Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

6 Pays où une visite chez le coiffeur peut surprendre le client étranger

Lorsque notre rendez-vous est pris chez le coiffeur, nous savons déjà comment les choses vont se dérouler : nous lui expliquerons quel type de coupe de cheveux nous voulons, nous nous installerons dans le fauteuil, et le résultat sera (dans la plupart des cas) conforme à nos attentes. Mais l’ordre habituel des choses dans d’autres pays peut être complètement différent. Par exemple, les salons de coiffure vietnamiens proposeront certainement un nettoyage des oreilles, et au Japon, on couvrira les oreilles avec des protections prévues spécialement à cet effet.

Chez Sympa, nous nous sommes penchés sur ce sujet et, ayant découvert de nombreux faits surprenants sur les salons de coiffure dans le monde, nous avons décidé d’y consacrer un article !

En Chine

  • À Xiamen, en Chine, les capes portées dans les salons de coiffure ont des fenêtres spéciales afin que le client puisse utiliser son téléphone portable pendant que l’on s’occupe de lui. © Hans_Ploem / Reddit
  • Dans les salons de coiffure chinois, en règle générale, le shampooing et le massage du cuir chevelu sont gratuits : leur coût est déjà inclus dans le prix global de la prestation. Ce processus est assez long et très relaxant, mais pas de crainte : on ne cherche pas à faire augmenter votre note. Le prix des services du coiffeur dépend directement de sa qualification : si vous choisissez la coupe de cheveux la moins chère, elle sera réalisée par un coiffeur moins expérimenté. La plupart des coiffeurs sont des hommes, il y a relativement peu de dames dans ce domaine. Les jeunes femmes employées dans les salons de coiffure chinois occupent souvent le poste d’hôtesses d’accueil. Les coiffeurs eux-mêmes ne font pas de shampooing aux clients ; en règle générale, cela est effectué soit par les stagiaires, soit par les assistants du coiffeur.
  • Tous les coiffeurs n’accepteront pas de s’occuper d’un étranger : la barrière linguistique et l’appréhension de mal comprendre le client étranger les rendent réticents et ils ne souhaitent pas être responsables d’une coupe de cheveux ratée.

Au Japon

  • Lors du shampooing dans les salons de coiffure japonais, on pose une fine serviette sur le visage du client. Son rôle est très simple : protéger le visage des gouttelettes d’eau, qui peuvent gâcher le maquillage.
  • Certains salons de coiffure à Tokyo peuvent vous proposer un iPad pour patienter, au lieu des habituels magazines.
  • Le sèche-cheveux utilisé après la coupe et le shampooing, procure également des bénéfices à la peau du visage : l’air qu’il envoie contient du collagène. À l’intérieur, il y a une cartouche de collagène amovible et on peut choisir parmi les trois modes : “air froid”, “air chaud” et “peau”.
  • Et lors de la coloration des cheveux, on met des bonnets spéciaux sur les oreilles du client, ce qui évite de tacher la peau avec du produit.

Au Vietnam

  • Étonnamment, vous n’avez pas besoin d’aller très loin pour trouver un coiffeur au Vietnam : les services de rasage et de coupe de cheveux les moins chers peuvent être fournis directement dans la rue. Bien sûr, une coloration ou un brushing complexe ne sera pas fait dehors, mais une simple coupe de cheveux reste toujours possible.
  • Les prix des services du coiffeur au Vietnam sont très bas. Par exemple, pour messieurs, le rasage, coupe et nettoyage du visage ne coûtera que 4 euros.
  • La prestation de nettoyage des oreilles avec des outils spéciaux est très courante. Bien que ce soin puisse paraître douloureux aux étrangers, la population locale est prête à patienter dans la file d’attente pour se l’offrir. Tous les coiffeurs sans exception le proposent, ceux des salons ainsi que ceux qui travaillent dans la rue.

En Inde

  • En Inde, les salons de coiffure représentent plus qu’un simple salon pour se faire couper les cheveux ou réaliser une manucure. Les établissements locaux jouent un rôle important dans la vie sociale. Ne soyez pas surpris, si vous voyez une personne âgée assise dans un fauteuil en train de regarder un match à la télé, ou des jeunes qui font le va-et-vient et qui n’ont pas besoin de coupe de cheveux, mais juste de bavarder entre eux ou avec les employés. C’est comme cela ici, c’est la tradition !
  • Les coiffeurs indiens sont des experts en la matière. Dans les petits établissements de la catégorie des prix moyens, vous ne verrez peut-être pas, dans leurs mains ou sur leurs tables de service, un grand nombre de ciseaux de toutes formes et tailles. Mais ne jugez pas trop vite, ce sont des vrais virtuoses et le peu de matériel qu’ils ont, ils le maîtrisent à la perfection.

En Corée du Sud

  • Pendant que le coiffeur s’affaire sur votre coupe ou vos soins capillaires, les salons proposent un coussin que vous pouvez mettre sur vos genoux pour faciliter l’utilisation de votre téléphone portable. Ou juste pour le serrer dans vos bras.

Au Népal

  • Au Népal, si vous demandez un rasage traditionnel chez un coiffeur bon marché, on s’occupera de vous avec un rasoir-sabre, et le service sera rapide et efficace. Immédiatement après le rasage, avant d’appliquer de l’eau de Cologne, la peau est frictionnée avec de la pierre d’alun, pour prévenir les irritations et l’inconfort cutané.
  • Après la coupe de cheveux, vous obtiendrez certainement un massage du cuir chevelu et du cou. Il est possible qu’il soit un peu vigoureux, il est donc préférable d’avertir le coiffeur à l’avance si vous n’en souhaitez pas.

Es-tu déjà allé chez le coiffeur dans un pays étranger ? Sinon, aurais-tu le courage de le faire ? Raconte-nous dans les commentaires !

Partager cet article