Sympa
Sympa

Découvre ce qui peut arriver si tu ne laves pas ton soutien-gorge après chaque utilisation

Que nous voulions l’admettre ou non, les soutiens-gorge ne se retrouvent pas aussi souvent au lavage que les petites culottes. Et avouons-le, on a souvent tendance à vérifier qu’il ne dégage pas de mauvaises odeurs pour le remettre encore et encore. Mais il s’avère qu’un soutien-gorge devrait être lavé plus fréquemment, au risque de causer des problèmes.

Chez Sympa, nous avons rassemblé plusieurs points qui soulignent pourquoi nous devons prendre soin de nos soutiens-gorge. Lis jusqu’à la fin pour des conseils bonus sur la façon de laver tes sous-vêtements correctement.

Ne pas laver suffisamment ton soutien-gorge peut entraîner la prolifération de choses dégoûtantes à l’intérieur

La vérité est que les bactéries et les champignons aiment les endroits humides, comme la zone sous tes seins.

Le combo sueur + huile de la peau contribue également à la croissance de ces microbes, qui finissent par s’accumuler dans les fibres du soutien-gorge.

L’accumulation de bactéries peut provoquer une irritation de la peau

L’acné n’est pas exclusive au visage, et un soutien-gorge sale peut également provoquer des éruptions autour de la zone des seins, surtout pour celles qui ont la peau sensible.

Un frottement des mamelons peut aussi se produire lorsqu’il y a une friction constante entre le tissu souillé et la peau en sueur, provoquant des irritations.

Cependant, un expert a expliqué que les risques de contracter une infection grave à cause d’un soutien-gorge non lavé sont faibles si tu te laves régulièrement la peau et que tu maintiens une bonne hygiène.

L’odeur désagréable des soutiens-gorge sales peut imprégner tes vêtements

Tout comme les vêtements, ne pas glisser ses soutiens-gorge sales dans la machine à laver finira par générer des odeurs désagréables. Et cette mauvaise odeur peut facilement imprégner tes autres vêtements.

Pour les odeurs tenaces qui ne partent pas au lavage, certains experts suggèrent d’utiliser du vinaigre pour neutraliser l’odeur.

La température de lavage est aussi un facteur important. Les soutiens-gorge en coton et en synthétique peuvent être lavés à l’eau chaude, tandis que ceux en soie et en tissu mélangé doivent être nettoyés à une température plus froide.

Les taches de sueur et de déodorant peuvent ruiner le tissu de ton soutien-gorge

Si tu remarques des lignes jaunes sur les côtés de ton soutien-gorge, c’est très probablement le résultat de la sueur mélangée à des huiles, de la saleté et des lotions. La chimie de ton corps peut aussi avoir un effet sur la décoloration, selon ton profil plus acide ou basique.

Il existe plusieurs façons d’éliminer ces marques, notamment en utilisant des détachants ou en les frottant doucement avec une brosse à dents.

Les soutiens-gorge de couleur plus foncée peuvent aussi commencer à développer de fines lignes blanches, qui sont un sel minéral provenant de notre sueur. Si tu vois ces taches légères, il est temps de laver ta lingerie.

En règle générale, les femmes doivent laver leurs soutiens-gorge après 2-3 “utilisations”

Tout d’abord, nous devons définir ce que signifie “utilisation”. Selon un dermatologue, quelques heures avec une transpiration minime peuvent ne pas compter comme une utilisation, mais plusieurs heures avec une forte transpiration peuvent facilement représenter 2 à 3 utilisations.

Un autre expert ajoute que si tu as la peau grasse et que tu transpires fréquemment, tu devras évidemment laver tes soutiens-gorge plus régulièrement.

Bonus : prendre soin de ses soutiens-gorge est important, et voici quelques conseils

  • Utilise tes soutiens-gorge en alternance. Trop utiliser ton préféré peut détruire sa forme, et les soutiens-gorge ont aussi besoin de se reposer pour que les bonnets et les bretelles puissent se détendre.
  • Attache la bretelle avant de laver ou mets le soutien-gorge à l’intérieur d’un sac en filet, pour qu’il ne s’emmêle pas avec tes autres vêtements.
  • Utilise le cycle le plus doux de la machine à laver pour préserver l’élasticité de tes sous-vêtements.
  • Lorsque tu les fais sécher, veille à ce que les bonnets soient positionnés dans leur forme naturelle.
  • Évite d’utiliser le sèche-linge pour tes soutiens-gorge, car la chaleur et les vibrations peuvent détruire leurs propriétés “extensibles”.

À quelle fréquence laves-tu ton soutien-gorge ? Quelles autres habitudes en matière de sous-vêtements devraient, selon toi, être discutées plus ouvertement ?

Sympa/C’est curieux/Découvre ce qui peut arriver si tu ne laves pas ton soutien-gorge après chaque utilisation
Partager cet article