Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une fille qui a consacré les 12 dernières années de sa vie aux chats, nous aide à distinguer qui est qui dans cet univers de peluches

Si tu penses qu’il est très facile de déterminer à quelle race appartient un chat, tu te trompes, car il y en a une flopée : les arlequins, les Turcs de Van, les siamois, et surtout que ces derniers ne ressemblent pas à l’image que nous nous faisons d’eux. Toutes ces informations, tu les apprendras dans les publications d’Alice Kirichenko, une fille qui nous a aidés à comprendre qui est qui dans cet univers de petits moustachus.

Chez Sympa, nous aimons tellement les chats que nous en devenons presque gaga, et c’est pourquoi nous avons dévoré tous les articles postés par Alice pour en apprendre toujours davantage sur eux. D’ailleurs, lorsque nous avons découvert les photos de ces petits anges qu’elle partage sur sa page Facebook, nous avons littéralement fondu et sommes tombés fous d’amour pour les chats d’Alice. Et dans le bonus, nous te raconterons son histoire.

Félinologie, la passion des chats : le commencement

Cette histoire a commencé il y a 12 ans, lorsque mes parents ont déménagé dans une nouvelle maison de 3 étages, en précisant qu’ils n’accepteraient jamais la présence d’un animal domestique chez eux. Un an plus tard, sans réellement y réfléchir, j’ai montré à ma mère une photo d’un Maine Coon, et 2 mois après, nous avons accueilli notre premier Maine Coon à la maison. C’était une chatte farouche et froide, originaire de Tcheliabinsk, dans l’Oural du sud, en Russie.

Un autre 3 mois plus tard, nous avons ramené de Pologne un chaton qui depuis, est devenu un très beau chat.

Dès lors, la famille des boules de poils a très rapidement commencé à s’agrandir. Et nous avons été obligés de discuter la question du budget que cela nécessite. Et j’ai très vite décidé d’obtenir un second diplôme de félinologie. Félin signifie " chat " en latin, donc ça veut dire que je suis une " chatologue ". Ces spécialistes apprennent la génétique des chats, leur santé, et les différentes raisons des apparitions, des évolutions et des mutations de l’espèce. C’est assez intéressant, mais aussi contradictoire.

Après, j’ai obtenu un diplôme d’éleveur, et plus tard, j’ai suivi un stage pour devenir félinologue experte, mais finalement j’ai compris que ce n’était pas pour moi, car m’occuper chaque mois de 70 à 200 chats pouvait paraître mignon et adorable, mais en réalité c’est du travail, alors je me suis seulement limitée à l’élevage.

Les Maine Coon sont plus petits que tu ne le penses, et les chats siamois ne sont pas ce à quoi tu t’attends

  • Contrairement aux stéréotypes courants, la masse du Maine Coon n’est pas si importante qu’on le pense. En effet, le poids moyen d’un chat adulte mâle est de 7 à 9 kg, et il peut parfois atteindre 12 kg, alors que les chattes adultes varient entre 4 à 8 kg. Ces dernières années, la race a connu de nombreux changements. Par exemple, la plupart des systèmes " félinologiques " (les organisations chargées d’élaborer les différentes normes des races de chats et tout ce qui s’y rapporte) ont reconnu les polydactyles — les chats ayant des doigts en plus. Les Maine Coon sont des chats-nounous, tout comme les labradors parmi les races de chiens. Ils s’entendent bien avec les bébés, et acceptent sans difficultés les différents comportements des enfants.

  • Le British Shorthair est probablement la race de chat la plus répandue dans la CEI (La Communauté des États indépendants). Et la marque de nourriture pour chats Whiskas n’est certainement pas étrangère à cette popularité. Les British Shorthair bleus traditionnels sont les plus communs, mais aujourd’hui, on dénombre plus de 100 couleurs différentes qui sont admises pour cette race de chat, mais les plus classiques restent les bleus et les violets. Cependant en ce moment, l’engouement est pour le “Chinchilla doré”.
  • Pour distinguer visuellement les British Shorthair des Scottish Fold, il suffit de comparer leurs joues et leurs corps. En effet, le Scottish Fold a le visage arrondi, tandis que le British Shorthair a les joues larges. Par exemple, regarde les joues de ces chatons, la différence est évidente. Les British Shorthair sont lourds et trapus, alors que les Scottish Fold semblent plus légers. Les oreilles des Scottish Fold peuvent être droites ou repliées, tandis que les British Shorthair n’ont pas les oreilles repliées.
  • De plus, sur ces photos, on peut même voir la différence de morphologie entre ces animaux. En effet, le British Shorthair adulte pèse jusqu’à 8 kg, alors qu’un Scottish Fold atteint rarement les 6 kg. De plus, le caractère des British Shorthair est plus farouche que celui des Scottish Fold, car même s’ils peuvent venir se faire caresser, c’est rarement un plaisir pour eux d’être saisis et portés dans les bras, tandis que les Scottish Fold sont plus affectueux et aventureux. D’ailleurs, cette dernière race de chats est l’une des rares qui tiennent sur leurs pattes arrière, fascinés par les événements qui les entourent.

  • Le Bleu Russe, ou Bleu d’Arkhangelsk, est un chat élégant au museau allongé. Comme le nom de sa race l’indique clairement, seule la couleur bleue de sa robe est propre à ses représentants. Il ressemble en caractère au British Shorthair : il est discret et farouche. Et il ne se fait et laisse caresser que par son maître, car il considère les autres personnes comme de simples serviteurs. L’avantage avec cette race de chat, c’est la perte de poils saisonnière qui est très faible par rapport à celle des autres races. Avec eux, les poils ne sont plus l’ingrédient invité dans les plats.

  • Les particularités de la race orientale sont un corps étiré, une tête cunéiforme ou en triangle, des oreilles qui parfont le triangle, et le front et le dos droits et plats. Les yeux sont bridés en forme d’amandes. Les yeux de ces chats rajoutent encore plus de charisme à cette race incroyable. La couleur verte est considérée comme la couleur traditionnelle de leurs yeux. Et si l’on parle du caractère du chat on peut souligner deux choses :

1) C’est l’une des races les plus communicatives ;

2) Les chats de cette race ne supportent pas la solitude.

  • Et si tu es prêt à entendre ses complaintes toujours très inspirées, tu peux prendre un oriental original, mais trouve-toi un emploi en télétravail, car les pleurs que devront subir tes voisins ne leur plairont sans doute pas. Par contre, c’est la race la plus fidèle et affectueuse parmi les chats, donc le maître peut bien avoir un peu de patience avec eux. Il existe des orientaux à poils longs et à poils courts. D’ailleurs il n’y a pas beaucoup de différence entre eux hormis la longueur de leurs poils.

  • Ici, je voudrais traiter séparément la race de chats siamois et souligner leurs caractéristiques, car ils sont souvent confondus avec d’autres races. Les orientaux et les siamois n’ont pas beaucoup de traits différents entre eux. Ce sont surtout leur robe de chat et la couleur de leurs yeux qui diffèrent. Je fréquente souvent des gens qui affirment qu’ils ont des siamois, alors qu’en réalité ce n’est pas le cas, mais les gens sont habitués à appeler siamois un chat simplement colourpoint, ayant une couleur brun-noir au niveau des oreilles, du nez, des pattes, et de la queue. Cependant, il y a plein de races qui ont ces caractéristiques. Traditionnellement, les siamois ont des yeux bleus et la robe brune-noire, mais le poil est court, la gueule est cunéiforme comme chez les orientaux.

Qui sont les Vans Turc, les Arlequins et à quoi ressemble la tache blanche résiduelle

Parlons plus en détails des robes de chats les plus répandues.

La robe noire : cette couleur apparaît grâce à la domination des gènes Black (b) (noir) et Diluted (D) (dilué). Et plus les gènes dominants sont présents, plus la robe aura une couleur noire intense.

Rouge. Mais les gens disent roux. Qu’est-ce que ça veut dire une robe rouge ? C’est le gène noir mélangé avec le gène orange (O).

La robe écaille de tortue. C’est un mélange de noir et de ses dérivés avec du rouge. En fait, c’est le même gène rouge ou orange (O) qui n’est pas complètement dominé. Et ce moment est très intéressant. En effet, il existe très peu de chats ayant une robe écaille de tortue, ou plus communément appelés les chats aux trois couleurs. Les matous peuvent avoir cette robe, mais en grande majorité ce sont des chattes. La cause de cette particularité est un gène supplémentaire. La plupart de ces chats sont stériles, mais j’ai vu des exceptions.

Très souvent, la couleur blanche s’ajoute aux couleurs rouges et noires. C’est pourquoi ces chats s’appellent “chats trois couleurs”. Mais même sans la couleur blanche, ils restent toujours des chats écailles de tortue.

Puis viennent ceux ayant des gènes moins dominants. Par exemple, la robe bleue a le gène Diluted qui domine tandis que le noir n’est présent qu’en récessif.

Si on mêle le gène bleu avec l’orange, on obtient une couleur de crème brûlée au caramel, ou bleue-crème ou encore écaille de tortue.

Si on éclaircit encore la couleur bleue on obtient la couleur lilas. C’est la plus claire des robes avec le blanc.

Et si on éclaircit seulement le gène Diluted et que l’on ne garde que le noir dominant ? Alors on obtient une couleur chocolat.

Qui sont les chats avec des robes colourpoint ? C’est une question à laquelle il n’est pas très difficile de répondre. En effet, la robe coulourpoint est celle dont les couleurs se diffusent par endroits et puis s’estompent. On peut comparer ce phénomène avec une casserole de bouillon gras. Si tu mets à l’intérieur une goutte de produit de vaisselle, tu auras une idée de ce qui se passe avec ce chat.

Il existe un grand nombre de races ayant ce type de robes (ou des suppositions d’une telle distribution de couleurs sur les robes). Parmi les races les plus connues, on retrouve les siamois, mais on peut aussi citer le moins connu Bobtail du Mékong.

Il existe encore une particularité des colourpoints qui est connue par très peu de personnes, car ce n’est pas toujours du blanc qui s’assombrit jusqu’au noir, surtout s’il s’agit du Sacré de Birmanie.

C’est une race avec une robe de couleur unie, et les différentes déclinaisons se prononcent comme de la musique... seal point, champagne, zibeline, chocolat, lilas-point... et une autre particularité de ces chats est la texture de leur pelage. En effet, ce sont les seuls qui peuvent se vanter avec les Angoras Turcs d’avoir le poil soyeux.

Les chats colourpoints peuvent tout à fait avoir le ventre sombre, et l’explication est assez simple. Il s’agit de races originaires des régions où les hivers sont vraiment froids. Au contact des surfaces froides, leur pelage prend des couleurs plus sombres. Et dès que la température extérieure commence à remonter, leur couleur grise revient.

Et maintenant, imagine que en plus des motifs, toutes ces robes peuvent être variées avec différents gènes qui changent le phénotype (qui signifie apparence). Par exemple, le mouchetage blanc.

Maintenant, je dois dissiper deux petits mythes :

1. Les Dalmatiens. En fait, ils sont noirs avec des taches blanches.

Te souviens-tu des fameux Dalmatiens ? En fait, ils sont noirs avec une énorme tache blanche.

2. Le zèbre est noir avec des stries blanches.

Alors pourquoi il en existe avec des robes blanches (ou plutôt avec une absence de couleur) ? En fait, cela est provoqué par un gène qui empêche les autres couleurs d’apparaître. Donc derrière la couleur blanche peut se cacher n’importe quelle autre couleur. Il existe aussi des gènes de mouchetage qui distribuent les tâches blanches sur tout le corps d’un animal.

Et selon la quantité de blanc sur sa robe, on peut déterminer les noms différents de ce mouchetage comme ceci : bicolore, van, arlequin, tuxedo.

Bonus : Comment la spécialiste des chats choisit ses animaux pour elle-même ?

Ma fille est asthmatique, c’est pourquoi en parallèle de l’élevage des Maine Coon nous avons décidé de prendre un Sphinx. J’ai longtemps été bénévole dans des refuges pour animaux et je sais que chaque jour beaucoup de chats se retrouvent à la rue. Je n’ai jamais adopté un chat issu d’élevages d’animaux, car il y a suffisamment de petites créatures malades qui ont besoin d’aide, et moi j’étais prête à prendre un animal malade, et je savais que j’étais capable de l’aider et de l’aimer.

Je suis enregistrée sur un site d’annonces très populaire au Kazakhstan, et dans la rubrique qui s’appelle " Je donne gratuitement ", j’ai vu la photo d’un chat sphinx épuisé. Et c’est sans hésitation que j’ai appelé le propriétaire et que dans la foulée je me suis rendue chez lui. C’était en plein hiver, en décembre. À l’adresse indiquée, j’ai été accueillie par une grosse famille bruyante, et le sphinx était caché sous le canapé. C’était une chatte, et à l’époque elle s’appelait Via et selon son apparence et son comportement, elle n’était pas très heureuse avec eux. En fait l’animal connaissait ses premières chaleurs et son maître ne supportait plus les cris hurlants du chat. Ce que je n’ai pas compris, c’est pourquoi ils ne l’avaient pas fait stériliser. De toute façon cet événement a donné à la chatte l’opportunité de commencer une nouvelle vie.

Les premiers jours, la chatte nouvellement prénommée Mathilda se cachait dans des endroits discrets. C’est seulement après plusieurs mois qu’elle a compris qu’il n’y avait aucun risque pour elle ici. Nous l’avons soignée et stérilisée dans la meilleure clinique de la ville, et nous avons changé ses croquettes pour des classes premium. Maintenant, Mathilda est une chatte très affectueuse et communicative, prête à nouer une relation avec les gens et venir lécher tous les invités. Les gens ne lui font plus peur.

Et toi, as-tu appris quelque chose de nouveau sur ton chat grâce à cet article ? Envoie-nous la photo de ta petite boule de poils, et partage ton expérience avec nous dans les commentaires.

Partager cet article