Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Le vrai visage de l’Afrique : voici 17 idées reçues auxquelles il faut vraiment arrêter de croire

Pour la plupart des gens, l'Afrique semble être un continent plein de tribus colorées, de conflits armés et de maladies graves. Mais il n'en est rien. L'Afrique n'est pas un ensemble homogène, mais une mosaïque de pays, de cultures, de peuples, avec des niveaux de développement très disparates.

Sympa souhaite déconstruire les mythes et idées reçues les plus populaires sur ce continent aussi riche que varié.

Idée reçue n°1 : il n'y a pas de progrès technologique en Afrique

On nous apprend à l'école que l'Afrique est uniquement composée de pays en voie de développement. Mais cela ne signifie pas que le continent tout entier vive encore au Moyen Âge : environ 90% des Africains possèdent un téléphone portable, et de nombreux programmeurs créent leurs propres applications mobiles. Par exemple, des développeurs africains ont créé un service pour les agriculteurs comportant des recommandations sur l'élevage de troupeaux, et des informations sur les catastrophes naturelles. De plus, l'Afrique produit aussi des biens manufacturés, certains pays fabriquent même des voitures.

Idée reçue n°2 : l'Afrique n'est qu'un vaste désert brûlant

Lorsque l'on entend "Afrique", on pense à Sahara. En réalité, outre le désert, le continent comporte une vaste étendue de forêt tropicale, ainsi que le Mont Kilimandjaro, d'autres sommets enneigés, et la savane. Toutes les zones climatiques peuvent se trouver en Afrique, et la température moyenne annuelle, même dans la partie équatoriale, ne dépasse pas les 27°C.

Idée reçue n°3 : on ne trouve que des noirs en Afrique

On croit souvent que l'Afrique n'est peuplée que d'individus noirs. En réalité, ce continent compte plus d'un milliard d'habitants, et la variété des couleurs de peau est surprenante : elle va du noir bleuté au banc le plus pâle qui soit. L'amplitude de cette palette est due à la diversité des tons de peau des peuples ancestraux, et du grand nombre d'immigrés européens et asiatiques qui sont restés en Afrique après la colonisation, ou qui ont fui la persécution politique plus tard.

Idée reçue n°4 : l'Afrique est peuplée d'animaux sauvages

Les émissions scientifiques populaires et les dessins animés nous racontent que l'Afrique est peuplée d'animaux sauvages qui déambulent librement dans la nature, et qui peuvent attaquer les humains. Il s'avère que la plupart des safaris sont réalisés pendant les mois d'hiver, lorsque les serpents et les insectes potentiellement dangereux sont en hibernation. Quant aux animaux sauvages, la plupart d'entre eux vivent aujourd'hui dans des parcs nationaux. Les cas d'attaques contre des humains sont extrêmement rares, et résultent le plus souvent d'une violation des règles de sécurité, lorsque les touristes, au lieu d'observer simplement les animaux, et notamment les prédateurs, essaient de s'en approcher ou de les toucher.

Idée reçue n°5 : l'Afrique a un taux de criminalité très élevé

Selon l'opinion publique, les touristes sont en danger permanent en Afrique, à cause du niveau élevé de délinquance. En réalité, le tourisme est très développé sur le continent : rien qu'en Afrique du Sud, on compte environ 1,5 million de touristes par an, et d'autres pays africains sont en train de devenir des destinations touristiques populaires pour les voyageurs occidentaux. En même temps, le niveau de service et les conditions de visite sont en train de s'améliorer, tout en conservant la sensation de proximité avec la nature et l'exotisme.

Idée reçue n°6 : l'Afrique n'a pas de patrimoine culturel

Lorsque l'on pense à l'Afrique, on s'imagine souvent des sociétés primitives sans véritable culture, voire sans histoire. Pourtant, ce n'est pas pour rien que l'Afrique est considérée comme le berceau des civilisations : on y trouve beaucoup de constructions antiques et d'autres monuments bien gardés. Rien qu'au Kenya, il y a plus de 200 monuments d'intérêt architectural. De plus, il existe de nombreux musées intéressants dans beaucoup de pays, subventionnés par les gouvernements.

Idée reçue n°7 : l'Afrique vit sous le seuil de pauvreté

On s'imagine qu'aller en Afrique s'apparente à un voyage d'ascèse avec des hébergements sous tente et de la pauvreté à tous les coins de rue. En réalité, même si on trouve sur le continent des habitants qui vivent effectivement sous le seuil de pauvreté, ils ne sont pas aussi nombreux que l'on ne le croit. D'une manière générale, le niveau économique des pays africains diffère peu du nôtre : la classe moyenne est en augmentation. En même temps, les gouvernements investissent beaucoup dans le tourisme, en construisant des hôtels confortables et des zones de divertissement modernes.

Idée reçue n°8 : de nombreuses épidémies mortelles sévissent en Afrique

Les médias nous parlent fréquemment des terribles maladies qui frappent l'Afrique, si bien que nous imaginons le continent comme très dangereux d'un point de vue sanitaire. En réalité, la fameuse fièvre d'Ebola n'a pas affecté tout le continent, mais seulement le Sierra Leone et ses voisins. La deuxième maladie que l'on associe souvent à l'Afrique est le paludisme. Il est certain que l'on y trouve des moustiques porteurs du virus, mais en respectant les mesures de prévention, le risque d'infection est assez faible : on peut se protéger en utilisant des anti-moustiques, des moustiquaires et des médicaments préventifs.

Idée reçue n°9 : Les Africains vivent dans des huttes

Souvent, les photos montrent des tribus sauvages qui vivent dans des huttes. En réalité, les immeubles des grandes villes d'Afrique diffèrent assez peu de ceux de nos mégalopoles : on trouve de grands immeubles d'appartements, des gratte-ciel et des centres commerciaux. L'architecture et les infrastructures rendent d'ailleurs certaines villes très progressistes. Bien-sûr, il existe encore des tribus qui vivent dans des huttes, comme les Bushmen, mais il n'en reste pas beaucoup.

Idée reçue n°10 : les Africains se parlent en africain

Il n'existe pas de langue africaine, et les langues indigènes des tribus sont en train de disparaître progressivement. Pendant la période de la colonisation, la population africaine a absorbé les langues européennes : l'anglais, le français, l'allemand et le portugais ; et elles se sont répandues par le biais de la télévision et d'Internet. Plus de 100 langues différentes sont pratiquées sur tout le continent, si bien que l'Afrique est un vrai trésor pour les linguistes ; rien qu'en Namibie, on compte pas moins de 20 langues officielles.

Idée reçue n°11 : l'Afrique est déchirée par les conflits politiques

Les films hollywoodiens nous montrent de nombreux conflits locaux politiques ou religieux entre les pays africains. Le continent a effectivement souffert de nombreux affrontements dans les années 90, avec plus d'une douzaine de guerres simultanées. Ces guerres ont été en partie un leg de l'époque coloniale, puisque les frontières des pays avaient été établies sur la base des intérêts des métropoles, sans tenir compte de l'isolement culturel de certains peuples. Aujourd'hui, les territoires des pays sont redéfinis et les guerres liées à ces territoires sont en voie d'être résolus.

Idée reçue n°12 : l'Afrique souffre de sous-alimentation

Les photos et les documentaires nous montrent souvent des individus affamés, et nous pensons que ce problème frappe l'ensemble du continent. La faim dans les pays africains existe bel et bien, mais pas partout. Environ un quart des terres fertiles s'y trouvent, et elles ne sont pas toutes exploitées à des fins agricoles. Dans les zones touristiques, il n'y a pas de problème de sous-alimentation, et les McDonald's fleurissent en Afrique du Sud et en Égypte.

Idée reçue n°13 : les blancs sont détestés en Afrique

Ce mythe est né après l'époque de l'esclavage et de la colonisation, lorsque les pays indépendants ont commencé à expulser les Européens et à retrouver leur souveraineté. Aujourd'hui, il existe encore une division entre les blancs et les noirs, mais pas forcément d'agressivité. Les pays au tourisme développé sont habitués à accueillir des voyageurs de tous horizons. Et si l'on veut éviter les problèmes, il suffit de se limiter aux zones touristiques et de ne pas provoquer la population locale.

Idée reçue n°14 : l'Afrique est gouvernée par des dictateurs

Selon une idée reçue assez répandue, les régimes politiques africains ont été pour la plupart établis par des coups d'État militaires, si bien qu'ils sont gouvernés par des dictateurs. En réalité, plusieurs régimes politiques co-existent en Afrique. Le Ghana et le Sénégal ont même été désignés comme des exemples de démocratie. Bien-sûr, certains pays n'ont pas la tolérance et l'ouverture politique que nous connaissons en Europe, mais il est incorrect de penser que tout le continent est soumis à un régime totalitaire.

Idée reçue n°15 : l'Afrique n'a pas accès à l'eau potable

Le problème de l'accès à l'eau potable existe réellement en Afrique, et il est parfois grave, mais il n'affecte pas tout le continent. Dans les zones touristiques, tu n'auras aucun problème pour acheter une bouteille d'eau, et encore moins du Coca, que l'on trouve même dans les zones les plus reculées.

Idée reçue n°16 : on ne peut pas faire de stop en Afrique

S'il est facile de faire du stop en Europe ou en Amérique du Sud, on croit souvent que c'est impossible en Afrique. En réalité, il est plus facile d'arrêter une voiture dans certains pays africains que dans les pays développés. L'important est de bien clarifier les conditions du trajet avec le conducteur dès le début, afin qu'il ne te demande pas de l'argent ensuite.

Idée reçue n°17 : l'Afrique échappe aux modes des jeunes d'aujourd'hui

Le retard de l'Afrique dans ce domaine est également exagéré. Les réseaux sociaux ne sont un secret pour personne, la plupart des jeunes utilisent Facebook activement et communiquent avec le monde entier. Les tendances modernes du tourisme sont également développées en Afrique, comme par exemple le couchsurfing. D'autre part, certains Africains sont souvent plus hospitaliers que les Européens. Ne t'attends pas forcément à une chambre de luxe, mais on te réservera toujours un accueil chaleureux.

Le film d'animation Le Roi Lion nous a fait connaître le fameux "hakuna matata". Cette phrase peut se traduire du swahili par "ne t'inquiète pas, sois heureux". L'Afrique possède une nature magnifique, et les vieux clichés qui lui collent à la peau ne doivent pas être un motif pour passer à côté d'un fabuleux voyage.

Si tu connais d'autres idées reçues de ce genre, n'hésite pas à les partager dans les commentaires. Et toi, tu es déjà allé en Afrique ?

Photo de couverture eastnews.ru