot te regarde avec ses yeux tout doux ? © SpiritualEgg77 / reddit

  • De temps en temps, notre matou se mettait à grimper sur chaque membre de la famille en pleine nuit. Une fois que tout le monde était réveillé, il partait dormir. D’abord, nous étions furieux, puis nous avons remarqué une régularité : les cabrioles commençaient toujours 15 minutes avant un tremblement de terre. En fait, nous vivions dans une zone de sismicité. © Алёна / AdMe

  • Mon dentiste a un chien de thérapie et c’est génial ! © angry_penguin54 / reddit

Un bonus de la part de notre auteure

  • À la fin de l’année dernière, on m’a posé le diagnostic de dépression, mais je n’ai pas pu trouver de soutien au sein de ma famille. En effet, mes proches sont persuadés que tout cela vient de mon “oisiveté” et que j’ai juste besoin de me trouver une activité. Une attitude plus que désobligeante, car je poursuis mes études et je travaille. Ainsi, le sentiment de solitude et d’impuissance n’a fait qu’aggraver mon état. C’est à ce moment-là que ma chatte m’a prise en charge. Sophie somnole ou s’installe juste à côté de moi, et si je ne vais pas bien, elle me touche avec sa patte douillette et partage cette émotion avec moi. J’étais loin d’imaginer que je trouverai plus d’empathie et de soutien dans cette petite boule de poils qu’auprès des humains.

Et toi, as-tu un animal de compagnie ? Est-ce qu’il t’apporte son soutien dans des moments difficiles ? N’hésite pas à parler de lui dans les commentaires !

Partager cet article