Sympa

16 Acteurs dévoilent les scènes de cinéma qui ont failli leur faire quitter des plateaux de tournage

1-31
12k

Être une star de cinéma ne veut pas seulement dire mener une vie glamour et recevoir des prix. Cela demande aussi beaucoup d’efforts et de travail, parfois même à tel point que certains acteurs se blessent et manquent de quitter définitivement le plateau. Mais heureusement pour nous, spectateurs, c’est leur dévouement qui les fait rester et qui nous permet ensuite de découvrir ces scènes légendaires que nous applaudissons tous avec enthousiasme.

Sympa a compilé pour toi aujourd’hui certaines de ces anecdotes d’acteurs qui ont bien failli mettre la clé sous la porte.

1. Fast and Furious — Michelle Rodriguez et le triangle amoureux indésirable

Après avoir lu le scénario, Michelle Rodriguez est soudainement devenue furieuse contre son personnage, Letty Ortiz, qui était censée tromper Dominic avec Brian. Elle se disait qu’une telle femme alpha ne quitterait jamais un homme alpha juste pour un beau mec, et elle voulait défendre l’honneur de son personnage. Elle était carrément prête à abandonner le projet. Mais finalement, le réalisateur a modifié le scénario, et c’est là qu’il a inclus Mia, la sœur de Dom.

2. The Revenant — Ce que Leonardo DiCaprio a subi pour gagner un oscar

Leonardo DiCaprio a ouvertement admis que le personnage qu’il a interprété dans The Revenant a été sa performance la plus difficile de toutes. Il est végétalien et fier de l’être, mais il a dû tourner une scène dans laquelle il devait réellement manger un foie de bison cru pour survivre.

3. Star Wars : Le Réveil de la Force — Quand Daisy Ridley a dû réveiller sa propre force intérieure

Daisy Ridley a fait une crise de panique le tout premier jour du tournage, quand J.J Abrams lui a laissé un mot qui restera gravé à vie dans sa mémoire. Le réalisateur y décrivait Daisy comme étant “une actrice en bois”, c’est-à-dire, sans aucune émotion. Daisy avait déjà du mal à vaincre le trac, elle était à deux doigts de quitter le projet, mais elle a finalement choisi de ne pas abandonner son rôle à quelqu’un d’autre et elle s’est accrochée pour continuer le tournage.

4. Gilbert Grape — Ce que Johnny Depp a dû faire

Johnny Depp a eu beaucoup de mal à travailler sur ce film, car il était très proche de son expérience personnelle. L’acteur buvait beaucoup à cette période, et cette addiction s’accompagnait d’une certaine tension sur le plateau, puisque le réalisateur n’avait écrit qu’un scénario incomplet. Johnny Depp était aussi très contrarié par la cruauté de son personnage envers sa mère, qu’il a dû traiter de “baleine échouée”. Johnny a d’ailleurs ensuite appelé l’actrice en question pour s’excuser.

5. Le hobbit : Un voyage inattendu : quand Gandalf a failli laisser passer Ian McKellen

Dans le film, Ian McKellen a constamment dû tourner seul sur un fond vert. Il se sentait tellement isolé qu’il a fini par en faire une dépression. Le réalisateur Peter Jackson a alors voulu apporter du soutien à l’acteur afin d’éviter qu’il ne démissionne. L’équipe de tournage a ainsi organisé une “Journée dédiée à Gandalf” où chacun a décoré la tente de Ian avec des souvenirs du Seigneur des Anneaux.

6. Le Parrain : une offre qu’Al Pacino a failli refuser

“Ce n’est que du business.”

Al Pacino a été nominé en tant que meilleur second rôle, puis en tant que meilleur rôle principal pour cette saga devenue culte. Mais au moment du tournage, les producteurs pensaient tout le contraire. Sur le plateau, Al Pacino pouvait vraiment sentir leur réticence à son égard. Ils étaient tellement critiques envers lui qu’il a voulu mettre un terme à leur collaboration, mais le réalisateur Francis Ford Coppola a soutenu Al Pacino et a demandé aux producteurs de changer d’avis.

7. Le Grinch : comment l’armée a sauvé Jim Carrey

Les séances de maquillage pour ce film ont été si éprouvantes que Jim Carrey avait l’impression de se faire torturer lorsqu’il devait passer trois heures et demie par jour assis sur la chaise de maquillage. Il devait également mettre de grosses lentilles vertes semblables à des frisbees. Jim Carrey était prêt à tout laisser tomber quand le réalisateur Brian Grazer a décidé d’appeler son ami coach pour la CIA afin de lui demander de passer un week-end avec l’acteur. Ce n’est qu’après que ce dernier a décidé de reprendre le tournage.

8. Hunger Games : La Révolte, partie 1 : les costumes insupportables et les scènes difficiles de Jennifer Lawrence

Il a fallu trois semaines pour tourner la scène des égouts, et ce qui a aggravé la situation, c’est le costume de 10 kilos que devaient porter les acteurs. Les températures étaient d’ailleurs si atroces que Jennifer Lawrence a failli démissionner.

9. Batman : un malaise interminable pour Michael Keaton

De nos jours, les costumes des super-héros sont personnalisés afin de s’adapter aux besoins des acteurs durant les longues journées du tournage. Mais le costume porté par Michael Keaton était si serré qu’il le rendait claustrophobe, et le tournage a d’ailleurs failli s’arrêter de manière brutale. Malgré cela, l’acteur a réussi à livrer une performance incroyable en surpassant son propre malaise.

10. Wayne’s World — Pas de Bohemian Rhapsody ? Pas de Mike Myers.

Mike Myers a écrit le scénario du film lui-même, et il était super excité à l’idée de jouer la scène où il se déchaîne sur la chanson Bohemian Rhapsody, de Queen, avec ses potes. Mais les producteurs ne voulaient pas de cette chanson, et ils ont proposé autre chose de moins cher pour la remplacer, comme une chanson des Guns n’ Roses. Mais Mike Myers estimait que cette chanson était essentielle pour le film, et il a menacé de démissionner si elle était remplacée par une autre. Les producteurs ont cédé, et cette scène est devenue culte. Tout le monde y a gagné !

11. Le Labyrinthe : Le Remède mortel : ce que Dylan O’Brien a dû endurer jusqu’à la fin

Pendant le tournage, Dylan O’Brien a eu un terrible accident qui lui a causé des fractures, d’importantes plaies, et une commotion cérébrale. Cela a retardé la production du film pendant très longtemps, et le dernier volet de la trilogie est finalement sorti en 2018. Mais afin de limiter le retard, Dylan a insisté pour continuer à tourner après son accident, puis il a réussi à terminer le tournage du film après sa convalescence.

12. Shining : Shelley Duvall a eu la vie dure

Le réalisateur Stanley Kubrick est connu pour être un perfectionniste, et lors du tournage de ce film, il a insisté pour enregistrer certaines scènes en plusieurs prises, à tel point que cela a provoqué une dépression nerveuse chez Shelley Duvall. La célèbre “scène de la batte” a été tournée 127 fois. Le tournage était si intense que l’actrice a fini presque déshydratée à cause de tous ses pleurs et de son épuisement. Même Jack Nicholson a admis que c’était le travail le plus difficile qu’il ait jamais connu.

13. Batman : Le défi : le costume inconfortable de Michelle Pfeiffer

Le costume de Catwoman était entièrement fait de latex, et Michelle Pfeiffer a plus tard confié que l’enfiler était une véritable torture. Il lui fallait chaque jour des heures et des tonnes de talc à bébé pour l’empêcher de rester collé à sa peau quand elle le retirait. Du coup, les pauses pipi étaient impossibles une fois qu’elle avait enfilé son costume. Il lui était également difficile de respirer dedans, ce qui lui a valu de multiples évanouissements. Plus tard, Michelle Pfeiffer a avoué qu’elle ne pouvait enfiler son costume que pendant un temps limité sur chaque jour de tournage.

14. The Reunion : il semble que John Cena ait lui aussi quelques phobies

Ce film a nécessité que John Cena réalise de nombreuses cascades, ce qu’il a accepté de faire, à l’exception d’une seule. Il s’agit d’une scène où il devait faire une cascade en hélicoptère, ce qui représentait un véritable défi pour lui, car il a le vertige. Aussi grand et intimidant qu’un catcheur puisse paraître, c’est avant tout un homme qui a ses propres phobies. Mais finalement, malgré ses peurs, John Cena a lui-même réalisé la cascade, même s’il a détesté ce moment.

15. Knock Knock : une scène intime gênante pour Keanu Reeves

Ce film comporte une scène intime impliquant la femme du réalisateur, Lorenza Izzo, ce qui la rendait d’autant plus gênante pour Keanu Reeves. Néanmoins, il a su rester très professionnel, et le réalisateur Eli Roth a également facilité les choses pour tout le monde dès les répétitions en expliquant qu’il accordait entièrement sa confiance à ses acteurs.

16. Les Noces rebelles : la réticence de Kate Winslet à l’idée d’embrasser Leonardo DiCaprio

Nous aussi, nous avons eu du mal à y croire ! Mais Sam Mendes, le mari de Kate Winslet, étant le réalisateur du film, l’actrice a ressenti une étrange gêne à embrasser un autre homme en sa présence. Mais Leonardo et Sam, eux, ne semblaient absolument pas gênés. Kate pensait que c’étaient ses propres peurs qui la retenaient, mais la scène a finalement été tournée avec succès, et Kate Winslet a même remporté le Golden Globe de la meilleure actrice.

Ces situations ne sont vraiment pas faciles à endurer, n’est-ce pas ? Étais-tu au courant de ces scènes qui ont failli faire quitter le plateau à tous ces acteurs ? Fais-nous part de ton opinion dans les commentaires ci-dessous, et bien entendu, n’hésite pas à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

1-31
12k