Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

10+ Secrets de marketing de la marque “Crocs” qui ont fait porter au monde entier des pantoufles en caoutchouc

De nos jours, les gros fabricants de vêtements et de chaussures ne se contentent plus de juste concevoir des produits, pour inciter les acheteurs à visiter leurs boutiques. Toutes les marques essayent de trouver une idée unique en son genre qui attirerait l’attention des clients et les obligerait à dépenser leur argent. Les uns, misent sur la beauté, d’autres sur la qualité. Mais le héros de notre sujet d’aujourd’hui a choisi de miser sur un étrange avantage qui a permis de décrocher le jackpot : la laideur.

Sympa, adore le shopping, mais seulement si celui-ci ne vide pas les poches. Nous avons analysé les techniques de marketing de Crocs pour que tu évites de surpayer.

Qui a inventé ces pantoufles qui ressemblent à la tête d’un crocodile ?

Dans les années 90, trois amis — Scott Seamans, Lyndon " Duke " Hanson et George Boedecker Jr — ont décidé de lancer un business. Étant donné que chacun d’entre eux avait déjà dirigé de grandes entreprises et qu’ils n’étaient pas débutants dans le monde des affaires, ils ont voulu donner naissance à quelque chose d’extraordinaire. Et c’est ce qui s’est passé.

Les nouveaux collègues sont tombés sur une compagnie Canadienne “Foam Créations” qui a élaboré une matière polymère exceptionnelle. Les chaussures faites à base de cette matière prenaient la forme du pied de leur propriétaire, n’absorbaient pas les odeurs, et étaient très hygiéniques.

Seamans, Hanson et Boedecker ont racheté la technologie des Canadiens et ont commencé à fabriquer des chaussures pour les passionnés de yacht. Celles-ci se sont avérées si confortables et résistantes qu’elles ont été toutes achetées par des personnes qui n’ont rien à voir avec le yachting, mais qui préfèrent le confort et se moquent de leur apparence.

En 2002, Crocs a vendu 200 paires de chaussures. En 2017, 300 millions de personnes ont déjà acquis ces sabots exclusifs au logo de crocodile. À première vue, le succès de cette marque est inattendu, mais derrière des milliards de revenus se cache une stratégie de marketing bien précise.

Ils ont spécialement conçu un modèle de chaussures “moches”, misant sur la matière

Quand vous achetez les chaussures Crocs vous ne recevez pas de simples chaussures pour jardiner ou pour aller à la piscine : toutes les chaussures sont faites à base de mousse de résine Croslite avec des cellules qui, selon les fabricants, empêchent les bactéries de se reproduire.

Crocs a breveté cette matière et ils se battent au tribunal avec tous ceux qui osent reproduire la forme de ces fameux sabots. Malgré la grande quantité de blagues et d’articles défavorables concernant le ridicule de ces chaussures, les acheteurs vont quand même s’en acheter une nouvelle paire. Les gens sont prêts à accepter l’apparence des sabots en échange du confort et de ses bienfaits pour la santé.

Elle collabore avec de célèbres stylistes, pour que l’acheteur n’ait pas aussi mal au coeur de dépenser 50 $ pour des chaussures en plastique

Depuis le début de leur existence, les Crocs ont toujours été critiqués, et ils ont plusieurs fois gagné la première place dans la nomination de “la pire des inventions”. Toutefois, ce design n’est pas une erreur, mais une stratégie de marketing bien élaborée.

Les responsables de commercialiser cette marque étaient les premiers à créer la tendance du “ugly shoes” : des souliers laids, mais super confortables. Quelque temps plus tard, cette même tendance a été empruntée par la compagnie australienne “UGG” et par la compagnie allemande “Birkenstock”. La Génération Y était aux anges à l’idée de porter des souliers qu’il ne faut pas laver avec un savon spécial ou nettoyer sans arrêt. Crocs s’était alors orienté vers les jeunes gens actifs qui s’opposent à la mode vestimentaire. Et comme résultat, ces “produits pas beaux” rapportent des milliards de dollars de bénéfices à ses fabricants.

Crocs collabore activement avec des designers de mode. En 2017, pendant le défilé de mode de Christopher Kane, les mannequins défilaient sur le podium dans des Crocs décorés de pierres et de pompon.

Un choix riche en couleur incite les gens à acheter plusieurs paires de chaussures à la fois

Au début, la jeune compagnie n’avait pas beaucoup d’argent pour expérimenter avec les chaussures, et il n’y avait que 20 couleurs de sabots disponibles. Leurs concurrents principaux étaient des géants sportifs tels que Nike et Adidas, et c’est pour ça qu’ils étaient obligés de donner aux acheteurs l’impression d’avoir un grand choix.

De nos jours, les fans les plus dévoués achètent plusieurs paires de sabots de différentes couleurs. Dans les années 2000, Crocs a essayé d’expérimenter avec la forme et a même sorti des sabots à talons, mais la compagnie a failli perdre toute sa clientèle. Actuellement, l’assortiment de la marque a beaucoup augmenté grâce aux bottes, escarpins, et sneakers, mais, malgré tout, les sabots classiques représentent 50 % des achats.

Pour leurs publicités, ils choisissent des modèles d’un type bien défini

En utilisant les services des stars pour promouvoir ses produits, Crocs suit une stratégie bien claire. D'après la publicité, on peut très bien voir à qui est destiné tel ou tel modèle.

  • Les ambassadeurs officiels de la marque étaient Drew Barrymore et Natalie Dormer qui "vendaient" les chaussures aux jeunes femmes et les persuadaient que les Crocs aussi sont des chaussures très à la mode.
  • Le célèbre rappeur Post Malone a créé sa propre version de sabots qui a été vendue en 10 minutes à ses fans.

Ce sont des exemples de collaborations officielles, mais il y a encore pas mal d'autres célébrités qui jouent un rôle dans la vente des Crocs.

  • En 2015, le petit prince George est apparu avec des Crocs, et les ventes des sabots pour enfants ont augmenté de 1 500%
  • Il n'y a pas longtemps, on a aperçu Justin Bieber avec des Crocs chaussés par-dessus ses chaussettes.

La marque s'oriente vers les jeunes femmes qui suivent les tendances de la mode (elles vont en acheter non seulement pour soi, mais prennent également quelques paires pour leurs maris et petits amis), mais aussi vers les jeunes parents qui sont fatigués de tout le temps changer les chaussures de leurs enfants qui grandissent. Grâce à leur matière souple, les Crocs s'étirent avec le temps.

Le principal avantage de la marque s’est transformé en désavantage et a failli tout ruiner

  • Les premières années de vente étaient trop agressives : pratiquement chaque famille américaine avait des chaussures de cette marque. Mais, malheureusement, l’immortalité de la matière utilisée a joué un mauvais tour : les gens n’avaient plus besoin d’en acheter une nouvelle paire, étant donné que celles qu’ils avaient, étaient encore en bon état. En plus de cela, la marque a dû faire face à une série de scandales.
  • Les modèles de sabots pour enfants se sont révélés peu sûrs, car ces derniers s’accrochaient au mécanisme des escaliers roulants, causant ainsi des accidents.
  • Les hôpitaux de Suède ont interdit au personnel médical de porter des Crocs. La cause était dans l’électricité statique que ces sandales produisaient en grande quantité, créant des interférences dans le travail des appareils médicaux. La marque a alors dû un peu changer la formule de sa fameuse matière.

De nouveaux modèles de chaussures qui ne ressemblent en rien aux sabots classiques ont été introduits

Il n’y a pas longtemps, pour se débarrasser du cliché de producteur de chaussures “drôles”, Crocs a commencé à produire des modèles plus raffinés. Sur ces derniers, il est impossible de trouver le logo de la marque. La compagnie essaie ainsi de gagner l’amour des acharnés contre Crocs qui restent quand même assez nombreux

Dans leurs publicités, ils montrent un mode de vie qui manque à beaucoup de personnes

Crocs offre à ses acheteurs des émotions. Quand vous rentrez dans un magasin, vous ne vous procurez pas de simples pantoufles en matière mousseuse, mais, littéralement, de la bonne humeur en quantité. Grâce aux vidéos très colorées, les responsables du marketing inspirent aux clients un sentiment de détente et de repos. Maintenant, ces chaussures ne doivent plus être associées aux hôpitaux ou au travail dur.

Les accessoires de chaussures “Jibbitz” ont été conçus pour les enfants, mais maintenant, ils rapportent des millions.

Dans les sabots classiques, il y a 10 trous de ventilation, et il s’est avéré qu’eux aussi peuvent rapporter un bénéfice exceptionnel. En 2015, un couple marié, Sherry et Rich Schmelzer, a inventé des décorations pour les sabots de leurs enfants. Le couple a pris un crédit à la banque, a ouvert un magasin, et a quasiment commencé à crouler sous l’argent. En une année, ils ont gagné 2 millions de dollars.

Un peu plus tard, Crocs a payé aux inventeurs 10 millions de dollars, achetant ainsi l’idée de ces accessoires qui bouchent les trous des sabots. Au départ, les accessoires étaient destinés aux enfants, mais ils sont finalement devenus un accessoire de mode que portent également les adultes. L’envie des enfants de porter des choses sympas est un instrument important des spécialistes du marketing : l’enfant emmène ses parents au magasin et les oblige à faire des achats qui, en réalité, ne sont d’aucune utilité.

Les chaussures sont fabriquées pour tout le monde, mais les ventes sont plus orientées vers les personnes financièrement aisées

En dépit du design très simple, Crocs se positionne comme une marque destinée aux personnes avec un revenu plus haut que la moyenne. À cause des Chinois qui falsifient ces sabots en grande quantité, la compagnie a du mal à rester sur le marché et à ne pas perdre ses bénéfices. Le problème a été résolu grâce aux acheteurs fortunés : des Crocs à 500 $ de Balenciaga ont vu le jour, et les designers ont ajouté des semelles intérieures chaudes faites de vraie fourrure.

La production a été arrêtée, et la compagnie ferme ses magasins dans le monde entier

En 2018, Crocs a fermé sa dernière usine : l’entreprise ne fabrique plus les sabots, et tout le cycle du moulage des chaussures a été offert à d’autres fabricants. La marque a fermé beaucoup de ses magasins et passe peu à peu aux ventes par Internet.

Bonus : comment faire un bon achat sans tomber sur une contrefaçon et économiser

Nous avons retrouvé les commentaires et recommandations des gens qui ont de l’expérience avec les chaussures “Crocs”.

  • Il est quasiment impossible de différencier l’original de l’imitation. Aujourd’hui, les Crocs sont contrefaits par n’importe qui : faire le moulage des sabots ne pose aucun problème, même dans un garage. Et comme les chaussures peuvent se vendre sans carton, il y a de fortes chances de tomber sur une contrefaçon. Si tu as décidé d’en acheter, fais-le seulement dans les magasins dont tu es sûr.
  • Les principaux consommateurs de la marque sont les États-Unis, l’Asie et l’Europe de l’Ouest. Là-bas, ils sont bien moins chers et il y a beaucoup plus de choix en couleurs et modèles.
  • Contrairement à certaines convictions, les Crocs ne sont pas des chaussures orthopédiques. Ils sont effectivement fabriqués avec une semelle anatomiquement juste, mais les médecins déconseillent de passer toute la journée dans ces chaussures.
  • Crocs organise des soldes saisonnières, mais le prix ne descend pas trop bas. Pour se procurer des Crocs à un prix réellement avantageux, il faut trouver un magasin discount. Et, une fois de plus, les meilleurs prix sont aux États-Unis.
  • Les mécontents sont quand même assez nombreux : les plaintes principales que nous avons trouvées sur le réseau concernent en grande partie le prix des pantoufles, mais également le fait que, dans ces chaussures, le pied sue.

Et toi, fais-tu partie des fans de Crocs, ou les trouves-tu beaucoup trop laids ?

Photo de couverture Depositphotos