Sympa
Sympa

10 Interdictions bizarres que doit suivre une femme si elle donne naissance à un héritier du trône britannique

La grossesse oblige généralement toutes les femmes à suivre des règles strictes, par exemple, ne pas consommer d’alcool, de café, ni même dormir sur le dos. Mais si jamais tu as épousé un monarque britannique, tu dois également éviter des choses habituelles pour les femmes enceintes ordinaires.

Sympa a cherché les différences en terme de grossesse entre les filles normales et les princesses enceintes d’un héritier du trône.

1. Il est interdit d’annoncer le sexe de l’enfant

Alors que les mères modernes écrivent sur les réseaux sociaux qu’elles attendent un bébé, Kate Middleton n’a pas le droit de l’annoncer. Selon les règles du palais royal, les parents n’ont pas le droit de mentionner le sexe de l’enfant jusqu’à la naissance du bébé. La nouvelle de la naissance de l’héritier ou de l’héritière du trône est transmise par le service de presse royal, qui est la seule autorité officiellement autorisée à informer le peuple de la bonne nouvelle.

2. Il est interdit d’accepter des cadeaux

En Grande-Bretagne, les “listes de souhaits” (“wish list” en anglais) sont très populaires pour des célébrations telles que les mariages et les anniversaires. Le célébrant écrit une liste de choses nécessaires ou dont il a simplement envie et l’envoie à sa famille et ses amis, qui y choisissent un cadeau. Les futurs parents, par exemple, peuvent indiquer des langes, une poussette ou des vêtements pour le bébé, ce qui réduit considérablement les dépenses. Il était interdit à Kate Middleton de formuler de telles listes et elle n’avait pas non plus le droit d’accepter de cadeaux pour le nouveau-né, de sorte que personne ne puisse deviner le sexe de l’enfant avant sa naissance.

3. Il est interdit de conduire

Selon les statistiques, pendant le deuxième trimestre de la grossesse, le risque d’accident de voiture augmente de 42%. Ce risque est directement lié à une fatigue accrue du corps de la future maman, à des maux de tête soudains et à une possible perte de conscience. Pour ces raisons, et afin d’éviter tout accident impliquant la future mère et son bébé, il a été interdit à Kate Middleton de conduire. Quand elle en avait besoin, elle pouvait toujours utiliser les services de son chauffeur privé.

4. Il est interdit de se montrer de mauvaise humeur

La représentante de la famille royale doit toujours être de bonne humeur. Elle est obligée de se comporter de façon courtoise. Se plaindre d’inconfort ou de douleurs, pleurer en public ou parler de sa grossesse avec d’autres personnes est consideré comme de mauvais goût.

5. Il est interdit de manger en public

Il existe une “légende” selon laquelle on peut déterminer le sexe de l’enfant en fonction des préférences gustatives de la future mère : si elle a envie de quelque chose de sucré, elle aura une petite fille, et si elle mange plutôt salé, alors ce sera un garçon. C’est précisément pour cette raison que la duchesse de Cambridge n’avait pas le droit de manger en public car cela pouvait donner lieu à des rumeurs sur le sexe de l’enfant. L’exception à cette règle sont les dîners dans lesquels des plats uniques sont servis à tous les invités.

6. Pas de congé maternité jusqu’à 5 mois

Kate Middleton enceinte devait obligatoirement se soumettre aux événements sociaux jusqu’à son accouchement. Et c’est seulement après la naissance du bébé que Kate a eu le droit de ne pas se présenter aux événements afin de pouvoir prodiguer les soins nécessaires au nouveau-né. Cependant, la durée de cette liberté, par décret, ne doit pas dépasser 5 mois.

7. Il est interdit d’acheter des vêtements en boutique

Et c’est encore une fois la faute à la diffusion d’informations concernant le sexe du bébé attendu par la princesse : l’héritier ou l’héritière du trône. Les paparazzis peuvent prendre en photo la couleur et le motif des vêtements pour l’enfant à venir. C’est pour cette raison que les achats sont effectués par des personnes spéciales, qui gardent ces informations strictement confidentielles.

8. Il est interdit de porter des vêtements qui montrent le ventre

La princesse doit porter des vêtements qui cachent au maximum son gros ventre. Premièrement, pour éviter les rumeurs et les couvertures dans les médias. Deuxièmement, selon les normes de la mode royale en matière de grossesse, il est inacceptable de porter un maillot de bain et des vêtements moulants durant cette période. Seuls les vêtements non ajustés qui permettent un libre mouvement sont autorisés.

9. Il est interdit de donner des informations sur la date d’accouchement

Le palais royal informe par avance uniquement le mois présumé au cours duquel la princesse donnera naissance à l’héritier, mais la date exacte est gardée dans la plus stricte confidentialité. Le plus souvent, ces informations sont publiées par le service de presse royale, lorsque la future mère est enceinte de 10 à 12 semaines.

10. Il est interdit de faire des selfies avec les enfants

Contrairement à la plupart des mamans qui, après la naissance de leur bébé, commencent à remplir leurs profils exclusivement avec des photos de leurs enfants, Kate ne peut pas publier de photos, car il est interdit d’avoir des comptes sur les réseaux sociaux. Les photographies du bébé ne peuvent être publiées que sur le profil officiel du Palais de Kensigton sur Twitter.

Lesquelles de ces règles te paraissent les plus inoffensives, et auxquelles n’accepterais-tu pas de te plier ?

Photo de couverture Depositphotos, Eastnews
Sympa/Célébrités/10 Interdictions bizarres que doit suivre une femme si elle donne naissance à un héritier du trône britannique
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire