Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

8 Raisons pour lesquelles ton chien aboie et tu ne devrais pas le punir pour cela

Au cours des cinq dernières années, les New-Yorkais ont déposé près de 7 500 plaintes concernant des chiens, dont la plupart étaient à cause de leurs aboiements. Pourtant, un chien est censé aboyer, donc en avoir un et s’attendre à ce qu’il ne fasse aucun bruit est absurde. Mais parfois, ils aboient beaucoup sans raison apparente. Une fois que tu auras compris pourquoi ils agissent de cette façon, tu pourras trouver une vraie solution.

Sympa et son équipe sont là pour t’aider à découvrir ce qui se passe dans ces cas-là et nous demandons à tous les propriétaires de chiens de ne pas les punir s’ils aboient beaucoup.

1. L’ennui

Comme les humains, les chiens sont aussi des animaux sociaux qui préfèrent faire partie d’un groupe. Donc, quand ils sont seuls toute la journée, ils ont tendance à s’ennuyer. Ce sont des animaux sociaux et sans contact ni communication, ils commencent à aboyer. Ce type d’aboiement est monotone et continu. Il est difficile de faire la différence, mais le chien s’arrêtera quand il ne sera plus seul.

2. Ses exigences

Si tu as déjà eu un chien, tu as peut-être remarqué qu’il y en a beaucoup qui sont très exigeants, mais heureusement, ce fâcheux trait de caractère est assez facile à corriger. Il suffit de subvenir à leur besoin, que ce soit une promenade, un jouet ou quelque chose à manger. Mais ça ne marchera pas toujours et tu te rendras compte au fil du temps à quel point les chiens peuvent être exigeants. Il est donc parfois préférable de les ignorer, et comme ça, ils finiront par arrêter.

3. La frustration

Les chiens ont aussi des problèmes d’anxiété et de frustration lorsqu’on les laisse seuls, lorsqu’ils font quelque chose de répétitif ou qu’ils ne peuvent pas comprendre un certain bruit ou une certaine action. Ils peuvent présenter aussi des symptômes de dépression en détruisant des choses. Ils peuvent faire des actions répétitives et tourner en rond en hurlant fort ou en aboyant.

4. Comme alarmes ou alertes

Tu as peut-être déjà vu ton chien réagir à la sonnette d’une porte ou au son d’un téléphone qui provient d’une télévision. Les chiens sont des donneurs d’alerte, et ils sont vraiment utiles dans des situations comme les incendies, les sons des alarmes, la présence d’inconnus et ainsi de suite. Dans ces cas, ils aboient sans arrêt tout en sautant. Pour éviter que cela ne soit excessif, tu dois exposer ton chien à différentes situations et simulations, ainsi que l’entraîner à aboyer dans des conditions spécifiques.

5. Du stress ou de la peur

C’est l’un des aboiements les plus importants à identifier mais les plus difficiles à comprendre. Ces types d’aboiement évoquent un sentiment de peur (de l’abandon, de la séparation ou de la menace de quelque chose), de panique ou d’anxiété (qui peut-être due à la douleur ou à une situation physique) et anticipent parfois le danger. Ce type d’aboiement peut être hystérique et peut aussi inclure des hurlements. C’est vrai qu’ils peuvent être irritants, mais rappelle-toi que les chiens ne sont pas aussi bons que les humains lorsqu’il s’agit d’exprimer leurs sentiments.

6. De l’amusement

On ne t’apprend rien de nouveau, car si tu possèdes un chien et que tu joues avec lui, tu sais probablement qu’ils aiment s’amuser et aboyer pendant ces moments de plaisir ou quand ils sont excités. Ils aboient par intermittence, te lèchent ou même te mordent les talons en remuant la queue. Ils agissent impulsivement quand ils voient quelque chose qu’ils aiment. Voilà pourquoi nous te suggérons de ne pas jouer avec ton chien en présence de jeunes enfants, car leurs aboiements peuvent les effrayer et cela rendra l’animal plus sauvage encore.

7. Les retrouvailles

Encore une fois, si tu as un chien, tu sais bien qu’il commence à aboyer quand il te voit t’approcher. C’est une façon de dire : “Bonjour ! Bienvenue à la maison !” ou “comment s’est passée ta journée ?” Si tu lui rends visite après une longue période d’absence, et qu’il continue d’aboyer, c’est comme s’il te disait : “Je ne t’ai pas vu depuis longtemps” ou “Tu m’as manqué”. Ce type d’aboiement est plus aigu, de courte durée et continu, suivi d’une agitation de la queue et d’un saut de l’animal.

8. Revendication territoriale

On a tous vu des chiens aboyer sur des inconnus même quand ils ont une laisse, les regarder dans la rue par la fenêtre ou par la porte d’entrée. Certains aboient même jusqu’à ce que la personne soit hors de leur vue. Depuis toujours, c’est la marque d’un chien pour revendiquer son territoire. C’est une de ces situations sans solution : la seule chose que tu peux faire pour l’éviter, c’est de les garder à l’intérieur de la maison sans qu’ils puissent voir passer les inconnus dans la rue.

Voici quoi faire en cas d’aboiements excessifs :

  • Crier sur un chien ne sert à rien parce que, lorsque tu cries il va comprendre qu’il doit hurler ou aboyer plus fort.
  • Apprends à ton chien à réagir à des mots comme “calme”, “assez” ou “ça y est”. Dans certains cas, ces mots peuvent fonctionner comme un ordre quand le chien a été bien entraîné.
  • Si tu es une personne qui travaille et vit exclusivement avec ton chien, on te suggère de faire une promenade matinale ou de jouer avec lui pendant quelques minutes avant d’aller au bureau.
  • Si ton chien est fatigué, il sera plus calme. Assure-toi de l’emmener faire de longues promenades ou de courir tous les jours.
  • Forme-le à des situations spécifiques, telles que l’arrivée du facteur, le livreur de journaux, etc. Il doit comprendre qu’ils ne sont pas une menace pour lui.
  • Un excès d’aboiement peut également venir d’un problème physique, comme une piqûre d’abeille, des parasites ou des problèmes buccaux. Emmène-le chez le vétérinaire si tu remarques quelque chose d’inhabituel dans ses aboiements.

Ton chien fait-il l’une des choses ci-dessus ? Fais-le nous savoir dans les commentaires et n’oublie pas de partager cet article avec tous les amateurs de chiens.

Ilustrado por: Alice Perkmini pour Sympa