Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Choses étonnantes venant de différents pays et qui n’existent nulle part ailleurs sur la planète

Que se passerait-il si chaque pays du monde pouvait nommer une chose, la plus étrange et insolite possible, qui les concerne individuellement ? Cela pourrait être par exemple un lieu unique, une manière originale de résoudre un problème, une loi un peu ridicule, ou une tradition vraiment insolite.

Sympa a décidé de se pencher sur le sujet et a choisi 12 faits insolites dont les différents pays concernés peuvent vraiment être fiers.

1. En Corée du Sud, les employés de bureau peuvent aller en prison de leur propre gré

Si tu es fatigué, si tu ne peux plus supporter tes collègues, si tu en as marre de voir ton patron tous les jours, ou si tu es simplement trop stressé, tous ces problèmes peuvent facilement être résolus en décidant d’aller quelques jours en prison. Cette pratique est très populaire en Corée du Sud.

Ce type de service s’appelle “La prison en moi”. Après avoir payé environ 150 000 won (environ 130€), la personne désireuse de se faire incarcérer est emmenée dans un bâtiment situé à la périphérie de la ville, où elle sera placée en détention pendant 24 heures, seule dans une petite cellule chauffée, avec une fenêtre. Les “prisonniers volontaires” n’ont ni téléphone ni montre, ils portent un uniforme bleu, et dorment par terre. Tout ce à quoi ils ont droit, c’est un service à thé, un stylo et un cahier pour écrire leurs pensées.

Cette prison offre l’occasion de s’isoler du monde extérieur, afin de se recentrer sur soi-même, réfléchir à son avenir et prendre des décisions. Cependant, après leur “libération”, tous les clients disent la même chose : “Ce n’est pas vraiment une prison, la véritable prison est le lieu vers lequel nous retournons”.

2. Dans la ville de Chichibu, au Japon, il y a un musée appelé Chinsekikan (“Le musée des curiosités”), qui abrite des pierres ressemblant à des visages

Tout a commencé avec un simple hobby, celui de Shozo Hayama, qui pendant 50 ans, a collectionné des pierres qui ressemblaient à des visages. Il n’a sélectionné que celles qui avaient été modelées par la nature, et sa collection compte aujourd’hui plus de 1 700 “visages” qui ressemblent à des acteurs, des musiciens et de simples personnages curieux. Ce n’est qu’après la mort de Shozo Hayama que le musée a été ouvert, et c’est maintenant l’un des endroits les plus célèbres du Japon.

Certaines personnes pourraient facilement penser : “Ce ne sont que des cailloux”, mais aucun des visiteurs ne l’a jamais dit, en réalité. On peut facilement passer un long moment à regarder chacune de ces pierres, car elles donnent l’impression d’exprimer des sentiments, et elles racontent toutes une certaine histoire. Laquelle ? À chacun de le découvrir...

3. Il existe une limace rose géante qu’on ne peut trouver qu’à un seul endroit de la Terre

On ne la trouve que dans une forêt isolée au pied du mont Kaputar, en Australie. La longueur de ces limaces fait en moyenne 20 cm. La nuit, elles rampent généralement vers les champs avoisinants afin de manger des légumes, et au petit matin, elles se cachent sous les racines ou les feuilles mortes. D’ailleurs, dans cette même région vivent également des escargots cannibales géants. Tu t’attendais à quoi, c’est aussi ça l’Australie !

4. Le Bhoutan est le seul pays dont les émissions de carbone sont négatives

Le Bhoutan est un petit royaume situé entre l’Inde et la Chine. 60% de son territoire est couvert de forêts, dont l’exploitation a été interdite en 1999. Les besoins en électricité de l’État ne sont couverts que par des centrales hydroélectriques. Il n’y a aucune entreprise industrielle dans le pays, et les transports par véhicules consommant de l’essence existent en quantité minimale. Penses-tu que les grandes puissances industrielles pourraient eux aussi s’inspirer de ce petit royaume et approcher des taux d’émissions dignes du Bhoutan ?

5. Chez les coiffeurs britanniques, il existe un “fauteuil silencieux” pour les personnes qui ne veulent pas qu’on leur parle pendant qu’on leur coupe les cheveux

Tout le monde n’aime pas forcément parler de la pluie et du beau temps, ou autres conversations superficielles de ce genre lorsqu’ils vont chez le coiffeur. C’est pourquoi plusieurs salons de coiffure britanniques ont commencé à mettre en place un “fauteuil silencieux” pour ceux ou celles qui souhaitent se détendre, écouter de la musique, ou même faire la sieste pendant qu’on s’occupe de leurs cheveux. Si tu te rends dans un de ces salons et que tu t’assieds sur ce fauteuil, personne ne sera vexé si tu ne parles pas. Tout le monde sait que de temps à autre, on a besoin de calme et de tranquillité.

6. En Suisse, le peuple peut changer n’importe quelle loi

Les gens lèvent des cartons afin de dire s’ils votent pour ou contre.

Les Suisses ne votent pas une fois tous les quatre ans, mais quatre fois par an, et même parfois plus. Le fait est qu’ils utilisent un système de “démocratie directe”. C’est-à-dire que le dernier avis pris en compte pour n’importe quel vote est toujours celui des citoyens. Le peuple a tout à fait le droit d’ignorer l’avis du gouvernement, de modifier les lois, d’en créer de nouvelles, et de changer de dirigeants si la majorité le décide. Cela peut sembler génial, mais ce système a graduellement évolué au cours des 800 dernières années pour en arriver là.

7. En France, il existe un parc qui est nettoyé par des corbeaux spécialement dressés

Les corbeaux font partie des oiseaux les plus intelligents qui soient. Si tu en doutes, va au parc médiéval du Puy du Fou, en Vendée. Là-bas, on a appris aux corbeaux à patrouiller dans le parc, ramasser les déchets traînant dans les pelouses, et les apporter dans des poubelles spéciales. Et en échange de leur travail, ils reçoivent de la nourriture.

“Le but d’un tel projet n’est pas seulement de nettoyer le parc. Nous voulons montrer aux gens que la nature elle-même peut nous montrer comment prendre soin de l’environnement ”, explique Nicolas de Villiers, un employé du parc.

8. En Chine, il existe une ville-bazar

La ville de Yiwu est aussi appelée la “Ville des marchandises”. Ceci s’explique par le fait que sur le marché de gros de Yiwu, on peut trouver absolument tout ce qu’on veux. Là-bas, pas moins de 70 000 stands proposent aux clients des produits de toutes sortes, dont le nombre total est juste incalculable. N’importe quelle peluche que l’on peut trouver dans les magasins de jouets alentours est fabriquée précisément à cet endroit.

Ce marché est si un grand marché qu’il est divisé en plusieurs sections, chacune d’elle paraissant être un monde à part. Par exemple, on peut trouver le secteur des jouets, celui des chapeaux, celui des plantes d’intérieur, ou encore celui destiné aux appareils électroniques. Habituellement, les gens s’y rendent pour vérifier à quoi ressemble un produit avant de le commander, mais dernièrement, ce marché est devenu tellement populaire qu’il fait maintenant partie des principales attractions du pays.

9. En Croatie, il existe un musée de la rupture, où tu peux envoyer les affaires de ton ex

Le Musée de la rupture (Museum of broken relationships) offre à tout un chacun la possibilité de déposer anonymement des objets qui leur rappellent leur ex-conjoints, afin que cette histoire ancienne rejoigne l’exposition. En 2006, ce n’était qu’un projet artistique, et aujourd’hui, en plus du musée principal en Croatie, il y a 45 expositions temporaires dans le monde. Il se déplace constamment et organise des événements dans chaque ville qu’il traverse.

10. Une entreprise de ramassage des ordures à Amsterdam embauche des alcooliques et des sans-abri, et les paie avec de la bière

Tu dois te dire : “Comment est-ce possible ? C’est horrible ! Ces gens ont besoin d’aide, pas d’aggraver leur dépendance !” Mais les fondateurs de cette entreprise voient les choses différemment. Dans les parcs d’Amsterdam, où de nombreux sans-abri et alcooliques se sont installés, des produits de nettoyage, 2 canettes de bière et des cigarettes sont distribuées le matin. Et à la fin de la journée, si les nettoyeurs ont bien travaillé, chacun reçoit 10 €. Ils pensent que cette approche aide non seulement à se débarrasser des ordures, mais que cela enseigne aussi aux gens comment travailler. Et plus tard, certains de ces sans-abris sont même aidés à trouver un emploi permanent.

11. En Finlande, les pères de famille passent plus de temps avec leurs enfants que les mères

Généralement, les papas sont plus occupés, et ils passent moins de temps avec leurs enfants que les mamans. Mais en Finlande, il existe un certain nombre de lois qui encouragent les pères à s’impliquer davantage dans la vie de leurs enfants. Par exemple, le congé parental du père peut durer neuf semaines, avec 70 % de son salaire.

12. Il y a une tradition en Islande : la veille de Noël, tout le monde échange des livres, puis passe le reste de la nuit à les lire au lit en mangeant des chocolats

La coutume de cet échange de livres est si populaire qu’elle est à l’origine du jolabokaflod, ou “Déluge de Noël” dans toutes les librairies du pays. Selon les statistiques, l’Islande publie plus d’œuvres par habitant que n’importe quel autre pays du monde, et elle en vend la majeure partie pendant la préparation des fêtes de Noël. De plus, c’est l’une des nations où on lit le plus au monde.

Les Islandais sont même très fiers de leurs auteurs, et un livre est considéré comme un cadeau précieux et utile (mais seulement en version papier). Après l’échange de cadeaux de la veille de Noël, il est d’usage de s’asseoir confortablement dans un canapé ou sur un lit, et de manger ou boire du chocolat pendant la lecture.

Alors, quelle est la chose la plus insolite de cette liste selon toi ? Tu aimerais aller dans l’un de ces pays spécialement pour voir ces choses de tes propres yeux ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !