Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les histoires des gens qui se croyaient bons dans un domaine jusqu’à ce qu’ils rencontrent un vrai gourou

Beaucoup d’entre nous ont dû accepter cette cruelle vérité : peu importe ce que nous faisons, dans le monde, il y aura toujours quelqu’un qui le fera mieux que nous. Et donc les utilisateurs de Reddit ont décidé de partager leurs expériences à ce propos.

Chez Sympa, on est persuadé que ces découvertes sont toujours suivies de perfectionnement personnel. On te suggère donc de lire ces histoires et de commencer immédiatement à améliorer tes compétences dans ton domaine de prédilection.

  • Mon papa adore le jardinage et en particulier ses frangipaniers. Il en a une trentaine. Il n’y a pas longtemps, il a découvert un club local d’amateurs de frangipaniers sur Facebook et a décidé d’aller à leur événement. Là-bas, papa était le seul à en avoir moins de 100. Maintenant, ma mère a arrêté de dire qu’il en avait trop. © TheLastBison

  • Le chant et la composition musicale. Chaque fois que je sens que j’atteins enfin le niveau supérieur, je rencontre des compositeurs réellement doués. © MIRAGES_music

  • Je suis un ornithologue de 23 ans, et je me sens mal à l’aise à côté de ce papy de 70 ans qui arrive à repérer les oiseaux là où ils n’ont pas l’air d’être ... et en plus de ça, il arrive à les reconnaître ! © ProfessorGigs

  • Le dessin et la peinture. Être artiste, c’est quand ta confiance en soi se prend des gifles tous les jours. Avant, j’enseignais les arts plastiques au collège et les enfants étaient prodigieux. C’était à eux de me donner des cours, et pas l’inverse. © CaptainWisconsin

  • La déception rattrape littéralement tous ceux qui font de la guitare. Townshend et Clapton voulaient se suicider après avoir vu Hendrix en jouer. © flyover_liberal

  • La conduite. Tout le monde ou presque pense être un bon conducteur. Mais monte en voiture avec un moniteur de pilotage automobile et essaye de faire la même chose que lui. © juneypur

  • À un moment, je pensais bien me débrouiller sur Excel, car personne ne m’égalait dans mon entourage. Mais un jour, j’ai rencontré quelqu’un qui savait vraiment utiliser le programme à la perfection et j’ai réalisé que je n’avais que les bases. © gamerplays

  • Jeux vidéo. À chaque fois que je commence à me dire que je suis vraiment bon à un jeu, je trouve un ami qui est 100 fois meilleur que moi. © NotCato

  • Le ski. Pendant longtemps, j’ai cru que j’étais le plus rapide de ceux qui sont à la recherche de traits parallèles parfaits sur la piste de ski et que je vivais dangereusement ! Oh que non. Une équipe de ski m’a dépassé alors que je pensais aller vite. En fait, je ne suis qu’un clown sur deux planches. © i_fuckin_luv_it_mate

  • Faire l’amour à sa femme. Il s’avère que je ne suis pas le meilleur. © Insecurity-Guard

  • La capacité à éviter le travail. Je pensais bien y arriver. Puis ensuite, j’ai eu des enfants et ils m’ont organisé une classe de maître à ce sujet. © ClownfishSoup

  • Jouer du piano. Il existe plein de concours auxquels un enfant asiatique finit toujours par participer et qui joue 93 832 fois mieux que toi. Je joue du piano tous les jours depuis 10 ans et je ne suis même pas capable de le faire aussi bien qu’eux. © Comrade_Danielle

  • Je me pensais incroyablement intelligente, car j’ai étudié dans une école pour des jeunes surdoués et talentueux. Puis je suis rentrée en fac de droit. Là-bas, tout le monde était plus âgé que moi, avait déjà des expériences professionnelles et était incroyablement cultivé. Ils posaient des questions qui poussaient à la réflexion, et je ne pouvais pas croire qu’on ait lu les mêmes manuels. J’ai alors réalisé que le bac et le diplôme d’études supérieures ne sont pas gage d’intellect. Par conséquent, j’ai commencé à développer de nombreuses compétences d’apprentissage qui étaient initialement proches de 0 chez moi. La première année à la fac de droit a été très éprouvante. Mais j’ai quand même réussi. © PDXgoodgirl

  • La cuisine. Avant de rencontrer ma femme, j’aimais cuisiner. Je le faisais de temps à autres parce que je vivais avec ma famille qui n’aimait pas les épices ni les saveurs nouvelles, mais j’étais quand même convaincu que je me débrouillais plutôt bien. Puis j’ai rencontré ma future femme. Son niveau a réduit en fumée tout ce que je pouvais cuisiner auparavant. Depuis lors, j’ai accepté cela et nous avons maintenant une règle dans notre famille : elle cuisine et moi, je fais le ménage. © MacheteSupreme

  • Je pense être un écrivain plutôt correct. Mais de temps à autres, je lis des romans et je pense des auteurs la chose suivante : “Bien évidemment que je t’aime. Mais va au diable !”. © Portarossa

  • Je me suis entraîné à résoudre un Rubik’s Cube jusqu’à ce que je puisse le faire en 30 secondes. Puis je suis tombé sur une vidéo d’un record du monde où une sorcière a réussi à le résoudre en 4,9 secondes. C’est déprimant. © Im_Nubelz

  • Tennis de table. J’ai fait une grosse erreur en jouant contre un vieux bonhomme qui traînait dans le bar et il m’a défoncé. Je n’étais même pas proche de la victoire, il m’a battu à plate couture, il arrêtait aisément tous mes services et faisait des folies avec sa raquette. Puis il m’a donné un bon conseil en me disant que je jouais trop vite. Je lui ai payé un verre et tout honteux, j’ai rejoint mes amis. © InRustWeTrust

  • Les randonnées. Honnêtement, je pensais être un dur à cuire, parce que j’ai refusé tout confort en partant seulement avec un sac à dos faire le tour des vastes étendues de la Scandinavie, des Îles Féroé et de l’Islande. J’ai aussi dormi à la belle étoile. Puis j’ai rencontré un gars qui venait de rentrer d’un trek de 700 km par −40 ° C au Groenland, juste pour se remettre les idées en place. © raibk

Et toi, qu’est-ce qui te motive à devenir une meilleure version de toi-même ? N’hésite pas à partager avec nous tes conseils dans les commentaires !