Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Parents de célébrités qui ont vraiment fait de leur mieux pour le bien de leurs enfants

“Quand j’ai eu 8 ans, nous sommes allés à Disneyland. Je voulais prendre des photos avec des princesses Disney, mais tous les autres enfants et adultes voulaient juste des photos avec ma maman !” Voici comment la mannequin Kaia Gerber se souvient en riant du moment où elle a compris que sa mère, Cindy Crawford, était une énorme star. Comme elle, tous les héros de notre sélection ont des parents qui ont tout donné pour les soutenir et les ont toujours aidés.

Chez Sympa, nous avons décidé de découvrir quelles célébrités ont eu la chance de grandir avec des parents qui stimulaient et encourageaient leur créativité. Certaines méthodes de ces géniteurs extraordinaires nous ont paru vraiment intéressantes et nous voulons les partager aujourd’hui.

Keira Knightley et sa mère modeste, mais très douée

Keira Knightley a grandi dans une ambiance créative. Son père, Will Knightley, était acteur de théâtre et de cinéma, et sa mère, Sharman Macdonald, était une dramaturge, écrivaine et réalisatrice talentueuse. Timide, elle avait renoncé dans sa jeunesse à être actrice. Quand le couple a eu son premier fils, la famille ne roulait pas sur l’or : ils ne mangeaient que du pain, des lentilles et des tomates. Pourtant, la jeune maman voulait un autre enfant.

Sharman a décidé d’écrire une pièce pour le Bush Theatre, où elle travaillait à l’époque. Son mari lui a alors proposé un accord : si elle réussissait à vendre son œuvre, il accepterait de concevoir un autre bébé. En 1984, la pièce de Sharman Macdonald a été montée et a remporté un succès retentissant. L’ancienne actrice a même reçu le prix du meilleur dramaturge débutant. Un an après, la future star d’Hollywood Keira Knightley naissait. Son père lui a donné le prénom d’une brillante patineuse artistique russe, Kira Ivanova.

Grâce à ses parents, Keira a connu l’art de théâtre et de ballet dès la petite enfance. À l’âge de 6 ans, elle avait déjà son agent artistique.

Michael Douglas et ses parents célèbres

Les futurs parents de Michael Douglas, Diana Love Dill et Kirk Douglas, se sont rencontrés à l’Académie américaine d’art dramatique, mais ils n’ont pas entamé leur relation là-bas. Après un certain temps, le destin les a réunis de nouveau : pendant son service dans la marine, Kirk a vu Diana sur la couverture du magazine Life où elle travaillait comme mannequin. Il a immédiatement déclaré avec passion : “Je connais cette fille et je l’épouserai !” Après ça, il lui a écrit une lettre. Diana a répondu à Kirk, et au bout de 6 mois, elle a accepté de lui donner sa main.

Bien que le mariage des deux acteurs n’ait pas duré longtemps, ils ont réussi à garder une bonne relation. C’est aussi grâce à son père que Michael a gagné son premier oscar. Kirk qui avait déjà obtenu un oscar, a acheté les droits du roman de Ken Kesey Vol au-dessus d’un nid de coucou pour l’adapter au théâtre à Broadway. Il les a ensuite transmis à son fils. Michael a porté à l’écran le roman, et le film a finalement été récompensé par les plus grands prix cinématographiques.

Michael Douglas avec ses parents et son fils Cameron.

Naomi Watts et sa mère

Les parents de Naomi Watts ont divorcé quand elle avait 4 ans. La petite fille est restée avec sa mère Miv Roberts qui travaillait comme costumière et décoratrice et jouait en plus dans un théâtre communautaire. Petite, Naomi a vu sa mère sur scène et a compris qu’elle voulait absolument devenir actrice elle aussi. Quand elle a eu 14 ans, sa famille a quitté le Royaume-Uni pour Sidney où Miv a aidé sa fille à s’inscrire à des cours de théâtre. Naomi s’est liée d’amitié avec Nicole Kidman durant un des castings. Quatre ans après, elle a enfin débuté en jouant dans le film For love alone.

Sylvester Stallone et sa super mère

Jacqueline (Jackie) Stallone est une personnalité complexe et passionnante. Elle est devenue la première femme à Washington à animer une émission sur le levage de poids et la musculation. Plus tard, elle a ouvert une salle de fitness réservée seulement aux femmes. Elle a été danseuse, trapéziste dans un cirque et animatrice dans une boîte de nuit.

Lorsqu’elle était en train d’accoucher de Sylvester, en 1946, il y a eu des complications. Un médecin a utilisé des forceps et a coupé le nerf facial du bébé dont le bas du visage s’est retrouvé paralysé. Cela explique le défaut de prononciation et l’expression du visage si particulière de Sylvester Stallone.

Ansel Elgort et ses parents créatifs

Les débuts à l’écran d’Ansel Elgort se sont faits dans le film d’horreur Carrie, la vengeance (2013), où il interprétait l’un des rôles principaux. On peut dire que sa carrière était toute tracée depuis sa naissance : il a grandi dans la famille du célèbre photographe de mode, Arthur Elgort, qui a travaillé pendant plus de trente ans pour Vogue, et de la directrice d’opéra Grethe Holby. Le frère et la sœur d’Ansel travaillent, eux aussi, dans le milieu artistique. À l’âge de 9 ans, la mère d’Ansel l’a conduit à la School of American Ballet, où il a fait ses études pendant 5 ans. Les enfants étaient habitués aux flashs des appareils photo de leur père qui tâchait de capter le plus de bons moments de leur vie familiale — y compris la consommation des céréales du petit déjeuner ou le bain de soir.

Hilary Swank et sa mère

Hilary Swank décrit sa mère Judy Clough, secrétaire, comme l’inspiration première de sa carrière d’actrice. Ses parents se sont séparés alors qu’elle avait 15 ans. Ni les enseignants ni les copines d’Hilary ne l’ont encouragée, et pourtant, elle n’a jamais arrêté de vouloir devenir actrice. Elle n’était heureuse dans la vie que lorsqu’elle lisait un livre ou regardait un film : là, elle ne se sentait plus comme une “étrangère”. Sa mère était la seule personne qui a toujours soutenu son désir de devenir comédienne et a cru en elle. Pour réaliser le rêve de sa fille, Judy a déménagé avec elle à Los Angeles où elles ont dû vivre quelque temps dans une voiture. Sa mère a ensuite trouvé suffisamment d’argent pour louer un appartement. L’actrice aux 2 oscars a toujours remercié sa mère pour ses efforts.

George Clooney et ses parents

Le père de George Clooney, Nick Clooney, est un célèbre présentateur de télévision. Un jour, il était juré dans un concours de beauté, et il est tombé sous le charme de l’une des candidates, nommée Nina Warren. La jeune fille a gagné le titre suprême de Miss, et en même temps, une demande en mariage. Deux ans plus tard, le couple accueillait un fils, qu’ils ont appelé George.

Voici une histoire intéressante sur l’enfance du petit George Clooney. Il détestait Noël. En effet, son père était une célébrité locale et il recevait chaque année des lettres de personnes dans le besoin. Donc chaque année, son père piochait dans son courrier et aidait une famille. Les Clooney se rendaient donc, le matin de Noël, avant que l’on puisse ouvrir un seul cadeau, dans ladite famille, des inconnus, afin d’y faire le ménage, des courses, nettoyer leur cuisine (ce qui prenait au moins une heure et demie) et enfin, offrir des cadeaux aux enfants. En grandissant, George Clooney a compris que son père était une personne généreuse et aujourd’hui, lui aussi fait également des dons pour différentes causes.

Taylor Swift et ses parents

Les parents de Taylor Swift ne sont pas des stars de cinéma, mais la chanteuse a eu la chance d’être bien élevée. La jeune fille est devenue célèbre très tôt, mais elle n’a jamais essayé d’avoir du succès d’une manière vulgaire et a très rarement été impliquée dans des scandales.

Taylor Swift a passé son enfance dans une ferme de sapins de Noël. Elle devait ramasser les chrysalides des mantes religieuses sur les branches pour qu’elles n’envahissent pas la maison des clients. À l’époque, ses parents travaillaient aussi dans la finance, et Taylor voulait vivement marcher sur leurs traces. Mais sa passion pour la musique country a finalement détourné son attention du monde de l’entreprise. Quand Taylor a eu 10 ans, sa mère a commencé à l’emmener à des concours de karaoké. Un an après, elles ont emménagé dans une autre ville pour pouvoir enregistrer des démo versions de ses chansons. Quand la carrière musicale de Taylor a commencé à décoller, son père a quitté son travail pour retrouver sa famille et aider sa fille à évoluer professionnellement.

La petite Taylor avec ses parents dans une ferme de sapins.

Emma Thompson et ses parents

Selon Emma Thompson, elle avait très peu de chances de passer à côté d’une carrière d’actrice. Elle a toujours été entourée de personnes au tempérament artistique. Sa mère, Phyllida Law, est une actrice écossaise assez célèbre, et son père, Eric Thompson, était présentateur, surtout connu pour l’adaptation de l’émission pour enfants Le Manège enchanté. Sa sœur cadette, Sophie, a elle aussi décidé de faire une carrière au théâtre et au cinéma.

Eric Thompson a transmis son amour des livres à Emma. Petite, elle ne souhaitait pas forcément consacrer sa vie au métier d’actrice : elle a étudié la littérature anglaise au Newnham College de l’Université de Cambridge. Emma est ensuite devenue membre et vice-présidente de la troupe de théâtre comique de l’Université et la première femme à la rejoindre. C’est ainsi qu’elle a débuté sur la scène, avant de faire la carrière que l’on connaît.

Ben Stiller et ses parents

Ben Stiller avec ses parents et sa sœur Amy.

Ben Stiller a passé son enfance littéralement sur une scène. Il est né dans une famille de comédiens et accompagnait souvent ses parents sur les plateaux. Son père Jerry Stiller et sa mère Anne Meara ont formé un duo comique. Le couple se produisait dans les clubs et était invité dans des émissions de variétés comme The Ed Sullivan Show. À l’époque, leur couple formait un duo comique vraiment très populaire. Après la chute de la popularité de leur “groupe”, ils ont décidé de le dissoudre et ont commencé à jouer dans des séries télévisées et à faire des pubs séparément.

Dwayne Johnson et son père sévère, mais affectueux

Dwayne Johnson n’est pas seulement l’un des acteurs les plus populaires et les mieux payés au monde, il a aussi été dix fois champion du monde dans la catégorie poids lourds de WWE (World Wrestling Entertainment) : il a remporté de nombreux titres et a gagné beaucoup de prix. C’est son père Rocky Johnson, champion du monde par équipe de la World Wrestling Federation, qui l’a entraîné à la lutte.

Après sa retraite, Rocky a initialement refusé de former son fils, car il connaissait bien les exigences de ce sport et ses entraînements épuisants. Mais finalement, il a accepté. Grâce à son obstination, Dwayne a remporté un grand succès dans le sport. Cependant, The Rock a aussi connu au début plusieurs échecs : un jour, Rocky Johnson n’a pas pu supporter la défaite du fils, et il lui est venu en aide en sautant sur le ring face à son adversaire.

Voilà ce que Dwayne Johnson dit du rôle du père.

“Les petits garçons, par nature, admirent et idolâtrent leur papa. Ils veulent être comme lui, faire ce qu’il fait et sont toujours à la recherche de son approbation. Ce qui est drôle, c’est que, le jour où j’ai arrêté de chercher cette approbation, c’est le jour où j’ai compris ce que cela signifiait être un homme et, plus important encore, un père. Ce changement m’a élevé à un nouveau niveau de gratitude pour l’amour que mon père m’a toujours donné.

Des années plus tard, en tant qu’homme et père de trois filles, je sais que l’amour vache est bien mieux que pas d’amour du tout. Cet amour exigeant m’a fait devenir qui je suis aujourd’hui”.

T’es-tu inspiré de ces super parents de célébrités ? Et tes parents à toi ?
T’ont-ils encouragé et soutenu ? Recherchais-tu leur approbation ?
N’hésite pas à partager tes réponses dans les commentaires !