Sympa
Sympa

12 Secrets des coulisses de la vie de ballet

Beaucoup de petites filles rêvent de devenir danseuses. Faire des déboulés en costumes fabuleux, recevoir des applaudissements du public, danser des parties de représentations célèbres. Bien sûr, à un jeune âge, personne ne se doute que derrière chaque léger mouvement de la main et un saut gracieux, il y a un énorme travail.

Récemment, nous avons découvert quelques secrets du quotidien des danseurs de ballet et nous souhaitons les partager avec toi.

Les danseuses ne font pas de manucure foncée

Kashaev Pavel / East News, YakobchukOlena / easyfotostock / East News

Les danseuses de ballet n’utilisent pas de vernis à ongles foncé pour de nombreuses raisons. Premièrement, cela reflète l’individualité tandis que le danseur doit toujours être perçu comme faisant partie de la performance. Deuxièmement, cela distrait le spectateur. Pendant la performance, les mains sont aussi expressives que les jambes, donc rien ne doit détourner l’attention du public des mouvements.

Les hommes portent des sous-vêtements spéciaux

AP / Associated Press / East News, © Julio Macias / Shutterstock.com

Sous les caleçons de scène, les danseurs mettent une gaine qui fait partie intégrante du costume et du vêtement principal que les hommes portent aux cours, aux répétitions ou aux spectacles. La gaine est portée sous des collants au lieu de sous-vêtements et son seul but est de fournir un soutien anatomique et de protéger contre les blessures.

Les filles ne portent pas de sous-vêtements du tout

Bien que les danseuses de ballet portent parfois des sous-vêtements sous des collants, ceux-ci sont généralement fabriqués à partir d’un tissu très fin et ont souvent des coutures invisibles. Mais comme de nombreux justaucorps de danse sont déjà cousus avec une doublure intégrée, de nombreuses filles ne mettent pas de lingerie ce qui est pratique car ces doublures peuvent être rapidement retirées et lavées.

Les danseuses ne coupent pas les ongles courts

On dit que les danseurs de ballet tolèrent la douleur trois fois plus facilement que la personne moyenne. On pense que les danseuses ont un seuil de douleur élevé car le port quotidien de pointes est extrêmement douloureux. De plus, elles ne coupent pas leurs ongles courts car ils peuvent s’incarner en raison d’un stress constant.

Les danseurs de ballet portent des collants ouverts au talon et au bout du pied

La plupart des modèles de collants de ballet sont ouverts au talon et au bout du pied. Cela permet aux danseurs d’accéder rapidement à leurs orteils pour les scotcher ou insérer des coussinets ou de la laine d’agneau pour le travail des pointes. Et il est également facile de nettoyer et de panser les ampoules et les coupures sans se déshabiller complètement.

Ils utilisent des astuces pour garder l’équilibre tout en se déplaçant sur scène

AP / Associated Press / East News

Les danseurs de ballet ont une astuce pour garder leur équilibre car lors des déboulés, l’équilibre est très important. Par conséquent, certains théâtres ont trouvé un moyen d’aider les danseurs lors de mouvements complexes : des projecteurs bleus sont installés au fond de la salle, et c’est sur eux que les danseurs cherchent à se focaliser lors du déboulé.

Les danseuses se coiffent et se maquillent elles-mêmes

Magnolia Pictures / Courtesy Everett Collection / East News

La coiffure et le maquillage de scène demandent beaucoup de préparation mais la plupart du temps, les danseuses font tout elles-mêmes. Aucun styliste n’aurait réussi à préparer la troupe à temps pour la représentation car on estime qu’il faudrait au total 400 heures pour faire le fameux chignon de ballet pour chaque participant d’un spectacle.

Ainsi, chaque danseuse de ballet professionnelle a beaucoup d’astuces pour créer du maquillage de scène. Par exemple, elles ajoutent un crayon à lèvres marron au rouge classique pour rendre le contour des lèvres plus net et elles n’utilisent pas de fond de teint car elles savent qu’elles vont transpirer.

Les danseurs du corps de ballet n’ont pas de loge séparée

KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP / East News

Les danseurs de ballet doivent vaincre leur timidité au tout début de leur carrière. Tous les interprètes — hommes et femmes — se changent dans un espace partagé qui n’a de place que pour un miroir, une étagère et une armoire : les vestiaires séparés ne sont pas prévus.

Ils portent des chaussons pendant la pause

Il est essentiel pour les danseurs de garder leurs muscles, articulations et tendons au chaud et prêts au travail pendant les répétitions et les séances d’entraînement. Même si les danseurs ont chaud après des heures d’entraînement, immédiatement après la fin du cours, ils enfilent des leggings tricotés et un pull par-dessus leur uniforme afin que les muscles conservent leur élasticité et leur circulation sanguine. En plus, ils utilisent des chaussons qu’ils mettent par-dessus des pointes ou des chaussures de danse.

Les danseurs ont plein de superstitions et adoptent chacun son rituel

AA / ABACA / Abaca / East News

Le succès d’un spectacle de ballet dépend de nombreux facteurs que les danseurs ne peuvent influencer. Du coup les artistes ont juste besoin d’au moins un outil pour contrôler la situation. Par conséquent, ils sont extrêmement superstitieux et chaque danseur a son propre rituel. Ce rapport est confirmé dans un article publié dans la revue “Psychological Science” qui stipule que les superstitions telles que les doigts croisés et les talismans peuvent être associées à une amélioration des performances en raison d’une meilleure confiance en soi.

Certains danseurs de ballet ont partagé leurs rituels pour la bonne chance :

  • “Je dois être la dernière à quitter le vestiaire même si je suis déjà prête”.
  • “Je laisse toujours une paire de chaussures de rechange au bord de la scène à côté d’une boîte de colophane. Parfois une paire de chaque côté”.
  • “Quand je dansais pour Lar Lubovitch, il a insisté pour qu’il n’y ait pas de sifflement dans les coulisses ! Il a dit que cela réveillerait les esprits endormis”.

Les couturiers cousent les tutus à la main

AFP STORY BY ANELLA RETA / East News

Le symbole traditionnel d’une danseuse de ballet est un tutu. Chaque tutu est cousu à la main et sa fabrication peut demander de 60 à 90 heures de travail et jusqu’à 10 mètres de tissu. C’est pourquoi un tutu régulier coûte entre 900 et 2 500 dollars.

Il y a des spectateurs factices dans la salle

Tous ceux qui ont déjà assisté à un ballet ont probablement remarqué qu’à un moment donné, un spectateur se met à applaudir bruyamment. Et alors seulement, toute la salle poursuit les applaudissements. Cependant, peu de gens savent que le plus souvent ce sont des personnes spéciales qui sont payées pour commencer à soutenir les artistes à certains moments. En fait, cette astuce date de plusieurs années : dès les années 1830, les théâtres parisiens embauchaient des “claqueurs” professionnels pour susciter une réponse positive du public.

Qu’est-ce que tu voudrais savoir à propos du ballet ?

Sympa/C’est curieux/12 Secrets des coulisses de la vie de ballet
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire