Sympa
Sympa

15 Situations ridicules qui sont terribles et à mourir de rire à la fois

Même si ce n’est pas très gentil de notre part, il nous arrive souvent d’éclater de rire face à des gens qui se sont mis dans des situations ridicules. Cependant, si parfois nous sommes de simples spectateurs, il arrive aussi évidemment que la personne ridicule, ce soit nous ! Voilà pourquoi nous savons tous que la roue tourne et que nous aussi, un jour, il nous arrivera peut-être de nous croire la plus belle dans le bus — jusqu’à ce qu’on se voie dans un miroir et que l’on comprenne le problème...

Chez Sympa, nous avons choisi pour toi des cas où il est difficile de se retenir de sourire.

  • Ma femme était hospitalisée à la maternité. Elle avait une jeune fille dans la chambre avec elle. Son petit ami l’avait quittée, ses parents l’avaient mise à la porte. Ma femme a accouché et m’a dit : “J’ai de la peine pour Camilla, va la chercher à la sortie de la maternité quand ça sera le moment”. Me voilà à nouveau à la maternité avec des fleurs, et là, tout le personnel infirmier me regarde d’un air peu aimable, en marmonnant quelque chose à mon propos : “Dis donc, qui sera la prochaine qu’il va venir chercher celui-là ?” Quel sale type je devais être ! Cette histoire s’est bien terminée, les parents de la jeune fille sont finalement venus la chercher, elle a trouvé un travail et s’est mariée. Et elle nous a même invités à son mariage. © Redkiiskot / Pikabu
  • Ma mère avait une collègue de travail, une femme très jolie. Un matin, elle prend le bus pour aller à l’usine. Un homme assis en face d’elle la regarde de temps en temps. Flattée de l’attention qu’on lui accorde, elle redresse les épaules. Quand elle est arrivée au travail et s’est regardée dans le miroir, elle a réalisé qu’en fait, elle avait oublié de se dessiner un sourcil !
  • Mon cousin était à l’hôpital. Je m’apprêtais à l’appeler avec ma voisine Marine. On avait huit ou neuf ans, et on l’aimait bien toutes les deux. Bref, j’appelle l’hôpital, la connexion est très mauvaise. Mon cousin a l’air tendu, je suis confuse. Je donne le téléphone à Marine. Ils parlent gentiment pendant environ cinq minutes. Mais je ne comprenais pas : avec moi il bégayait, mais avec elle, il était tout mignon ? Le lendemain, à l’école, ma camarade Christine vient me demander si c’est bien moi qui l’avais appelée la veille. J’étais tellement gênée, c’était affreux ! En fait, elle et mon cousin étaient dans le même hôpital. Quand j’ai donné mon nom, j’imagine que le réceptionniste a demandé à la cantonade qui me connaissait et qu’elle, logiquement, s’est signalée. C’est donc à elle que j’avais parlé, pas à mon cousin. La question est : de quoi ma camarade de classe et Marine ont-elles parlé pendant cinq minutes ? Un mystère.
  • Un couple nous a doublé dans la queue pour les hot-dogs. Ils se plaignaient bruyamment à propos de tout, et en plus, ils ont été désagréables avec la caissière. Lorsqu’ils sont sortis, une mouette est arrivée et a arraché le hot-dog des mains du gars. Sa femme a poussé un cri et a laissé tomber le sien de surprise. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était tellement amusant à regarder que je m’en souviens encore cinq ans plus tard. © cervidaes / Reddit
  • Je suis retraitée. J’ai commencé des travaux chez moi. Une amie m’a gentiment donné un seau de ciment. Donc, à neuf heures du matin, je descends dans le métro avec mon seau dans le chariot de courses, avec quelques produits de Monoprix posés dessus. J’étais seule sur l’escalator, personne derrière moi. Mais soudain, un homme arrive en courant et crie : “Poussez-vous !”. Je fais un pas vers la droite mais l’homme se déplace vers la droite aussi et de toutes ses forces donne un coup de pied dans mon chariot rempli de béton... Je peux vous dire qu’il l’a tout de suite regretté. Il a dû se demander où une dame âgée se dirigeait avec un chariot rempli de briques de bon matin. © Lazareva Natalia / Facebook
  • Je suis sur un passage piéton, attendant que le feu passe au vert. C’est bon. Un bus s’arrête alors devant le trottoir, bloquant la vue des voitures derrière. C’est alors qu’une Mercedes s’engage à toute vitesse sur le passage piéton au vert... et tombe nez à nez avec la police qui se tenait un peu plus loin derrière. © Larisa Prokopenko / Facebook
  • Mon mari et moi nous promenions dans les bois et avons commencé à nous lancer des pommes de pin — oui, nous sommes de grands enfants. Mon mari a bien visé et a commencé à s’enfuir, en courant tout en me regardant et... n’a pas vu l’arbre. Il s’est cogné super fort et avait la joue égratignée. J’étais morte de rire ! C’était si drôle, même s’il me faisait pitié en même temps ! © Hérisson dans l’océan / AdMe
  • Je travaille comme caissière dans un cinéma. Une femme m’a demandé comment utiliser l’application en ligne. J’ai poliment répondu que je ne savais pas. Elle a commencé à me crier dessus en m’insultant, quand soudain, elle a vu que la police était sur le parking, devant sa voiture. Ils lui mettaient une amende pour s’être garée sur une place pour handicapés. Elle a couru en criant : “Arrêtez, c’est ma voiture !” J’ai eu un grand sourire sur mon visage pour le reste de la journée. © raych_arles / Reddit
  • Une de mes amies vit au rez-de-chaussée. Depuis environ cinq ans maintenant, elle a un énorme chat en peluche d’une race inconnue devant sa fenêtre. J’imagine que les concepteurs ont voulu représenter un chat de Pallas, mais en fait, concrètement, on dirait quelque chose entre un lynx et un hibou. Hier, un policier de quartier est venu voir mes amis : une voisine avait porté plainte contre eux, en disant qu’ils avaient un chat agressif et qu’ils n’avaient pas le droit de garder un animal sauvage dans leur appartement. © haalward / Pikabu
  • Je traversais le parc de Yellowstone en voiture et j’ai été prise dans les embouteillages : un troupeau de bisons était sur la route. En riant, un homme sort d’un camion rouge, et lance une boule de neige sur la tête d’un énorme bison. Mort de rire, l’homme saute dans la voiture et claque la porte. Alors le bison se retourne et fixe la porte fermée pendant environ une minute. Puis il se dirige tranquillement vers le côté conducteur et tape avec ses grosses cornes sur la portière. Tout le monde a entendu l’homme crier des injures à travers la portière fermée de son camion désormais endommagé. © Jeanie-Walton / Quora
  • Nous avons acheté un appartement avec mon mari, et avons effectué les travaux nous-mêmes, pour tester la force de notre union, ha-ha ! Un matin, mon mari était fâché contre moi, même si je n’avais rien fait. Il est sorti pour jeter les débris de construction, mais quand il a soulevé le sac, il s’est retrouvé couvert de poussière. Je me suis dit alors qu’il allait définitivement être de très mauvaise humeur. Mon mari s’est approché de moi et comme en bonus, un pigeon a fait ses besoins sur lui. Je n’en pouvais plus et j’ai éclaté de rire, et mon mari a ri avec moi et m’a dit que j’étais une sorcière. © Irina Tkatcheva / Facebook
  • Je suis allée avec ma sœur et ma fille de sept ans dans un café. Il y avait une machine à sous. Mais juste au moment où elle s’en approchait, deux étudiants lui ont coupé la route exprès. Pendant tout le temps où ils jouaient, ma fille est restée là, les larmes aux yeux. Ma sœur a dit que ces types désagréables ne gagneraient rien. Ils ont dépensé dix dollars et se sont retournés à leur table en souriant. Puis ma fille a pris leur place, a joué et a gagné dès la première fois. Le café entier nous regardait, et tout le monde riait. © Jill Hodges / Quora
  • Une de mes amies était à son dernier mois de grossesse. C’était l’été, il faisait une chaleur étouffante dans le magasin, elle se dirigeait vers la caisse avec ses achats. Puis un homme l’a poussée grossièrement et a placé son panier sur le tapis en premier. Il avait plein de produits d’épicerie de luxe. Et puis, après avoir mis tous les achats dans un sac et s’être précipité dehors, le fond de son sac s’est déchiré et le tout a volé en éclats. © Daria Sheveleva / Facebook
  • Mon oncle a voulu donner un coup de pied à un chat, il l’a manqué et a frappé le mur de briques de toutes ses forces. © shiguywhy / Reddit
  • C’était quand j’étais étudiante. Un soir, une amie à moi était en train de rentrer chez elle lorsqu’une racaille lui a coupé la route dans la cour, en sifflant : “De quel quartier viens-tu ?” Effrayée, elle a balbutié : “C’est ici que j’habite”, et elle a tourné dans une allée. Le jour suivant, il est revenu, car, visiblement, ma pote Nathalie lui avait beaucoup plu. Elle a scruté le gars : il avait les dents pourries, et vraiment l’air de rien... l’horreur ! Elle a commencé à se demander comment se débarrasser de lui sans l’offenser. Et voilà qu’un jour, elle rentre chez elle avec ses livres dans les bras, et le “prince” avec sa bande s’approche d’elle. Le pauvre type a eu la malchance de lui poser cette question : “Qu’est-ce que tu lis ?” Nathalie a eu un sourire malicieux et a fait un discours de dix minutes sur les procédés littéraires employés dans ses livres. C’est ainsi que Natalie a perdu un prétendant — quel dommage, haha !

Si tu as déjà vécu quelque chose comme ça, raconte dans les commentaires, nous le lirions avec plaisir.

Sympa/Humour/15 Situations ridicules qui sont terribles et à mourir de rire à la fois
Partager cet article