Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Au Japon, il y a une île presque entièrement peuplée de chats (et des touristes venant du monde entier pour les voir...)

Depuis 1987, au Japon, le 22 février est la “Journée du chat”. Ceci vient du fait qu’en japonais, le miaulement du chat fait “nyan nyan nyan”, ce qui ressemble aux chiffres 2-2-2, soit le 22 février. D’ailleurs, les chats ne sont pas seulement des animaux mignons, ils sont aussi d’excellents antidépresseurs capables d’aider les gens à se débarrasser des maux de tête, de la mauvaise humeur, et de la mélancolie.

Chez Sympa, nous adorons les animaux, et nous pensons avoir trouvé l’endroit parfait pour tous les amoureux de chats : une île au Japon où il y a plus de chats que d’êtres humains !

L’île de Tashirojima est un véritable paradis pour les chats : environ 500 chats y vivent, pour à peine 100 personnes.

Les Japonais pensent que les chats sont des porte-bonheur attirant la chance et la prospérité, c’est pourquoi sur cette île, on peut compter environ cinq chats pour un habitant.

L’âge moyen des habitants de Tashirojima est de 71 ans, les plus jeunes partant souvent vivre dans les villes plus grandes.

“L’île des chats” est située dans la baie de l’océan Pacifique, et dépend de la ville d’Ishinomaki.

Il y a deux villages à Tashirojima, et entre eux, en plein centre de l’île, il y a un véritable temple dédié aux chats.

Les chats de cette île sont vénérés depuis le XVIIe siècle, lorsque les résidents vivaient essentiellement de l’élevage du ver à soie, et que les chats exterminaient les rats et les souris qui nuisaient à la production.

Depuis, les chats de cette région sont traités comme des rois, mais d’un autre côté, aucun d’entre eux ne vit comme un simple animal de compagnie à Tashirojima.

Plus tard, la production de soie a cessé, et les habitants se sont tournés vers la pêche, ce qui a eu un effet plus que favorable sur ces félins.

Les pêcheurs ont ainsi appris à prédire le moment et le succès potentiel de la prochaine pêche en fonction du comportement des chats.

Après les différentes publications sur Internet relatant des histoires sur les curieux habitants de cette île, beaucoup de gens ont commencé à montrer un intérêt pour cet endroit unique.

Grâce aux chats qui attirent les touristes sur l’île, Tashirojima a été sauvée de la crise et de la déchéance.

Plus tard, un véritable complexe touristique “félin” fut construit, et nommé “l’île de Manga”. Il compte plusieurs cabanes en bois en forme de têtes de chats.

L’île des chats a acquis sa renommée mondiale en 2004, lorsque les résidents locaux ont commencé à tenir un blog sur la vie à Tashirojima.

En mars 2011, un puissant tremblement de terre a secoué l’île de Tashirojima, qui s’est enfoncée de plus d’un mètre.

Juste avant que le tremblement de terre ne se produise, les chats ont commencé à miauler bruyamment et à s’agiter, comme s’ils voulaient avertir les autres habitants du danger. Heureusement, la plupart des humains et des animaux ont survécu à cette catastrophe.

Après cet événement, une opération humanitaire internationale a été déployée sur l’île pour aider la population et nourrir les chats.

Aujourd’hui, Tashirojima est un véritable paradis pour les chats, où les touristes japonais et étrangers viennent régulièrement admirer ses charmants habitants.

Sur l’île, il y a maintenant dix temples dédiés aux chats, et au moins 50 sculptures et monuments leur rendant hommage.

Tous les chats de cette île sont bien nourris, bien soignés, et se comportent bien. Ils occupent tous les bâtiments vides, et miaulent de joie lorsqu’ils voient une personne arriver avec de la nourriture.

En raison de l’abondance de nourriture, les chats ont cessé de chasser, ils sont devenus paresseux et passent toute la journée à dormir. C’est pourquoi les touristes sont maintenant prévenus qu’il est interdit de nourrir les animaux.

Des “cantines” spéciales ont même été ouvertes, avec du personnel au service des félins.

Il y a également une équipe de vétérinaires sur l’île qui effectue régulièrement des examens, des vaccinations, et autres interventions.

Pour rendre la vie des chats plus confortable, il est interdit de faire venir des chiens sur l’île de Tashirojima.

Bonus

Les Japonais traitent les chats avec beaucoup d’affection, et ils ont même un panneau de signalisation bien spécial qui encourage les conducteurs à être prudents sur les tronçons de route qui traversent les zones d’habitats des chats sauvages.

Alors, aimerais-tu visiter, voire vivre sur une île entièrement peuplée de chats ? Ou bien peut-être sur une île peuplée d’autres animaux ? Laisse ton avis dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Photo de couverture bboy_y.o.c / instagram