Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Acteurs qui ont prouvé qu’ils n’étaient pas définis par leurs premiers rôles

Quand on pense à Daniel Radcliffe, la première chose qui nous vient à l’esprit est probablement une célèbre école de sorcellerie. Quand on pense à Robert Pattinson, on voit des vampires élégants. On connaît tous ces acteurs dont les noms évoquent un héros ou un genre très précis dans notre mémoire. Mais malgré ces stéréotypes, de nombreux acteurs se sont débarrassés de l’étiquette qui leur collait à la peau depuis leurs premiers films, et ont brillamment poursuivi leur carrière à Hollywood.

Sympa t’invite à te souvenir de ces acteurs qui ont réussi à échapper aux stigmates de leurs premiers rôles et à se forger des carrières fascinantes à Hollywood.

1. Daniel Radcliffe

Daniel Radcliffe a grandi sous nos yeux à l’écran, tandis que de nombreuses personnes ont grandi avec lui. Aujourd’hui, il a fait de son mieux pour “divorcer” d’Harry Potter et prouver qu’il est un jeune acteur talentueux, et pas seulement “le garçon qui a survécu”.

Il s’est notamment attaqué à des films indépendants très expérimentaux, audacieux et créatifs. Parmi eux, Kill Your Darlings, où il incarne le poète beatnik Allen Ginsberg, et Swiss Army Man, où il joue le rôle le plus insolent et odieux, mais aussi le plus sincère et le plus réfléchi... d’un cadavre qui pète. Oui, tu as bien lu. Et ça a été une franche réussite.

2. Jake Gyllenhaal

Jake Gyllenhaal s’est forgé la réputation du bizarroïde chouchou d’Hollywood. Et il a effectivement réalisé des performances intrigantes au cours de la dernière décennie. Son rôle décisif a été celui du héros éponyme de Donnie Darko, un personnage étrange et menaçant dans un film tout aussi étrange et menaçant.

Aujourd’hui, il joue souvent des personnages que l’on pourrait qualifier de “bizarres”, qu’ils soient inquiétants (Enemy, Zodiac, Nocturnal Animals) ou psychopathes (Night Call, Demolition, Spider-Man : Far From Home).

3. Robert Pattinson

Robert Pattinson, un autre excentrique d’Hollywood, est parti en croisade pour choisir le plus de rôles bizarres afin de prendre ses distances avec Cedric Diggory dans Harry Potter et avec le charmant vampire de Twilight. Il n’est pas étonnant que ses projets soient souvent à la fois controversés et stimulants. C’est le cas par exemple du film d’horreur monochrome The Lighthouse. Pattison a déclaré : “Je veux juste faire quelque chose de bizarre”, et il a admis avoir accepté le rôle après avoir lu le scénario et s’être dit qu’il aurait une moustache sympa.

Il jouera également le rôle de Bruce Wayne dans le prochain film sur Batman, qui promet d’être très spécial, ne serait-ce que parce que Pattinson refuse catégoriquement de prendre du muscle pour ce rôle.

4. Elijah Wood

La carrière d’Elijah Wood a atteint son apogée avec son rôle dans la trilogie du Seigneur des anneaux. Il a donc décidé de se lancer dans des choix cinématographiques plus éclectiques et a entrepris plusieurs projets inhabituels.

Il est la vedette de deux séries télévisées étranges : Dirk Gently, détective holistique et Wilfred. L’acteur se penche surtout sur les films d’horreur et la comédie noire — et tout ce qui se trouve entre les deux — on est donc loin des aventures fantastiques de Frodon Sacquet.

5. Joseph Gordon-Levitt

Joseph Gordon-Levitt a commencé par jouer de petits rôles dans des sitcoms à l’eau de rose (Troisième planète après le Soleil) et des comédies romantiques non moins ringardes (Dix bonnes raisons de te larguer). Depuis lors, il a montré son formidable talent d’acteur : des drames indépendants tendus comme 50/50 et Mysterious Skin, aux blockbusters comme Inception et The Dark Knight Rises, en passant par le très acclamé 500 Days Of Summer, un film intelligent montrant à quoi ressemble une relation dans la vie réelle, qui n’a pas grand-chose à voir avec les comédies romantiques ordinaires.

6. Emma Watson

Depuis Harry Potter, Emma Watson a évolué vers des rôles de maturité avec élégance et assurance, prouvant qu’elle est capable d’interpréter n’importe quel type de personnages. Dans Le Monde de Charlie, elle a joué de main de maître une adolescente qui n’a rien en commun avec Hermione Granger. Contrairement à Daniel Radcliffe, elle continue à jouer dans des films à succès, comme le remake de La Belle et la Bête.

Watson est également connue pour être très stricte dans le choix de ses rôles et gravite généralement autour des histoires féministes et progressistes, comme la récente adaptation de Little Women.

7. Selena Gomez

Selena Gomez est typiquement la fille des posters d’enfants-acteurs de Disney Channel : La Vie de palace de Zack et Cody, Hannah Montana, Les Sorciers de Waverly Place, etc. Après la fin de cette dernière série, Selena Gomez est sortie de la bulle Disney et a assumé des rôles plus adultes dans quelques films controversés, comme Mauvaises Fréquentations et Spring Breakers, où elle a joué dans des scènes intenses.

La jeune actrice a fait ses preuves dans le domaine unique du doublage : elle a donné sa voix à une vampire adolescente dans la franchise Hotel Transylvania et a décroché le rôle de l’actrice principale dans la trilogie Arthur et les Invisibles.

8. Ezra Miller

Les deux performances les plus connues d’Ezra Miller sont des drames pour adolescents : Le Monde de Charlie et We Need to Talk About Kevin. Alors que le premier film est une puissante histoire de passage à l’âge adulte, le second est un thriller, explorant les relations mère-fils, les échecs parentaux et les “enfants difficiles”.

La carrière de l’acteur a progressé de façon spectaculaire vers des films à plus grande échelle, et il figure maintenant dans les films de super-héros de DC et dans la franchise dérivée d’Harry Potter, Les Animaux Fantastiques.

9. Anne Hathaway

Pendant des années, Anne Hathaway s’est cantonnée à des rôles innocents dans des films de Disney comme The Princess Diaries, avant d’être catapultée dans la position d’une superstar de renom. Son portfolio d’actrice est l’un des plus diversifiés qui soient : la comédie Le Diable s’habille en Prada, le sinistre Alice au pays des merveilles de Tim Burton, la superproduction The Dark Knight Rises, le drame de science-fiction Interstellar et la version féminine d’Ocean’s Eleven, Ocean’s 8.

Et quand on pense qu’elle a fini et qu’elle n’a plus rien d’autre dans sa manche, elle déploie sa voix dans l’adaptation cinématographique de la comédie musicale de Broadway, Les Misérables, et interprète une chanson poignante ; et elle remporte un Oscar avec cette chanson.

Bonus : Kristen Stewart

Les gens ont tendance à juger Kristen Stewart pour son rôle dans la franchise Twilight ; pourtant, elle a depuis longtemps prouvé qu’elle était une actrice polyvalente. Tout comme son partenaire Robert Pattinson, elle a aujourd’hui des films intrigants et décalés à son actif. Parmi eux, le film d’horreur Underwater, qui se déroule sur une plateforme en haute mer, où le tournage a souvent nécessité l’immersion des acteurs. Ce film a été très dur pour l’actrice, tant physiquement que mentalement.

Et qui aurait pu prévoir qu’elle allait jouer le rôle de la princesse Diana dans un prochain film ? Comme l’a dit le réalisateur : “Kristen peut être très mystérieuse et très fragile, mais au fond très forte”. C’est exactement ce dont ils avaient besoin pour incarner Lady Di. Il est donc temps pour Stewart de dépoussiérer son accent britannique.

Quels acteurs ont dépassé tes attentes depuis leurs premiers rôles ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !