Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

11 Secrets sur Notre-Dame de Paris que même Quasimodo ne connaissait pas

Le lundi 15 avril, l’emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris, le joyau de l’architecture gothique, a subi de graves dégâts à cause d’un incendie dévastateur. Cette construction majestueuse a été la maison de nombreuses histoires, et la scène principale du célèbre roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris.

Sympa est profondément attristé par ce qui s’est passé et souhaite partager avec toi les secrets les plus impressionnants d’un des symboles de la capitale française, depuis le début de sa construction en 1163, jusqu’aux antécédents de ces personnages que nous croyions être fictifs.

1. Quasimodo, le sculpteur

Un document appartenant au musée Tate Modern de Londres a révélé un fait étonnant pour les fans du roman de Victor Hugo. Il s'agit de l'autobiographie du sculpteur Henry Sibson, engagé par le gouvernement français pour rénover la cathédrale Notre-Dame. Dans ce texte, Sibson raconte qu'un autre sculpteur, bossu et solitaire, a été engagé avec lui. Victor Hugo écrivit son œuvre à peu près en même temps que Sibson, et le sculpteur bossu travaillait alors dans la cathédrale. S'agit-il d'une pure coïncidence, ou a-t-il inspiré le personnage de Quasimodo ?

2. Viollet-le-Duc, l'apôtre

La construction de la cathédrale de Paris a duré près de deux siècles, impliquant la participation de nombreux architectes. Après la révolution française, Notre-Dame a été dévastée et oubliée, puis le processus de restauration a commencé sous la direction de Viollet-le-Duc.

L'œuvre de Viollet-le-Duc a été critiquée, car sa grande partie a été inspirée par son idée romantique du Moyen Âge ; pourtant, c'est grâce à lui que la cathédrale a retrouvé sa splendeur et son prestige. Cette rénovation a apporté de nombreux éléments curieux, notamment les statues d'apôtres qu'il a ajoutées comme décoration. Une de ces statues représentait l'architecte lui-même, observant sa création.

3. Rosace

Une autre chef-d’œuvre de Notre-Dame est la grande rosace de la façade nord. Elle mesure 13 mètres de diamètre et 80 statues, personnages de l'Ancien Testament, sont disposées autour de l'image centrale de la Vierge.

4. Hauteur gothique

L'architecture gothique se caractérise par de grands arcs en ogive, grâce auxquels les chrétiens cherchaient à se rapprocher de Dieu. C'est l'évêque Maurice de Sully qui a eu l'ambition de créer la plus grande église du moment. Ainsi, la nef principale de Notre-Dame a été érigée à 33 mètres de hauteur pouvant accueillir 9 000 personnes.

5. Emmanuel

Emmanuel est le nom de la plus grande cloche (bourdon) de Notre-Dame. Elle pèse 13 tonnes et a été reconstruite au XVIIe siècle.

6. Un vampire dans la tour

Les chimères et les gargouilles sont d'autres éléments ajoutés par Viollet-le-Duc. Le plus célèbre est un vampire de la mythologie romaine, en forme de stryge.

7. Fête de l'âne

Au Moyen Age, on célébrait un rituel avec des ânes dans ce bâtiment religieux. Chaque 26 décembre, un homme déguisé en évêque montait à dos d'âne à l'intérieur de la cathédrale. Des centaines de personnes déguisées sautaient, chantaient et dansaient à côté de lui. Tu imagines ?

8. La troisième plus grande cathédrale gothique

Bien que cette œuvre soit considérée comme la représentation la plus importante du gothique, Notre-Dame n'est pas la plus grande cathédrale ; elle occupe la troisième place, derrière celle d'Amiens et de Beauvais.

9. L'île de la Cité

Après les travaux de Viollet-le-Duc, la grande cathédrale de Paris a pris encore plus d'importance. La rénovation a aussi été intégrée dans le plan d'urbanisme du Baron Haussmann. Avec l'autorisation de Napoléon III, Haussmann a fait détruire de nombreux bâtiments et maisons qui obstruaient la vue sur la cathédrale. Ainsi, une nouvelle place a été créée devant la façade principale.

10. Les abeilles de la sacristie

En 2013, un apiculteur a fait don d'une colonie d'abeilles à la cathédrale. Les administrateurs, reconnaissants de ce geste, ont décidé de lui consacrer un espace sur le toit de la sacristie, du côté sud du bâtiment.

11. Le point zéro des routes de France

Au centre de la place principale de Notre-Dame se trouve un cercle intégré au trottoir, divisé en quatre zones qui font penser à une boussole. On peut y lire "Point zéro des routes de France", car c'est d'ici que sont comptées les distances dans le pays. Si tu te tiens dans ce cercle, tu peux être sûr d'être exactement au centre de la ville de Paris et sur le point zéro de toutes les routes de France.

Connais-tu d'autres secrets sur Notre-Dame que nous n'avons pas mentionnés ? Fais-nous en part dans les commentaires !