Sympa

17 Informations sur la structure de notre réalité qu’ils ont oublié de nous enseigner à l’école

Notre univers est plein de miracles pour lesquels il n’y a pas assez de place dans les pages des manuels scolaires. La vie ne se lasse jamais de présenter des surprises au quotidien, même à ceux qui connaissent la structure de toutes les choses. Par exemple, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les chenilles tournent en rond les unes après les autres, pourquoi la peau des cicatrices ne transpire jamais et pourquoi les vignerons français brûlent des milliers de feux de joie dans leurs vignes pendant la nuit ?

Chez Sympa nous aimons observer ce monde plein de merveilles et partager avec toi nos impressions et nos découvertes les plus récentes.

1. Le sang change de couleur sous l’eau

À une profondeur de 20 m, le sang a l’air brun, et si on descend entre 40 et 50 m sous l’eau, il sera vert. L’eau fonctionne comme un filtre : seuls les rayons verts et bleus passent à travers. De ce fait, la couleur rouge disparaît déjà à une profondeur de 3 m.

Cela a non seulement influencé le travail des fabricants d’appâts pour poissons, mais a aussi intéressé les scientifiques, qui ont découvert récemment que les poissons voient mieux que nous sous l’eau et perçoivent des nuances de couleurs que nous ne pouvons pas distinguer.

2. Les scientifiques surveillent l’évolution humaine à travers les crânes des baleines

Qu’est-ce qui te viendrait à l’esprit si tu trouvais le crâne d’une baleine au cœur de l’Afrique, à presque 800 km de l’océan et à 640 m au-dessus du niveau de la mer ?

Selon les scientifiques, dans le passé, il y avait une rivière profonde à travers laquelle une vieille baleine a nagé accidentellement vers les montagnes, et n’a plus pu revenir. Cela s’est produit à un moment où la Terre changeait d’apparence : les forêts devenaient des savanes, les montagnes poussaient et les hommes devaient descendre des arbres. Grâce à l’analyse des restes de cette baleine, il a été possible de déterminer que ce stade de l’évolution humaine s’était produit il y a environ 17 millions d’années.

3. Voici le plus grand félin du monde : il pèse près d’une demi-tonne et est capable de franchir environ 6 mètres en un seul bond.

Voici à quoi ressemble un ligre : le chiot d’un lion mâle et d’une tigresse femelle. Aujourd’hui, il est le plus grand représentant des félins. Les ligres ont rarement une crinière de lion, mais ils aiment et savent nager tout comme les tigres.

4. Même par temps de gelée arctique, la température à l’intérieur d’un igloo peut atteindre plus de 20° C

La construction d’un igloo dure environ une heure et peut être réalisée par une seule personne. Pour garder la chaleur à l’intérieur et en même temps ventiler une maison de ce type, l’entrée se fait par un couloir qui entre dans un monticule de neige. Par conséquent, on doit pratiquement se glisser à l’intérieur, en descendant sous le niveau du sol pour ensuite se redresser à l’intérieur de l’igloo.

5. On peut trouver des restes de créatures marines au sommet de l’Everest

Aujourd’hui, l’Everest est le point culminant de la planète, avec une hauteur de 8 848 mètres. Mais il y a 450 millions d’années, il était au fond de l’océan et il a commencé à croître lentement vers le haut, environ 11 cm par an. Ce fait a été officiellement confirmé pour la première fois en 1924, lorsque le géologue Noel Odell y a trouvé des fossiles de créatures marines anciennes.

6. Pendant la Première Guerre mondiale, des arbres artificiels ont été utilisés comme postes d’observation.

Les premiers à commencer à camoufler les postes d’observation sous l’apparence d’arbres furent les Français, puis les Britanniques et les Allemands maîtrisèrent aussi cette technique. Pour que l’ennemi ne remarque pas les changements dans le paysage, les faux arbres étaient installés la nuit, à la place des vrais. On étudiait les vrais arbres et on prenait des notes pour que dans les ateliers, on en fasse une copie aussi semblable que possible. Ces constructions ont connu un grand succès et aucun des postes d’observation n’a été détecté par les ennemis.

7. Une cicatrice ne transpire pas. Par conséquent, la saleté n’y adhère pas.

Les cicatrices sont faites de collagène. Elles n’ont pas de poils car les follicules pileux dans lesquels ils poussaient ne se restaurent pas. De même, les glandes sudoripares ne se régénèrent pas. D’ailleurs, lorsqu’elles sont au soleil, les cicatrices réagissent contrairement à une peau saine : au rayonnement, elles gonflent légèrement.

8. Dans la mer, il y a encore des méduses préhistoriques géantes, dont les tentacules peuvent atteindre les 30 mètres de longueur.

Les méduses sont apparues dans le monde il y a des millions d’années, et la plus grande de celles qui existent aujourd’hui est la Cyanea capellata, ou crinière de lion géante, qui vit dans toutes les mers du nord de l’océan Atlantique et du Pacifique. Elle est officiellement considérée comme l’animal de plus grande longueur de notre planète.

9. Sans anesthésie. Une patiente joue du violon pendant l’opération pour que le médecin n’endommage pas son cerveau.

Le cerveau ne ressent aucune douleur et les opérations au cerveau sont souvent effectuées sans anesthésie, de sorte que la personne reste consciente. Si le patient est musicien, le médecin peut lui demander de jouer d’un instrument de musique pendant l’opération. Tout le cerveau est impliqué dans le processus de jouer de la musique, et si un neurochirurgien fait une erreur, la personne cessera immédiatement de jouer et le médecin saura comment aider le patient.

10. Les geckos n’adhèrent pas aux feuilles mouillées et glissent sur du Téflon.

On sait que le téflon est le seul matériau auquel les pattes des geckos n’adhèrent pas. Les escargots par contre, surmontent facilement cet obstacle.

L’eau est également un problème pour les geckos : sous la pluie, les reptiles ne peuvent pas grimper sur du verre ou rester sur les branches et les feuilles. Le liquide crée une fine pellicule qui empêche leurs pattes d’adhérer complètement à la surface.

11. Un papillon qui se construit une cabane en bois

Les papillons de sacquito se construisent des cocons en forme de petites maisons. Pour la construction, ils utilisent des matériaux naturels. Si une chenille trouve des branches cassées, elle se fabriquera une petite cabane en bois, qu’elle transportera jusqu’à la fin de sa construction. Ensuite, le cocon deviendra un papillon à l’intérieur, et après l’accouplement, il y pondra également des œufs.

12. On fait des feux dans les vignes pour les protéger des gelées

C’est donc ainsi que les vignerons français sauvent les jeunes pousses lors des gelées de printemps. Parfois, les feux doivent brûler jour et nuit. Ce n’est pas la seule solution qui peut sembler étrange à des profanes

Par exemple, pour se protéger des ouragans et des tempêtes, certains viticulteurs utilisent des applications mobiles spéciales et leurs propres stations météo, qui les avertissent du mauvais temps. Puis, à l’aide de canons, ils commencent à tirer dans les nuages pour empêcher la formation d’une tempête.

13. Parfois, les abeilles dorment pendant la journée et se reposent en s’accrochant avec leurs pattes pour ne pas tomber de la fleur.

Ces insectes dorment environ six heures par jour. Mais lorsqu’il y a beaucoup de travail et qu’elles dépensent plus d’énergie, elles peuvent se permettre de se reposer “au travail” pour continuer à travailler efficacement. D’ailleurs, les abeilles peuvent aussi faire des rêves, tout comme les gens, durant lesquels elles fixent les connaissances acquises pendant la journée.

14. Entrer et sortir d’une combinaison spatiale russe se fait par l’arrière.

Une caractéristique distinctive de la combinaison spatiale russe est qu’il est possible pour une personne de l’enfiler sans assistance. Elle se fixe au sol, l’astronaute entre à l’intérieur, fait quelques mouvements avec le corps et la porte de la combinaison spatiale qui se trouve à l’arrière se ferme.

15. Si vous forcez des chenilles à marcher en cercle, elles ne pourront pas s’en sortir et elles mourront.

Des centaines de chenilles avancent en file indienne pour trouver un endroit convenable, où creuser le sol et devenir des cocons. Elles se suivent instinctivement, s’accrochant avec leurs poils en marchant. Si la chenille qui les guide entre accidentellement en collision avec la queue de la dernière, elles vont s’embrouiller et commencer à marcher en rond. Si rien ne brise ce cercle, elles marcheront pendant plusieurs jours jusqu’à l’épuisement total et la mort.

16. Une personne à côté de la patte d’un lézard géant, dont l’existence était considérée comme impossible en raison de la gravité.

Il n’y a toujours pas de réponse définitive à la question de savoir comment les anciens lézards ont réussi à atteindre des proportions gigantesques, car la gravité, qui alourdit tout ce qui vit sur Terre, n’est pas favorable à son existence. C’est pourquoi le pied géant d’un dinosaure, trouvé en 1989, qui atteint environ 20 m de haut, tient encore les scientifiques en haleine.

17. Selon la quantité de lumière qui pénètre dans la caméra, le temps semble s’arrêter.

La lumière pénètre dans la caméra et crée une illusion inhabituelle : la règle semble se déplacer trop lentement. Et vice versa : dans l’obscurité, le temps semble être plus rapide.

Et toi ? Connais-tu d’autres faits curieux qui pourraient compléter cette liste ? Raconte-nous dans la section commentaires.

Photo de couverture Tim Powell / YouTube