Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Acteurs qui ne répondent pas aux critères d’Hollywood, mais qui ont su s’imposer grâce à leur talent

----
276

Beaucoup d’acteurs qui connaissent le succès aujourd’hui ont attendu un long moment avant de se voir proposer des rôles d’envergure. En effet, pendant des années, l’industrie ne se montrait pas attirée par ces comédiens talentueux dont l’âge ou le physique ne répondait pas aux standards hollywoodiens. Mais la voix de la raison a fini par l’emporter et ces stars naturelles, hautes en couleur et charismatiques brillent aujourd’hui sur nos écrans.

Chez Sympa, nous avons un énorme respect pour ces acteurs et actrices hors norme que nous te présentons aujourd’hui dans notre compilation. Après tout, sans leur persévérance, nous aurions eu droit uniquement à des interprètes “parfaits”, soignés, sans une ride, avec une silhouette impeccable et un sourire éclatant.

Amy Adams

Au début de sa carrière, Amy Adams a été cantonnée à des rôles de pestes. Pendant de nombreuses années, elle a joué des personnages mineurs, et même sa prestation dans Arrête-moi si tu peux n’a pas aidé sa carrière. L’actrice était presque au chômage : pendant un an, elle n’a décroché aucun rôle et pensait à quitter le cinéma.

En 2014, Amy Adams a enfin connu le succès grâce à son rôle dans American Bluff. Sa performance d’actrice a été appréciée tant par la critique que par le public et lui a valu son premier Golden Globe. Elle a consolidé son succès avec les rôles principaux dans Big Eyes et Sharp Objects. Aujourd’hui, l’actrice compte deux Golden Globes à son actif.

Willem Dafoe

Le début de la carrière de cet acteur nommé aux Oscars à quatre reprises n’a pas été facile. Willem Dafoe a joué son premier rôle en 1980 dans La Porte du paradis. Mais toutes les scènes auxquelles il a participé ont été coupées. L’acteur n’a pas jeté l’éponge pour autant et a continué à se chercher. Pourtant, à cause de son “visage de méchant”, Dafoe n’avait que des rôles d’antagonistes et de psychopathes.

Ce n’est que six ans plus tard que l’acteur a eu le rôle d’un héros en interprétant un sergent dans le film Platoon. Willem Dafoe a profité de cette opportunité pour dévoiler son talent polyvalent et il a été nommé aux Oscars pour cette prestation.

Même si Willem Dafoe incarne surtout des méchants, les critiques saluent ses rôles atypiques, que ce soit l’artiste solitaire Vincent Van Gogh ou un gardien de phare superstitieux.

Joaquin Phoenix

Aujourd’hui, Joaquin Phoenix est un acteur reconnu et oscarisé, mais cela n’a pas toujours été le cas. Au début de sa carrière, il a souvent interprété des rôles secondaires. Joaquin jouait généralement des personnages controversés à la personnalité sombre, mais les critiques n’ont pas particulièrement salué ces prestations.

Il s’est fait remarquer grâce au rôle de l’empereur romain Commode dans Gladiator. Mais là encore, il s’agissait d’un personnage secondaire. Six ans plus tard, Joaquin a joué dans le biopic oscarisé Walk the Line et a reçu un Golden Globe pour sa prestation. À partir de là, la carrière de l’acteur a décollé.

Glenn Close

En 2021, Glenn Close a fait partie des cinq actrices les plus nommées aux Oscars : elle totalise huit nominations. Elle est considérée comme une actrice exceptionnelle et polyvalente avec un style de jeu incroyable. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Glenn Close n’est apparue sur grand écran qu’à l’âge de 33 ans. Immédiatement, elle s’est vu proposer des rôles de mères, mais l’actrice ne voulait pas s’enfermer dans ce registre.

Elle a commencé à s’essayer dans la peau d’autres personnages et a endossé le rôle d’une avocate dans le film policier À double tranchant. Le producteur était contre sa candidature, la considérant “trop laide” pour ce rôle. Mais le studio et le réalisateur croyaient en elle et ne se sont pas trompés. Le film a cartonné au box-office.

Actuellement, Glenn Close a derrière elle trois Golden Globes et une impressionnante filmographie, riche en rôles principaux.

Kathy Bates

Kathy Bates a mis du temps à obtenir un rôle sérieux. Tous les directeurs de castings lui disaient qu’elle n’était pas assez attirante pour devenir une actrice à succès. “Je ne suis pas une femme splendide. Les rôles que j’ai eu la chance d’obtenir étaient compliqués pour moi : en règle générale, il s’agissait d’une héroïne plus âgée ou un brin dérangée”, se souvient Kathy Bates.

En 1990, l’actrice était la protagoniste de l’adaptation cinématographique du roman Misery de Stephen King. Les critiques ont été enchantés de son Annie Wilkes psychopathe. Ce rôle lui a offert un Oscar et un Golden Globe.

En 2013, Kathy Bates a incarné le personnage principal dans la troisième saison d’American Horror Story. Elle a remporté un Emmy Award et est devenue célèbre auprès de la nouvelle génération de spectateurs. En 2019, Kathy Bates a décroché sa quatrième nomination aux Oscars pour son rôle dans Le Cas Richard Jewell.

Sam Rockwell

Sam Rockwell a commencé à tourner en 1989. Mais il ne s’est fait véritablement remarquer que sept ans plus tard, avec la sortie de Box of Moonlight. L’acteur a admis que ce film avait marqué un tournant dans sa carrière : “Après dix ans à New York, j’ai été en quelque sorte mis sur la carte du cinéma indépendant.”

Il a acquis une reconnaissance à Hollywood en 2018 grâce à son rôle de policier dans Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance. Cette performance lui a valu un Golden Globe et un Oscar.

Christoph Waltz

Les acteurs européens ont du mal à s’imposer à Hollywood et à y perdurer. L’Autrichien Christoph Waltz, qui tourne depuis 1979, a eu la chance de croiser le chemin de Quentin Tarantino, et en 2009, l’acteur a joué dans Inglourious Basterds. Hollywood et le monde entier ont alors découvert un acteur exceptionnel.

Aujourd’hui, Christoph Waltz a deux Oscars et Golden Globes à son actif, ainsi que sa propre étoile sur le Walk of Fame et de grosses productions hollywoodiennes, dont la saga James Bond.

Viola Davis

Viola Davis a commencé à apparaître sur les écrans dans les années 90, mais jusqu’aux années 2010, tous ses rôles au cinéma étaient épisodiques. Elle a notamment incarné la policière qui arrête le personnage de Hugh Jackman dans Kate et Léopold.

En 2011, Viola Davis a joué l’un des personnages principaux dans le film La Couleur des sentiments. L’actrice a été nommée aux Oscars et aux Golden Globes pour la première fois, sans pour autant les remporter.

Malgré tout, l’actrice a reçu des récompenses convoitées et bien méritées cinq ans plus tard, après avoir donné la réplique à Denzel Washington dans Fences. En 2021, l’actrice a de nouveau été nommée aux Oscars pour son rôle dans le drame Le Blues de Ma Rainey.

Judi Dench

Judi Dench a débuté sur les planches et ne faisait que de rares apparitions sur grand écran. Elle a accédé à la renommée après la saga James Bond, mais même là, son rôle était secondaire. Ce n’est qu’en 1998 que l’actrice a joué le personnage principal dans le drame La Dame de Windsor. Cette interprétation lui a fait remporter son premier Golden Globe et lui a permis d’attirer l’attention d’Hollywood.

En 2018, Judi Dench a décroché plusieurs nominations de la meilleure actrice pour Confident royal. Aujourd’hui, la Britannique de 86 ans continue de tourner et ne pense pas encore prendre sa retraite.

Octavia Spencer

L’actrice a fait ses débuts en 1996 dans le drame Le Droit de tuer ? Pendant des années, Octavia Spencer a été cantonnée à de petits rôles, comme celui d’une réceptionniste sans nom dans Spider-Man. Cependant, en 2011, elle a interprété une femme de chambre dans La Couleur des sentiments et a par la suite gagné un Golden Globe et un Oscar.

Après ce succès, Octavia a enchaîné quelques rôles importants, quoique de second plan. Ainsi, elle a joué dans la série Les Figures de l’ombre et le long-métrage oscarisé La Forme de l’eau. En 2020, Netflix diffuse la série télévisée Self Made, dans laquelle Octavia Spencer endosse enfin le rôle principal. L’actrice a été nommée aux Emmy Awards pour sa performance.

Jessica Chastain

Aujourd’hui, Jessica Chastain est l’une des actrices les plus prisées d’Hollywood. Pourtant, elle a peiné à percer dans le monde du cinéma. Dans une interview, Chastain a avoué qu’elle avait même pensé à se teindre les cheveux en blond : “Avec mes cheveux roux, j’avais l’air démodée, les gens étaient confus et ils ne savaient pas trop où me caser.”

L’actrice qui tournait activement depuis 2004, n’avait jamais eu de rôles majeurs. En 2011, sa carrière a pris un tournant décisif : elle a joué un personnage secondaire dans le film La Couleur des sentiments, pour lequel a été nommée aux Oscars. Trois ans plus tard, elle remportait un Golden Globe pour le rôle principal dans le drame Zero Dark Thirty.

Frances McDormand

L’actrice, qui a aujourd’hui quatre Oscars, a galéré pour se construire une carrière à Hollywood, obsédé depuis toujours par les physiques parfaits. En 1984, cette actrice lambda a fait ses débuts dans Blood Simple, un film indépendant des frères Coen, alors inconnus. Treize ans plus tard, elle s’est vu décerner son premier Oscar pour son rôle dans la comédie policière Fargo.

De ses propres aveux, elle “n’était ni mignonne, ni belle” et n’a jamais eu une silhouette parfaite. Chez elle, l’actrice n’a même pas de grand miroir. Elle ne teint pas ses cheveux gris, n’a pas recours aux services des esthéticiens ni aux produits de maquillage. Sa beauté naturelle aide pourtant l’actrice à incarner avec panache des héroïnes souvent un peu bizarres, mais fortes et persévérantes.

Alors, aimes-tu ces acteurs ? Quels films dans lesquels ils ont joué nous recommanderais-tu ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

----
276
Partager cet article