Sympa

Il n’y a que 5 000 loutres géantes dans le monde. En apprenant à connaître cet animal, tu découvriras pourquoi il faut le sauver de l’extinction

4--5
122

Lobo et Alondra, deux loutres géantes arrivées en Argentine de Suède et de Hongrie, ont été chargées de réintroduire leur espèce dans ce pays d’Amérique du Sud. Après une période de quarantaine, les deux mammifères seront relâchés dans le parc national Iberá. Ceci a été rendu possible grâce à l’initiative prise par The Conservation Land Trust Argentina S.A. Foundation (CLT) et le soutien du zoo de Parken, situé à Eskilstuna, en Suède, qui a fait don d’un mâle (Lobo), et du zoo de Budapest, en Hongrie, qui a envoyé une femelle (Alondra). La loutre géante (Pteronura brasiliensis) a disparu du territoire argentin il y a environ 50 ans. Ces animaux ont disparu en raison de la perte de leur habitat naturel, mais aussi parce qu’ils étaient chassés pour leur viande et leur peau.

Sympa a voulu profiter de cet événement pour t’apprendre quelques faits curieux sur cet animal en voie de disparition.

La loutre géante peut rester sous l’eau jusqu’à six minutes, sans avoir besoin de remonter à la surface pour respirer.

Cette espèce de loutre est la plus bruyante. Elle peut émettre une variété de sons curieux qui ont tous des significations différentes.

La loutre géante peut mesurer jusqu’à deux mètres de long et peser jusqu’à 35 kg.

La réintroduction de la loutre géante dans différents écosystèmes leur permettront de redevenir écologiquement stables.

On les trouve dans toute l’Amérique du Sud, principalement dans la région amazonienne.

Elles sont très joueuses et vivent en groupes de 3 à 20 individus.

Elles ont une tache sur le cou qui varie entre crème et blanc. La forme de cette tache est unique sur chaque loutre.

Elles peuvent manger jusqu’à 25 % de leur propre poids chaque jour.

Leur anatomie leur permet de se déplacer aussi bien sur terre que dans l’eau, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles elles ont su s’adapter aux changements environnementaux.

Les loutres géantes demeurent en danger d’extinction à cause de la chasse et de la destruction de leur habitat naturel.

Il en reste moins de 5 000 à l’état sauvage, et environ 60 en captivité.

Leur fourrure est la plus dense de tous les animaux du monde, avec quasiment 300 000 poils par centimètre carré.

La peau des loutres doit toujours être propre, sinon elles auraient de la difficulté à absorber l’air qui leur permet de se maintenir au chaud.

Elles font partie des rares animaux à utiliser des outils pour chasser et se nourrir.

Elles sont considérées comme des espèces clés dans de nombreux écosystèmes, car elles ont une grande influence sur leur environnement.

Elles vivent dans l’eau douce des rivières et des ruisseaux.

Pour éviter d’être séparées pendant leur sommeil, elles dorment généralement en se tenant la patte.

Que penses-tu de cette initiative prise en Argentine pour réintroduire la loutre géante dans ce pays ? Laisse-nous ton avis dans les commentaires, et partage cet article avec toutes les personnes de ton entourage afin qu’elles connaissent cette espèce et l’importance de sa survie !

Photo de couverture STYLEPICS/ Depositphotos
4--5
122