Sympa
Sympa

8 Sites qui demeurent des énigmes que même la communauté scientifique n’arrive pas à expliquer

La Terre recèle de nombreux objets et sites dont l’existence même plonge dans la stupeur aussi bien les scientifiques que les voyageurs. Les archéologues sont souvent confrontés aux énigmes laissées par nos lointains ancêtres. Parfois, il est impossible de comprendre comment Mère Nature a bien pu produire certaines mystérieuses et fascinantes structures.

Chez Sympa, nous avons jeté un coup d’œil aux incroyables bâtiments et formations de notre planète et avons eu l’impression que notre monde a été créé pour servir d’abri aux secrets de l’immense Univers. En revanche, dans le bonus, nous te parlerons d’un phénomène mystérieux qui n’a été élucidé que très récemment.

Pierre Al Naslaa, Arabie Saoudite

Cette mystérieuse formation située en Arabie Saoudite fascine les voyageurs les plus chevronnés ayant vu bien des choses de notre planète. Non seulement l’énorme bloc de grès n’a presque aucun point de contact avec le sol, mais il est coupé en deux par une fissure absolument rectiligne qui semble avoir été brûlée par un laser. En plus, personne ne sait comment cela s’est produit.

La plaine des Jarres, Laos

Une salle à manger de géants, un cimetière ou une blague d’un architecte des siècles passés ? On ignore ce à quoi servaient ces imposantes jarres éparpillées à proximité d’une montagne au Laos. Les légendes affirment qu’il y a très longtemps, de vrais géants vivaient dans cette région et que les ustensiles trouvés leur appartenaient. Cependant, pour les historiens, cette version n’est pas valable : ils considèrent que les ancêtres des Laotiens modernes utilisaient les jarres en pierre comme des sépultures.

Teotihuacan, Mexique

Teotihuacan, ou “cité des dieux”, est située non loin de Mexico, la capitale moderne du Mexique. De nos jours, on n’y voit que des touristes, mais auparavant, plus de 100 000 personnes vivaient à Teotihuacan. Mais au VIIe siècle, cette cité prospère s’est soudain retrouvée abandonnée : tous les habitants ont tout simplement quitté les lieux. La science officielle estime que la cité aurait été sujette à une sécheresse et que la famine a touché toutes ses populations.

Les Domus de Janas

L’Italie est riche de chefs-d’oeuvre architecturaux, dont le majestueux Colisée ou la célèbre tour penchée de Pise. Cela dit, le pays abrite des endroits moins visités par les touristes, mais tout aussi passionnants. Parmi ces lieux, les mystérieuses “Maisons des fées” (Domus de Janas) en Sardaigne, dont la petite taille convient plus aux fées qu’aux humains. Aujourd’hui, on pense que les “maisons des fées” en pierre sont vieilles d’environ 6 000 ans et appartiennent à la civilisation ancienne d’Ozieri.

Le dolmen Volkonsky, Russie

Le dolmen Volkonsky, situé dans les montagnes de Sotchi, compte plusieurs milliers d’années. L’ancienne structure fait encore l’objet de controverses aussi bien dans la communauté scientifique que parmi des personnes qui n’ont rien à voir avec ce milieu : alors que certains sont persuadés qu’il s’agit d’un lieu de culte, d’autres sont convaincus que le dolmen possède des propriétés mystiques. Cependant, la principale énigme consiste à savoir comment et avec quoi nos ancêtres ont pu creuser une pièce spacieuse à l’intérieur d’une roche géante.

Ellorâ, Inde

Le temple Kailâsanâtha dans les grottes d’Ellorâ est l’une des constructions les plus mystérieuses de la planète, et également l’un des plus grands bâtiments entièrement taillé dans une pierre monolithique. Les archéologues d’aujourd’hui se demandent encore ce qui a poussé les habitants de l’Inde ancienne à ériger manuellement cette œuvre exceptionnelle.

Le temple de Bacchus, Baalbek

Le temple de Bacchus à Baalbek est un édifice mystérieux construit au début du premier millénaire de notre ère. Les dimensions du temple sont si impressionnantes que le célèbre Parthénon à Athènes pourrait passer pour un nain à côté de lui. La taille du bâtiment a donné lieu à d’innombrables légendes sur d’anciens géants, des civilisations perdues et même la participation d’extraterrestres à la construction. Cependant, selon la théorie officielle, le temple de Bacchus a été érigé sur ordre de l’empereur romain Antonin le Pieux.

Masuda-no-Iwafune, Japon

Dans différents endroits de la région d’Asuka au Japon, on peut trouver d’insolites pierres sculptées, dont la plus grande mesure 11 mètres de long. La pierre mystérieuse est célèbre pour ses trous carrés, qui ont été réalisés par d’anciens habitants du Japon à des fins inconnues. Selon une théorie, la pierre Masuda-no-Iwafune serait un autel. Il est peu probable qu’on arrive à expliquer ce mystère : les anciens ont emporté leur secret avec eux.

Bonus : le phénomène des pierres mouvantes à Racetrack Playa aux États-Unis a été élucidé

Dans le parc national de Californie se trouve un endroit merveilleux : la vallée de la Mort. À part son nom effrayant, elle est connue pour son lac très particulier. Quoique le lac soit asséché depuis longtemps, des pierres de 30 kilos se déplacent toutes seules sur sa surface. Elles avancent lentement et sûrement dans une direction arbitraire, en laissant de longs sillons derrière elles.

Pendant longtemps, le phénomène des rochers mobiles est resté inexpliqué, mais en 2014, les scientifiques ont enfin établi sa cause. C’est la glace qui est à l’origine du mouvement des pierres : pendant les nuits très froides, les restes d’eau sous les rochers gèlent et les courants sous la glace déplacent facilement les rochers à une vitesse de deux à cinq mètres par minute.

Aimerais-tu te rendre dans un des endroits cités ? Si oui, lequel et pourquoi ? N’hésite pas à partager tes idées avec nous dans les commentaires !

Photo de couverture CamperdaddyKSA / Reddit
Partager cet article