Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10 Choses habituelles dont l’objectif réel étonnera les gens du XXI siècle

----
14k

Aujourd’hui, il serait difficile de trouver un appartement dans lequel il n’y aurait pas de canapé, d’armoire et de lit. Pourtant, nos ancêtres utilisaient ces meubles d’une manière différente de la nôtre.

Chez Sympa, nous avons décidé d’en savoir plus sur la vie d’autrefois. Nous tenons à t’avertir qu’après avoir lu l’article, tu ne pourras probablement plus entrer dans les toilettes publiques sans rire.

Seules les personnes privilégiées pouvaient s’allonger sur un canapé

On dit que les premiers canapés en Europe ont été introduits par les anciens Romains en tant qu’endroit pour manger, accueillir les invités et mener des conversations tranquilles. Seuls les hommes riches pouvaient s’assoir sur un canapé. Des bancs en pierre étaient faits pour les femmes, les enfants et les esclaves.

Dans le placard, nos ancêtres ne stockaient pas la même chose que nous

On suppose que les habitants du Moyen-Orient ont été les premiers à penser à une " boîte avec un couvercle ", puis les Grecs et les Romains ont adopté cette innovation. Plus tard, les Romains ont inventé un laraire — un autre parent éloigné du placard moderne. Il représentait une niche dans le mur fermée par des portes. Le laraire n’était pas destiné à stocker la nourriture, ni les vêtements : on y gardait des objets sacrés parmi lesquels figuraient des statues de dieux, les poupées des jeunes filles qui se mariaient, ou les mèches de cheveux des jeunes hommes qui accomplissaient un rite de passage à l’âge adulte.

La fourchette était considérée comme un instrument du diable

Les fourchettes en tant que couverts personnels ont commencé à être utilisées au 11e siècle à Byzance. Au départ, elles n’avaient que deux dents qui servaient à piquer des morceaux de nourriture. Il est intéressant de noter qu’au départ, la fourchette était considérée comme l’instrument du diable et elle a donc été interdite.

Par exemple, la princesse byzantine Maria Argyra, qui a utilisé une fourchette lors d’un mariage, a été universellement condamnée. Cependant, au fil du temps, la fourchette est devenue un objet indispensable pour la noblesse, tandis que les pauvres ont continué à manger avec leurs mains pendant longtemps.

Seules les autorités pouvaient utiliser un parasol

Les premiers parasols ont été inventés vers le 11e siècle avant JC en Chine ou en Egypte. Dans les deux pays, le parasol était considéré comme un symbole de pouvoir, de sorte que seules les personnes royales et leurs proches pouvaient l’utiliser. Il est intéressant de noter qu’à cette époque, les parasols pesaient environ 2 kg et que leur hauteur atteignait 1,5 m.

Un lit était utilisé par plusieurs personnes en même temps

Jusqu’au 19e siècle, les lits n’étaient pas particulièrement courants, même parmi les riches. Les gens dormaient sur le foin, sur le lieu de travail, sur des bancs et sur des coffres. Lorsque ce meuble a pris sa place dans le quotidien, il a été utilisé d’une manière légèrement différente de celle d’aujourd’hui.

Les hôtes et les invités dormaient ensemble sur le même lit. La femme et le mari se couchaient au milieu pour avoir la possibilité d’accomplir leur devoir conjugal. Des lits simples n’étaient pas répandus car à l’époque il était difficile de chauffer toutes les chambres. Il était donc plus confortable de dormir en compagnie.

Les boutons étaient utilisés comme une décoration

Des boutons anciens en forme de poids minuscules.

Dans les temps anciens, les boutons ont longtemps été considérés comme une décoration pour les vêtements, et leur fonction a été remplie par des cordons et des boucles. Ce n’est qu’en 2000 avant JC que les premiers boutons avec des brides pour attacher les vêtements sont apparus. Ils étaient fabriqués en pierre.

Les cuillères à long manche sont apparues grâce à la tendance des gros cols.

Au début du 17e siècle, les cols jabots énormes étaient à la mode en Europe. Malgré sa splendeur et sa grandeur, cet accessoire a posé beaucoup de problèmes à ses propriétaires : ils ne pouvaient pas mettre une cuillère à la bouche. Alors, une version allongée de ce couvert a été inventée — comme les cuillères que nous utilisons aujourd’hui pour la glace ou les cocktails.

La montre s’appelait " bracelet " et n’était utilisée que par les femmes.

En 1571, la reine Elizabeth I d’Angleterre a reçu une montre en cadeau. De cette époque jusqu’au 20e siècle, les montres étaient appelées " bracelets " et n’étaient portées que par les femmes. La version masculine de cet accessoire est devenue à la mode au début des années 1900. Elles étaient portées par les militaires, car pendant les combats, les montres de poche n’étaient pas pratiques à utiliser.

Les premiers balcons étaient utilisés comme des abris militaires

Au 19e siècle, lors du siège des châteaux, les balcons étaient utilisés comme des abris pour les tireurs. De là, ils pouvaient mieux viser et avaient une meilleure visibilité que lorsqu’ils devaient par exemple tirer à partir d’une fente. En même temps, les parties inférieures de leur corps étaient cachées derrière des murs épais.

Une corde pendait sur chaque siège de toilette, mais elle ne servait pas à tirer la chasse d’eau

Les premières toilettes publiques étaient des pièces ouvertes sans cloisons. Généralement, il n’y avait pas de fenêtres, donc l’obscurité permettait de conserver au moins une certaine intimité.

Une corde pendait sur chaque siège de toilettes mais elle ne servait pas pour la chasse d’eau. Une personne la tirait si elle tombait dans le trou dans le banc. Cela arrivait assez souvent car les toilettes publiques étaient aussi visitées par des gens ivres. En saisissant la corde, ils pouvaient se relever. Sinon, ils devaient appeler à l’aide.

Connais-tu d’autres objets dont on ne peut pas se passer aujourd’hui et dont l’utilité n’était pas la même dans le passé ? N’hésite pas à en parler dans les commentaires !

Photo de couverture Matilda / Rock Films
----
14k