Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Histoires racontées par des femmes ayant un sens de l’humour extraordinaire

615-
23k

As-tu déjà remarqué à quel point les femmes sont de bonnes conteuses ? Les histoires simples toutefois pleines d’humour ont un charme particulier et nous donnent envie de les raconter encore et encore.

Chez Sympa, nous apprécions particulièrement les déclarations et les histoires comiques que des millions d’internautes partagent chaque jour. Toutefois, les récits charmants imprégnés de la légèreté et de la spontanéité des jeunes femmes occupent une place particulière dans notre classement, et aujourd’hui, nous souhaitons en partager quelques-uns avec vous.

  • Un cas qui m’est arrivé au travail. Un homme entre dans mon bureau, s’approche de moi, et dit :
    — Bonjour, Madame !
    — Bonjour !
    — Vous êtes si belle. Puis-je vous demander de m’épouser ?
    — Eh bien, demandez.
    — Je le ferai un jour.
    PUIS IL S’EN VA... C’est-à-dire ? Allô ! Et la demande ? © NatashaChernika / Twitter

  • Enfant, j’étais une véritable catastrophe ambulante. Je passais toutes mes journées à créer des problèmes et des accidents, les uns plus gros que les autres. Mais je me souviens surtout d’un après-midi particulier, quand ma mère et moi sommes arrivées dans un centre commercial. Tout d’abord, à l’entrée, je me suis cognée contre la vitre en faisant un terrible vacarme (heureusement qu’elle ne s’est pas cassée), puis, dans le premier magasin que nous avons visité, j’ai crié haut et fort à ma mère : “Regarde quel horrible mannequin !” Mais il s’est avéré que c’était la vendeuse. Elle se tenait immobile, et il était presque impossible de la différencier d’un mannequin. Quelle honte...

  • Quand un homme me déclare qu’il cherche “UNE VRAIE FEMME”, je commence à paniquer, parce qu’en fait, je ne suis pas une femme, mais trois hiboux cachés sous un manteau, et il ne doit pas le découvrir ! © Mimiification / Twitter

  • Un jour, j’ai subi plusieurs opérations dentaires au cours d’une même visite. Tout s’est terminé, je suis sortie dehors pour attendre mon taxi, et là, un type m’a interpellé. Je lui ai souri, en laissant tout un flot de sang sortir de ma bouche. © UnburntWitch / Twitter

  • Récemment, je suis allée rendre visite à mes parents dans une autre ville, et quand je suis revenue, j’ai remarqué que des cheveux blonds étaient éparpillés partout dans l’appartement. J’ai fait mes valises pendant que mon mari était au travail, puis je suis retournée en larmes chez mes parents. Lors de ma 4e heure de route, j’ai soudain réalisé que j’ai coloré mes cheveux en brun durant mon voyage, mais qu’en fait, je suis blonde. Je suis revenue chez moi en retard et j’ai expliqué à mon mari que ma mère m’avait demandé de rester encore un peu avec eux.

  • Un jour, j’ai décidé de prendre le métro. En fait, j’ai un porte-clé accroché à mon sac qui ressemble à un petit paquet avec des balles jaunes à l’intérieur. Bref, ces balles sont tombées et ont roulé jusqu’à l’autre côté du wagon. Je n’avais aucune envie de me lever, et j’ai donc décidé de ne les ramasser que lorsque je m’apprêterai à sortir. Mais moins d’une minute plus tard, elles sont revenues vers moi d’elles-mêmes (même si elles se trouvaient assez loin) et je n’ai eu qu’à me baisser pour les ramasser, puis me relever avec un air tout à fait calme. À en juger par les yeux de la vieille femme qui était assise en face de moi, elle était pour le moins choquée. © Podslushano

  • Quand j’étais petite, mes parents me disaient que les hommes n’ont besoin que d’une seule chose et que je devrais être prudente. Bah voilà, j’ai 28 ans et j’ai soudain compris que les hommes n’ont besoin que de dormir, regarder des vidéos sur YouTube et manger. Et cette “seule chose”, ce n’est que moi qui en a besoin... © Yuriy8 / Pikabu

  • Je suis tombée malade : j’ai le nez bouché, ma voix a disparu. Je répète, ma voix a disparu ! Mon mari me tend une bière chaude avec du miel et du gingembre en me disant : “N’élève pas la voix contre ton mari !”, et mes fils se moquent de moi : “C’est calme ces temps-ci, comme si nous avions les oreilles bouchées”. Purée, j’en ai marre de siffler comme un cobra à chaque fois que j’ai envie de répondre quelque chose d’intelligent. Dès que je me sentirai mieux, je me vengerai. J’allumerai notre karaoké et je crierai les chansons de toutes mes forces. © Podslushano

  • Quand j’étais petite, je portais des lunettes géantes. Quand je suis allée à l’école, mes camarades ont bien évidemment commencé à se moquer de moi. Il y avait un garçon assez gros qui aimait particulièrement le faire, mais j’avais beaucoup trop de tact pour lui répondre. Quand il a recommencé à me harceler, c’est notre enseignante qui lui a fait une remarque concernant son poids. © Podslushano

  • Pour mon anniversaire, je me suis rendu avec deux amis dans un café-narguilé. Je suis photographe, et j’ai beaucoup apprécié l’apparence de la jeune fille qui nous a servis : une coupe courte, une apparence presque extraterrestre, des tatouages, et un piercing. Elle était incroyable ! Quand nous nous apprêtions à partir, j’ai décidé de l’inviter à une séance photo : “Madame, je suis photographe et votre apparence m’a semblé très intéressante. Je voudrais vous proposer une séance photo”. La jeune fille m’a lancé un regard étonné, puis m’a répondu : “En fait, je suis un mec, je m’appelle Leo”. © Podslushano

  • Enfant, j’étais très arrogante, et comme tous les enfants, je répétais souvent les phrases que j’entendais les adultes dire. Un jour, quand je suis revenue de l’école, j’ai demandé à ma mère de me faire du thé, mais elle m’a répondu en plaisantant : “Les pauvres n’ont pas de domestiques”. Le lendemain, l’enseignante nous a demandé d’effacer le tableau pendant la récréation, et vous comprenez parfaitement ce que je lui ai répondu. Mais elle n’a pas apprécié mon sens de l’humour, et le soir, ma mère et moi étions assis dans le bureau du proviseur à rire tous les trois de cette blague. Maman ne m’a pas grondée. © Podslushano

  • Le bus roulait un certain temps avec la porte ouverte. Quand le chauffeur l’a fermée, une femme lui a dit : “Laissez-la ouverte, il fait trop chaud”.
    Le chauffeur : “Et si quelqu’un tombe” ?
    La femme : “Ouvrez, je le rembourserai”. © zum_ka / Twitter

  • Aujourd’hui, dans le bus, une jeune fille était en train de regarder son téléphone en pleurant. J’avais récemment rompu avec mon copain et j’étais triste, et j’ai donc décidé de la soutenir en disant : “Ne pleure pas, ma belle. Ce garçon ne vaut pas tes larmes”. Elle a froncé les sourcils et m’a répondu : “Mais quel garçon ? On m’a envoyé mon calendrier universitaire. J’ai cours jusqu’à 19 heures chaque jour”, puis elle s’est retournée et a commencé à pleurer encore plus fort. Là, j’ai compris que si je me compare à elle, mes problèmes ne sont pas si graves que ça, et ma tristesse a immédiatement disparu.

As-tu des histoires intéressantes qui pourraient compléter cette sélection ? Partage-les dans les commentaires.

615-
23k