15 Bourdes présentes dans des films célèbres que nous avons remarquées

Très souvent, en cherchant à innover avec des différents plans et prises de vue spectaculaires et impressionnantes, les réalisateurs font de faux raccords et de petites erreurs par négligence ou par inadvertance. Cependant, il est difficile de connaître exactement les raisons de ces fautes. Cela peut être tout simplement par paresse ou par inattention ou aussi de façon intentionnelle pour attirer de l’attention sur le film. En tout cas, pour nous, une seule chose est claire : rien ne passera inaperçu aux yeux des fans pointilleux.

Chez Sympa, nous avons mené notre petite enquête, et nous avons récolté quelques-unes des loupées que les réalisateurs ont laissé passer dans leurs films. Nous allons les partager avec toi dans cet article.

Retour vers le futur

Dans la scène qui a lieu en 1955, lors de la soirée “la Féerie dansante des Sirènes” où se trouvent ses parents encore adolescents, le héros principal donne une interprétation endiablée du titre “Johnny B. Goode” de Chuck Berry, accompagné de sa guitare Gibson ES-345. Cette dernière n’a été fabriquée qu’à partir de 1958. Et même le fait de voyager dans le temps n’explique pas comment Marty pourrait l’avoir reçue 3 ans avant qu’elle ne soit en vente.

Spotlight

Tout au long de la scène où elle rencontre la victime du crime, la journaliste interprétée par l’actrice Rachel Mc Adams prend des notes dans son carnet, mais rien n’apparaît dessus, pas un seul mot.

Тitanic

D’énormes quantités de déchets organiques rendent l’eau de l’océan trouble et opaque. Cependant dans le film, elle est pure et claire et l’on voit à travers comme si c’était du cristal.

Pearl Harbor

Durant la scène du restaurant, l’héroïne interprétée par Kate Beckinsale, s’en va en laissant un foulard sur la table. Pour l’instant rien de grave, mais en fait, au moment où elle s’en allait, il n’y avait rien sur la table, puis il est apparu comme par magie quelques secondes après.

Coup de foudre à Notting Hill

Lorsque le héros du film interprété par Hugh Grant, tombe sur l’héroïne jouée par Julia Roberts, celle-ci relève la tête et tu peux apercevoir toute l’équipe du tournage dans le reflet de ses lunettes.

Pulp Fiction

Dans le rêve qui est aussi un souvenir d’enfance de Butch Coolidge, interprété par Bruce Willis, le capitaine Koons, joué par l’acteur Christopher Walken, tient une montre dorée dans sa main qui affiche 11 heures et 10 minutes. Cependant quelques secondes après, dans un autre plan, lorsque la caméra se rapproche du cadran, il est indiqué 12 heures.

Alexandre

Tout au début du film, au moment où Ptolémée Iᵉʳ Sôter parle d’Alexandre, on voit en arrière plan le phare d’Alexandrie en fonction. Mais en réalité, sa construction n’a été achevée qu’après la mort de Ptolémée Iᵉʳ, durant le règne de son fils Ptolémée II Philadelphe.

Once Upon a Time... in Hollywood

Dans le film, la plupart des héros portent des lunettes antireflets. Cependant, ce n’est qu’à partir des années 80 que le revêtement antireflet a été plus largement utilisé, malgré sa médiocre qualité. Et donc en 1969, Sharon Tate, interprétée par l’actrice Margot Robbie, n’avait pas la possibilité de porter ce genre de lunettes.

Ocean’s Eleven

On entend beaucoup de choses extravagantes sur le gros appétit qu’aurait Brad Pitt, et d’ailleurs peu importe si elles sont fondées sur des faits réels. Par contre, il est très difficile d’imaginer que ce dernier ait pu manger entièrement 2 plats différents durant une même et courte scène.

Frida

Au début du film, on voit un groupe d’hommes qui transportent Frida sur un lit. Ainsi alitée, elle regarde l’énorme miroir au dessus d’elle. Ses boucles d’oreilles qui devraient naturellement tomber en arrière, pendent verticalement et trahissent un secret de tournage : pendant cette scène Salma Hayek qui interprète le rôle de Frida est en réalité debout et n’est pas sur son lit comme on nous l’a montrée dans la scène précédente.

Le Lauréat

Dans le film, le personnage principal incarné par l’acteur Dustin Hoffman se rend à Berkeley, une ville de la côte Est de la Baie de San Francisco. Cependant, dans la scène, on peut constater que le héros emprunte la partie supérieure du célèbre pont du Golden Bridge, ce qui signifie qu’il roule dans la direction opposée.

Matrix

Dans le reflet de la poignée de porte, on voit très clairement l’objectif de la caméra. Les réalisateurs du film ont fait tout leur possible pour le cacher en le recouvrant d’une veste. Mais cela n’a pas suffi et les spectateurs attentifs ont remarqué cette bourde.

Moulin Rouge

Dans l’une des scènes, on peut apercevoir pour quelques secondes que les fines bretelles de la robe de l’héroïne, interprétée par Nicole Kidman, sont devenues des bretelles beaucoup plus imposantes.

Marie-Antoinette

Si l’on fait bien attention, on peut remarquer les extensions de cheveux présents sur la tête du fils de la reine.

Deux sœurs pour un roi

Durant tout le film, Natalie Portman, qui joue le rôle d’Anne Boleyn, arbore de nombreux modèles d’arcelet, une coiffe française populaire en Angleterre au XVI siècle, qui a remplacé le traditionnel gable Tudor. Mais dans l’une des scènes du film, les costumiers ont commis une erreur : ils ont oublié de ramener les cheveux de l’héroïne vers l’arrière, ce qui contrevenait aux règles du port de “la coiffe française”. Cette bévue a peut-être échappé au grand public, mais pas aux historiens de la mode qui étaient mécontents.

Et toi, as-tu déjà remarqué des erreurs ou de faux raccords dans des films ? Desquels te souviens-tu ? Partage-les avec nous dans les commentaires.

Partager cet article