Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

12 Stars françaises qui n’utilisent pas leur vrai nom

1-1-
952

Tu as sans doute, à un moment où un autre, eu envie de changer de nom. En ligne ou dans la vraie vie, il nous arrive d’adopter un surnom ou un pseudonyme ; c’est généralement temporaire, et a peu d’impact sur notre vie quotidienne. Cependant, pour les célébrités, la qualité de leur nom peut s’avérer vitale et influencer leur carrière. Or, on ne reçoit pas tous un nom de star à la naissance...

Sympa a dressé une liste des stars françaises qui ont adopté un pseudonyme. Qu’y a-t-il dans un nom, pourrait-on demander ? Une image, un hommage, ou simplement une marque de bon goût.

1. Sophie Marceau, Sophie Maupu

Le nom de Sophie Marceau a aquis une certaine renommée depuis les débuts de l’actrice dans le film culte La Boum. Cependant, un nom fort différent aurait pu apparaître à l’écran : “Sophie Maupu”, si la star avait conservé son vrai nom ou....“Sophie des Elysées” si elle était passée dans ce coin-là lorsqu’elle cherchait son pseudonyme.

En effet, c’est d’un nom de rue que vient le “Marceau”. Alors qu’elle était en voiture avec Pinoteau, le réalisateur de La Boum, celui-ci a vu ce nom d’avenue et a annoncé à la jeune fille qu’elle s’appellerait Sophie Marceau. Une décision impétueuse, peut-être, mais qui a porté ses fruits.

2. Vincent Cassel, Vincent Crochon

Si on te dit “Vincent Crochon”, est-ce que ça te fait penser à quelqu’un ? Peut-être une célébrité locale ? Ou bien cet acteur français, qui a donné la réplique à Georges Clooney, Brad Pitt ou encore Natalie Portman... Probablement pas, ce qui est intentionnel. Le français né sous le nom de Vincent Crochon a préféré adopter le même pseudonyme que son père, Jean-Pierre Cassel, et devenir “Vincent Cassel”.

Pour être honnête, cette décision est compréhensible : il faut dire qu’entre “Crochon” et “Cassel”, un de ces noms a tout de même plus de classe que l’autre. Il est vrai qu’on ne peut jamais être certain de l’effet d’un pseudonyme, mais autant mettre toutes les chances de son côté quand notre salaire dépend de la célébrité de notre nom.

3. Shy’m, Tamara Marthe

La chanteuse, danseuse et animatrice Sh’ym s’appelle en réalité Tamara Marthe. Consciente que son nom de naissance n’est pas le plus vendeur, elle a choisi un pseudonyme dès le début de sa carrière.

Le secret derrière ce dernier ? Il mélange “shy”, terme anglais pour “timide”, et le “M” de Martinique. Il s’agit donc d’une référence au trac qu’a longtemps ressentie la chanteuse avant de se produire publiquement et à ses origines ensoleillées.

4. Matt Pokora, Mathieu Tota

“M.Pokora” n’était pas le premier choix de Matthieu Tota comme nom de scène. Lorsqu’il s’est lancé dans sa carrière solo, le chanteur d’origine strasbourgeoise signait au départ sous le nom de Matt Pokora.

Seulement voilà ; un autre chanteur de RnB connu sous le nom de Matt Houson trouvait que cela risquait de prêter à confusion et a donc intenté un procès contre lui. Le juge ayant donné raison au plaignant, Matthieu devenu Matt a encore dû raccourcir son nom. Voici comment il s’est retrouvé avec le “M”.

5. Karine Lemarchand, Karine Mfayokurera

Karine Le Marchand, actrice et animatrice télé, n’avait pas prévu de prendre un pseudonyme lorsqu’elle s’est lancée dans sa carrière télévisée. Elle comptait au départ garder son nom de naissance : M’Fayokurera. Alors pourquoi ce revirement ?

D’après l’animatrice, elle a dû choisir un pseudonyme en urgence, juste avant sa première émission en direct. Alors qu’ils rentraient son nom dans le système, le directeur du programme est venu la trouver pour lui dire que ce n’était “pas possible”. Prise au dépourvu, Karine a alors emprunté le patronyme de son petit-ami de l’époque.

6. Booba, Elie Yaffa

Il est plutôt rare que les rappeurs gardent leur réel patronyme comme nom de scène. Booba ne fait pas exception ; le chanteur français se prénomme en réalité “Elie Yaffa”.

Fort marqué par un voyage sur l’île de Gorée quand il avait dix ans, il a décidé d’utiliser comme pseudonyme le surnom d’un de ses cousins Sénégalais, Boubacar, afin de rendre hommage à ses origines.

7. Catherine Deneuve, Catherine Dorléac

Catherine Deneuve est l’une des figures incontournables du cinéma français. L’actrice a débuté quand elle avait 13 ans, a remporté plusieurs Césars et a été récompensée dans plusieurs festivals (Canne, Venise, Berlin). Toutefois, ces récompenses auraient pu être adressées à un autre nom si elle avait gardé son réel patronyme : Catherine Dorléac.

Alors d’où vient “Deneuve” ? Il s’agit en fait du nom de jeune fille de sa mère, Renée Deneuve. Cette dernière avait elle-même laissé cette appellation de côté et avait préféré “Simonot” comme pseudonyme. Cependant, il semblerait que le nom “Deneuve” était destiné à devenir célèbre.

8. JoeyStarr, Didier Morville

Bon, il faut dire qu’on s’en doutait tous un peu, mais “Joeystarr” n’est pas le vrai nom de l’acteur et rappeur français. Ses proches le connaissent en tant que “Didier Morville”.

Comment Didier a-t-il donc choisi son pseudonyme ? Dans un entretien avec l’Express, l’artiste se livre : “À l’époque de l’esclavage, on appelait ‘Joey’ le nègre qui avait le droit de rentrer dans la maison du maître, contrairement au nègre des champs.” Quant au “star”, “J’ai cohabité avec le graffeur JonOne. Il s’amusait avec ce nom de Joey et rajoutait des superlatifs : Joeytissime, Joeyisme, Joeyssimo. Il a trouvé Joeystar. Ça m’a plu. J’ai rajouté un deuxième r. ”. Tout simplement.

9. Louane, Anne Peichert

Le public a découvert Louane en 2013, dans la deuxième saison de The Voice. Bien qu’elle n’ait pas remporté le concours, cela ne l’a pas empêchée de faire carrière : Elle a déjà sorti plusieurs albums et a reçu un César pour sa prestation dans La Famille Bélier.

Comme bon nombre d’artistes, Louane a choisi un nom de scène. Elle se nomme en réalité Anne Peichert. “Louane” vient de la contraction de deux prénoms : le sien, Anne, et celui de sa sœur Louise.

10. Grand Corps Malade, Fabien Marsaud

Sans surprise, “Grand Corps Malade” est également un pseudonyme. Le slameur et réalisateur français s’appelle en réalité Fabien Marsaud.

Alors qu’il avait juste 20 ans, un mauvais plongeon l’a rendu tétraplégique. Grâce à sa volonté de fer et un an de rééducation, il a cependant pu retrouver l’usage de ses jambes. Il a choisi ce nom de scène en référence à cet accident et à sa grande taille (1,94m).

11. Maître Gims, Gandhi Djuna

Derrière ses talents musicaux, le rappeur congolais Maître Gims cache en vérité un garçon timide nommé Gandhi Djuna. S’il a trouvé le courage de monter sur scène et de chanter devant un public, c’est en partie grâce au surnom qu’il s’est choisi et a emprunté à de vieux films américains.

12. Zazie, Isabelle Truchis de Varenne

Zazie, la chanteuse aux pieds nus et au style bohémien, a trouvé son pseudonyme en s’inspirant d’un roman classique de la littérature française : Zazie dans le métro, de Raymond Queneau.

Que tu la connaisses pour sa carrière de chanteuse ou grâce à son rôle de coach dans The Voice, il est assez rare que l’artiste mentionne son vrai nom. Celui-ci n’est autre que... Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes. Un peu plus difficile à retenir, il n’y a pas à dire.

Quel changement te paraît le plus surprenant ? Et quel pseudonyme choisirais-tu toi, si tu devais un jour devenir célèbre ? N’hésite pas à le partager avec nous dans un commentaire.

1-1-
952
Partager cet article