Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Découvre ce que suggèrent les réalisateurs quand ils font boire du lait aux personnages de leurs films

1-2-
10k

Au cinéma, il n’y a ni coincidences ni bagatelles. Presque chaque détail a un sens. Cela concerne entre autres les boissons que l’on voit à l’écran. Les cinéastes les utilisent pour mieux définir la personnalité des héros. Ainsi, un verre de whisky ou d’une autre boisson forte souligne un caractère brutal. Cependant, il est aussi très fréquent de voir les protagonistes en train de boire du lait. Dans le monde du cinéma, il existe même un terme spécial ‒ " l’effet du lait ". C’est une technique psychologique que les réalisateurs exploitent pour attiser la curiosité du public ou, au contraire, pour l’aider à se faire une idée du personnage.

Sympa a voulu comprendre pourquoi les personnages de nos films préférés choisissent le lait et ce que cela signifie.

1. Un adulte qui boit du lait laisse entendre qu’il a une âme innocente

On dirait que le plus grand amateur de lait est le tueur à gages Léon de la création du même nom de Luc Besson. Il y a là une certaine dissonance : un tueur professionnel et en même temps un consommateur de lait. Après tout, cette boisson évoque l’enfance et l’innocence. Et c’est justement ce que suggère le réalisateur : au fond de lui-même son personnage est encore un enfant et sa sévérité externe cache une âme pure.

2. Si un personnage négatif boit du lait, le réalisateur veut démontrer son pouvoir

Un autre tueur de fiction qui aime le lait est le cruel Anton Chigurh de l’œuvre des frères Coen No Country for Old Men. Ce personnage n’inspire aucune sympathie : il s’introduit dans le domicile de la victime potentielle, prend une bouteille de lait du frigo sans autorisation et la vide, installé sur le canapé. Cette scène est conçue pour créer une atmosphère sinistre : alors que le lait représente le foyer et le confort, ce personnage menace l’intégrité de la maison et détruit le foyer, se déclarant maître de la vie d’autrui. Le lait dans cet épisode souligne le cynisme exceptionnel et le pouvoir que détient cet homme.

Un autre exemple serait le personnage du film There Will Be Blood, l’homme d’affaire violent, Plainview. Dans la scène finale, juste avant de tuer Eli, il lance la phrase : " Je bois ton milkshake, tout entier ". Évidemment, il ne s’agit pas tant de la boisson que de l’emprise que Plainview a sur sa proie.

3. Le lait peut aussi signifier l’effondrement des valeurs morales convenues

Dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, il y a une scène où le fermier français offre au colonel allemand (Christoph Waltz) du vin, mais ce dernier demande gentiment un verre de lait qu’il boit ensuite tout d’un trait. Le réalisateur a recours au langage du cinéma pour exprimer sa puissance et la destruction des principes fondamentaux. En buvant du lait, le méchant démontre son pouvoir, car il l’emporte sur la bonté et la pureté.

Un autre exemple est Mad Max: Fury Road. Ce film a un épisode où il s’agit de la collecte du lait maternel chez les femmes. Les hommes guerriers boivent ce lait pour maintenir leur force et leur bonne santé. Une scène plutôt provocatrice, étant donné que dans le monde moderne, il est inconcevable pour un adulte de boire du lait maternel. Le réalisateur a choisi ce procédé pour souligner que la société post-apocalyptique est très différente de la nôtre.

4. Le réalisateur veut tromper le public en faisant passer le personnage pour pur et innocent

De nombreux réalisateurs ont joué avec ce sens d’utilité, de la pureté et de la sécurité que suscite normalement le lait. Ainsi, dans Get Out, l’antagoniste principale, la jolie Rose porte un pull blanc et boit du lait, boisson dite " innocente “.

Et le maître du suspense, Alfred Hitchcock, a fait croire dans Soupçons que le protagoniste a empoisonné le lait de sa femme pour s’emparer de l’héritage. C’était une solution géniale : uniquement un escroc pouvait ajouter du poison dans une boisson aussi anodine. Finalement, le réalisateur est arrivé à ” faire peur avec du lait ", alors qu’il n’y avait pas de poison dans le verre.

5. Le lait souligne l’âge du héros

Insister sur la jeunesse et l’immaturité du héros grâce au lait est un moyen bien évident. Si le réalisateur veut montrer que le personnage est encore à la bavette, on devine facilement quelle boisson il choisit.

Dans La Fureur de vivre, l’adolescent qu’incarne James Dean se saoule d’abord et le lendemain boit du lait à même la bouteille, faisant penser ainsi à la lutte entre l’enfance et la maturité.

Dans Arrête-moi si tu peux le jeune personnage de Leonardo DiCaprio fait appel à son charme et prétend être un pilote adulte. Mais, lorsque l’hôtesse de l’air demande ce qu’il va prendre, il dit : " du lait " et trahit de cette sorte son âge véritable.

Enfin, dans le film culte de Stanley Kubrick L’Orange mécanique les adolescents ne boivent rien d’autre que du lait. Le réalisateur fait allusion au fait que toute l’horreur et tout le chaos sont en fait déclenchés par des enfants.

Et toi, fais-tu attention à ce que mangent et boivent les personnages des films ? Penses-tu qu’il y ait un sens dans le choix des boissons et des plats ? Partage ton avis avec nous dans les commentaires.

Photo de couverture Léon / Gaumont
1-2-
10k