Sympa
Sympa

10 Faits curieux sur la manucure qui sont plus étonnants qu’un texto inattendu d’un ex

Aujourd’hui, il semble que nous sachions tout sur la manucure et plus encore. Les femmes et même les hommes modernes prennent soin de leurs mains, se rendent régulièrement dans des studios de manucure et expérimentent sans aucun doute avec la couleur, le design et la longueur de leurs ongles. Ce n’est pas sans raison que la manucure est considérée comme un élément important de l’apparence d’une personne.

Chez Sympa, nous voulons toujours en savoir plus que d’habitude, alors nous nous sommes plongés dans l’histoire de la manucure et avons découvert quelques faits fascinants sur cette procédure ancienne.

Dans l’Égypte ancienne, la couleur des ongles dépendait du statut social de la personne

Les Égyptiens antiques se vernissaient les ongles pour indiquer leur statut social. La classe supérieure choisissait toutes les nuances de rouge et d’orange, tandis que les esclaves n’utilisaient que des couleurs neutres et pastels. La reine Cléopâtre, par exemple, préférait la couleur terre cuite. On la créait en frottant du henné dans le lit de ses ongles.

Les pharaons avaient aussi leurs propres manucures. Ce poste était considéré comme très prestigieux, et les manucures avaient leur titre d’emploi mis en évidence sur leurs tombes.

Dans la Chine ancienne, on n’avait pas l’habitude de se couper les ongles

On se laissait pousser les ongles, et seules les classes supérieures étaient autorisées à le faire. La longueur des ongles atteignait parfois 15 centimètres, ce qui semble totalement inouï selon les normes modernes. Pour les protéger, l’élite chinoise portait des dés à coudre spéciaux en métaux et pierres précieux, qui indiquaient de manière éloquente qu’une personne n’était pas engagée dans un travail physique.

Les ongles avaient beaucoup d’importance pour les Chinois antiques. Par exemple, si quelqu’un mourait, ses ongles étaient coupés et enterrés avec lui. Et les restes d’ongles étaient également envoyés comme cadeau romantique à la personne que l’on aimait.

Au Moyen Âge, les ongles vernis et longs étaient considérés de mauvais goût

On croyait que les ongles vernis et longs étaient la marque des sorcières, des femmes perdues et pécheresses. Les femmes pauvres pouvaient être accusées de sorcellerie même pour avoir des ongles excessivement longs. Les dames pieuses avaient l’habitude de les couper avec un couteau ou de les limer avec une sorte de papier de verre.

Sous le règne de Louis XIV, il était de coutume de faire pousser l’ongle d’un petit doigt

Au XVIIe siècle, les courtisans français se faisaient pousser les ongles, mais seulement sur l’auriculaire. Il était considéré impoli de frapper bruyamment aux portes des chambres du roi, tandis que les gratter avec un ongle était la norme de politesse. On ne peut que supposer combien de temps les nobles bien élevés et galants se tenaient derrière la porte. L’étiquette est une chose compliquée.

Les Néerlandais avaient l’habitude de faire un geste spécial pour indiquer qu’il était temps de remplir leurs verres

Au XVIIe siècle, aux Pays-Bas, les ongles avaient une fonction inhabituelle et amusante. Lorsqu’un verre était vide, les Hollandais le tournaient au-dessus d’un ongle, démontrant ainsi que pas une goutte de liquide ne tombait dessus. Ce geste signifiait qu’il fallait leur remplir leur verre.

Les dentistes ont apporté une contribution importante au développement de la manucure

Les premiers faux ongles ont été inventés par le dentiste Maxwell Lappe en 1934. L’idée a été inspirée par des patients nerveux qui se rongeaient les ongles. Lappe a inventé les ongles non comestibles pour les aider à se débarrasser de cette habitude.

Un peu plus tard, dans les années 1950, les faux ongles en gel acrylique ont été inventés par le dentiste Frederick Slack par pur hasard. Il a décidé de réparer son ongle cassé avec un matériau de plombage et un morceau de papier d’aluminium.

En Angleterre, il était coutume d’enterrer les ongles des enfants

Des choses étranges ont été faites par des parents anglais qui voulaient un meilleur avenir pour leurs enfants. Ils enterraient les premiers ongles coupés de leur enfant sous un frêne dans l’espoir que leur petit devienne un chanteur de première classe. Un présage si controversé.

Les tisserands japonais se limaient les ongles d’une manière inhabituelle depuis des siècles

En plus de 700 ans de cet art ancien, la tradition de la production de brocart japonais est restée inchangée. Les artisans tissent les fils de couleur d’une manière particulière. Pour travailler, ils se liment les ongles de façon spéciale pour créer des bords dentelés. Pendant le tissage, ils aident à presser les fils ensemble pour les rendre plus serrés.

Les actrices hollywoodiennes ont lancé la mode des ongles longs et rouges

Grâce aux grandes actrices du passé, telles que Rita Hayworth et Marlene Dietrich, les ongles rouges sont devenus à la mode et restent toujours tendances. Les femmes de l’époque ont été inspirées par les ongles pointus et audacieux des reines du cinéma et ont commencé à acheter des vernis à ongles rouges.

Le vernis à ongles et le rouge à lèvres devaient être assortis, démontrant ainsi le goût impeccable de la personne

Au XXe siècle, les marques de cosmétiques utilisaient la même teinte de rouge à lèvres et de vernis à ongles sur les mannequins pour promouvoir leurs produits. Ce tandem était très efficace et a immédiatement gagné l’appréciation des femmes de l’époque. La même couleur pour les lèvres et les ongles était un signe de bon goût et de sens du style.

Mais les règles existent pour être brisées. Aujourd’hui, plus personne n’observe strictement cette tendance. Les femmes n’ont plus peur d’expérimenter et misent sur un look harmonieux dans son ensemble.

Pourtant, il faut bien reconnaître que la manucure fait partie intégrante de la perception de la personne. Et toi, préfères-tu faire tes manucures toi-même ou tu fais confiance aux mains des professionnels ? Pourquoi ? N’hésite pas à donner ton avis dans les commentaires !

Sympa/C’est curieux/10 Faits curieux sur la manucure qui sont plus étonnants qu’un texto inattendu d’un ex
Partager cet article