Sympa
Sympa

Découvre 14 faits que tu ne connaissais pas sur le travail des pompiers

Sais-tu à quoi servent vraiment les pompiers ? Peu de gens savent que ces derniers sont ceux qui, parfois, sauvent nos chatons effrayés coincés dans les arbres. Leur uniforme résiste au coup direct d'un lance-flammes, mais en plus d'éteindre les incendies, les pompiers réparent également les tuyaux, coupent le métal et n'aiment pas la pleine lune. Es-tu prêt à découvrir pourquoi ?

Sympa a recueilli plus d'une douzaine de faits peu connus sur le fonctionnement des pompiers qui peuvent changer pour toujours ton opinion sur cette profession incroyable. À la fin de l'article, tu découvriras pourquoi les pompiers se souhaitent mutuellement des "tuyaux secs" et ce que cela signifie.

14. Leur uniforme peut résister à des températures allant jusqu'à 1 200 ° C.

Leur uniforme est fabriqué avec des matériaux spéciaux qui peuvent résister à des températures allant jusqu'à 1200° C. Il protége le pompier des produits corrosifs, du feu et des acides concentrés et des alcalis, les empêchant ainsi d'être absorbés. La plupart des matériaux sur Terre prennent feu à une température aussi élevée.

13. Pas de moustache volumineuse ou de piercing sur le visage.

Les pompiers doivent se soumettre à un règlement de la Commission des normes et les règles sont strictes. Lors du port de masque à oxygène, le visage ne doit avoir ni piercing, ni moustache, ni barbe afin d'assurer la bonne tenue, le bon maintien et une étanchéité complète avec la peau de celui qui le porte pour empêcher l'inhalation de gaz toxiques extérieurs et pour permettre que l’oxygène en sorte.

12. On ne peut ni voir ni entendre dans un bâtiment en feu.

Au cinéma, les pompiers arrivent facilement à s'orienter dans un bâtiment en flammes, ils parviennent à retrouver rapidement les blessés et à retirer leur propre masque pour le mettre sur une personne qui a besoin d'aide. En réalité, le pompier ne peut pas retirer son masque, sinon il suffoquerait. En raison de la densité de la fumée, il est impossible de voir quoi que ce soit et le bruit produit par les flammes ne permet pas de percevoir les cris des gens.

Le pire ennemi de tous les pompiers est le backdraft , également appelé explosion de fumées (EF) ou contre-explosion : un accident thermique qui peut survenir lors d'un incendie. Il arrive que le feu dans une pièce fermée s'éteigne sans recevoir d'oxygène, mais lorsque la porte s'ouvre, une explosion se produit immédiatement, le feu se propage violemment par le dégagement de gaz chauds. Ce phénomène est montré dans le film américain Backdraft (réalisé par Ron Howard en 1991).

11. Un pompier transporte entre 5 et 30 kilos

Le poids varie en fonction du matériau avec lequel l'uniforme est fabriqué et de ce qui est inclus dans cet équipement. Mais il est évident que ces héros ne peuvent travailler que s'ils sont en excellente forme physique.

10. Les femmes travaillent dans des conditions égales que les hommes depuis le début du XIXe siècle.

Molly Williams est devenue la première femme au monde à éteindre les incendies à côté des hommes et l'a fait dès le début du XIXe siècle. Plus tard, des brigades féminines sont apparues chez les pompiers. Ce travail n'est pas facile (pour les hommes non plus) donc les femmes pompiers, bien que peu nombreuses, sont le meilleur exemple qu'il n'existe pas de "sexe faible".

9. Ils te viennent en aide dans n'importe quelle situation. Par exemple, si tu es coincé avec tes amis dans un ascenseur.

Le travail du pompier ne se limite pas à éteindre les incendies. Ces héros sauvent la vie des gens lorsqu'il y a des inondations, des tremblements de terre, des catastrophes causées par l'homme et des actes terroristes. Ce sont des petits plombiers, des électriciens, des mécaniciens, des psychologues et ils ont même des notions médicales qui s'appliquent lorsqu'il est nécessaire d'offrir les premiers soins avant l'arrivée des médecins. Dans certains pays, les camions de pompiers sont équipés de dispositifs spéciaux pour réanimer les blessés.

8. Ils sauvent les animaux quand presque tout espoir est perdu.

Beaucoup d'appels aux pompiers concernent des animaux en difficulté. Si une vache est restée coincée dans un fossé, si un chien est tombé dans un puits ou un chat ne peut plus descendre d'un arbre ou sortir du tuyau de vidange, alors, les pompiers viendront et feront tout leur possible pour sauver la vie de ces animaux.

Sans surprise, de nombreux appels sont faux - parfois c'est une erreur, parfois il s'agit d'enfants qui appellent comme si c'était un jeu. Mais même si les appels ne sont pas véridiques et bien qu'ils proviennent constamment du même numéro, les pompiers sont obligés de se rendre sur les lieux malgré tout, dans le cas où cette fois-ci, ce serait vrai.

7. Les gardes se prolongent parfois plus de 24 heures.

En règle générale, les gardes durent 24 heures avec un repos de 48h ou de 10h à 12 heures pendant 3 à 4 jours consécutifs. Mais lorsque de grands incendies et d'autres types d'urgence surviennent, les pompiers peuvent travailler sans interruption pendant plus d'une journée.

6. Ils placent leurs uniformes dans le placard pour pouvoir les enfiler en quelques secondes.

Les pompiers gardent leurs affaires de manière à pouvoir mettre leurs bottes en quelques secondes, enfiler leurs pantalons, et sans réfléchir, de façon rapide et mécanique, mettre leur veste, attraper le casque et monter dans le camion. Ils n'ont que quelques minutes pour se préparer et partir pour faire face à un nouvel incident : chaque seconde compte !

5. Avant, les gens mouillaient leurs vêtements pour éteindre un feu. Maintenant tout est différent.

Par le passé, les pompiers japonais utilisaient une technique spéciale pour éteindre les incendies. Ils entraient dans une maison en flammes avec des vêtements mouillés pour ne pas devenir la proie du feu, ils détruisaient les murs pour empêcher la propagation des flammes et ils attendaient que le feu s'éteigne tout seul. Cette méthode a permis de réduire significativement le nombre de victimes et le nombre d'incendies importants jusqu'à la fin du XIXème siècle.

De nos jours, l'eau arrive dans des véhicules spéciaux, mais pour une durée limitée de 5 à 10 minutes. C'est suffisant pour commencer à étouffer le feu et trouver une bouche d'incendie ou l'étang le plus proche pour pomper l'eau. Les pompiers sont tenus, non seulement de limiter le mouvement du feu, mais aussi de l'éliminer complètement dès que possible.

4. Si la maison est ouverte, avec peu de portes et de murs, elle brûlera comme une allumette.

ll y a 100 ans, éteindre les feux était plus facile. Les maisons dotées d'un grand nombre de pièces permettaient de ralentir l'avancée du feu grâce à leurs murs et leurs portes. En revanche, si la maison est ouverte, type loft, le feu se propage à un rythme plus rapide, capture une grande surface et génère plus de difficultés au moment de son extinction. Très souvent, le feu trouve son origine dans la cuisine. Environ les deux tiers des décès survenant lors d'un incendie surviennent dans des maisons qui ne sont pas équipées d'une alarme incendie.

Savais-tu que les pompiers ne peuvent pas t'envoyer en prison si tu mets le feu à la maison, mais qu'ils peuvent se retrouver eux-mêmes devant les tribunaux ? Après leur intervention sur la zone, un enquêteur va chercher l'origine du feu et préparer un acte juridique sur les travaux d'extinction du feu : si, pendant l'opération des pompiers, des dommages et dégâts qui auraient pu être évitées ont été causés, ils peuvent en être tenus responsables.

3. De nombreux incendies sont éteints par des bénévoles et non par des pompiers professionnels

Dans de nombreux pays, des bénévoles travaillent dans le département des pompiers parce que le gouvernement n'a pas assez de ressources financières pour maintenir ce service. Par exemple, au Chili, des dizaines de milliers de pompiers sont des volontaires qui paient des frais mensuels et reçoivent une formation spéciale.

Dans d'autres pays, pour devenir pompier, il faut avoir un diplôme supérieur ou recevoir une formation spéciale.

2. Dalmatien : le chien des pompiers ?

Il y a des années, les dalmatiens étaient les chiens des soldats du feu et ils servaient de sirène. Les pompiers conduisaient des carrioles tirées par des chevaux et les dalmatiens couraient autour en jappant pour que les autres carrioles, les animaux dans les rues et les passants se poussent et laissent passer les pompiers ! C'est une race qui court vite, ne se fatigue pas, aboie beaucoup et est facilement repérable, elle se distingue aussi par son courage et sa capacité à apprendre rapidement, s'entendre avec d'autres animaux, être fidèle et sympathique.

À l'heure actuelle, les dalmatiens restent encore un symbole pour les pompiers, mais maintenant, nous trouvons des chiens de races différentes dans le service. Leur travail est basé sur la recherche de personnes : un chien peut localiser une victime par l'odeur ou entendre un appel à l'aide, là où les humains et la technologie sont sourds, aveugles et presque impuissants, c'est l'endroit où ces superhéros peuvent montrer tous les pouvoirs.

1. Quand tu vois un pompier, souhaite-lui des "tuyaux secs".

C'est ainsi que les pompiers se souhaitent bonne chance. Le feu est éteint à l'aide d'un tuyau, dont le nom correct est "lance à incendie". Si les tuyaux restent secs pendant toute la garde des pompiers, alors cela signifie qu'il n'y a pas de feu à déplorer.

Il y a d'autres coutumes parmi les pompiers, par exemple, ils ne disent jamais au revoir en serrant la main de leurs collègues qui sont encore de garde, ne disent jamais "bonne nuit" pour ne pas se retrouver dans un même incendie ce jour-là. De nombreux pompiers soulignent aussi une augmentation du nombre d'appels lors d'une nuit de pleine lune.

Le plus important : souviens-toi qu'être pompier n'est pas une profession, c'est une vocation !

Pour beaucoup, c'est un rêve d'enfant : sauver des vies, aider les autres et défier les dangers. Et grâce à ces personnages courageux, nous savons que chaque pompier est vraiment un véritable super-héros qui risque quotidiennement sa vie et sa santé pour les autres.

Merci pour votre travail !

As-tu déjà rêvé d'être pompier ? Ou connais-tu des gens autour de toi qui le sont ? Raconte-nous dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture depositphotos, depositphotos
Sympa/C’est curieux/Découvre 14 faits que tu ne connaissais pas sur le travail des pompiers
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire