Sympa

Les techniques utilisées par les studios de cinéma pour nous protéger des spoilers (jette un œil aux mesures prises pour Game of Thrones)

3-15
707

Te souviens-tu de la vieille blague du petit garçon qui allait au cinéma le matin pour connaître le nom de l’assassin, et qui y retournait le soir et exigeait quelques pièces de monnaie au public pour garder le silence ? Aujourd’hui, toute une industrie est en train d’être créée pour faire face aux personnes qui révèlent les détails des scénarios. Les studios utilisent des scripts autodestructibles, des tueurs de drones et des scènes truquées. Non, il ne s’agit pas là du spoiler d’un nouveau film d’espionnage, mais tout l’inverse, des méthodes pour nous en protéger.

Hitchcock a distribué des cartes demandant aux spectateurs de ne pas dévoiler la fin de Psychose

  • Alfred Hitchcock a été l’un des premiers à lutter contre les spoilers. Pour la sortie de son film Psychose en 1960, le réalisateur a fait imprimer des cartes spéciales qui ont été placées à l’entrée du cinéma à la place des dépliants qui contiennent des scènes du film. Les cartes ne présentaient que le titre de l’œuvre et la photo du réalisateur. Il s’adressait directement à son audience : “Si tu ne sais pas garder un secret, ne parle à personne après avoir vu Psychose” ou “Après avoir vu Psychose, ne dévoile pas sa fin. C’est la seule que nous avons”.

L’équipe de tournage de Game of Thrones a abattu les drones qui survolaient le plateau et utilisé des scripts autodestructibles

  • Tout au long des 7 saisons de Game of Thrones, les informations relatives au tournage étaient constamment divulguées sur la toile. En particulier, des drones survolaient les plateaux, donnant lieu à des débats concernant les paysages, les intérieurs et les rebondissements de l’intrigue sur Internet. Pour filmer la huitième saison en paix, les réalisateurs ont décidé de combattre radicalement ce phénomène et ont installé des dispositifs spéciaux basés sur la technologie Drone Killer sur le plateau de tournage en Irlande du Nord. Ces dispositifs permettaient d’éteindre les drones quand ils s’approchaient du site.
  • Sophie Turner, l’actrice qui a interprété le rôle de Sansa Stark, a révélé que le tournage était gardé dans le plus grand secret : les vrais titres des épisodes n’étaient jamais révélés aux acteurs, ils tournaient de fausses scènes et étaient conduits à proximité de paparazzis, portant des costumes que l’on n’a jamais vus dans la série.
  • Dans leur lutte contre les spoilers, on trouve également les scripts numériques qui disparaissaient après leur lecture. Selon Nikolaj Coster-Waldau, qui a incarné Jaime Lannister, ces scripts ont été réalisés pour chaque scène de la huitième saison. Une fois que les acteurs avaient terminé le tournage de l’épisode, les scénarios disparaissaient et il était strictement interdit aux artistes d’en révéler des détails dans les interviews.

Les créateurs d’Avengers ont fait tourner de fausses scènes à Tom Holland et ne lui ont pas dit contre quel personnage virtuel il était en train de se battre

  • Il s’est avéré que Tom Holland n’a pas respecté la clause de confidentialité à plusieurs reprises concernant le film Avengers. L’acteur qui a interprété Spider-Man n’arrêtait pas de partager les rebondissements du scénario dans les interviews et a fini par perdre la confiance des réalisateurs. Robert Downey Jr. a même été sollicité pour participer à la création de fausses scènes du film destinées à induire son partenaire en erreur.
  • Sur le tournage de l’un des épisodes, ils ont même caché à Tom Holland contre quel personnage virtuel se battait l’homme-araignée. “Thanos exige votre silence” est devenu la devise des cinéastes.
  • Le jour de la sortie, les réalisateurs, les frères Russo, ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux avec le hashtag #DontSpoilTheEndgame (“Ne dévoile pas la fin”). Les cinéastes ont exhorté les gens à garder la bouche cousue et à ne pas dévoiler la fin du film.
  • De plus, les producteurs du film Avengers: Endgame vérifiaient les publications des acteurs sur les réseaux sociaux. La raison de ce contrôle était le selfie de Gwyneth Paltrow, qui interprétait Pepper Potts. Elle a publié sur son compte Instagram une photo avec le costume de Tony Stark, ce qui a permis aux fans de déterminer le type d’armure et de comprendre que le personnage rejoindrait l’équipe de super-héros. À la demande de la direction, l’actrice a dû rapidement retirer la photo et les cinéastes ont eux-mêmes commencé à surveiller toutes les publications des acteurs.

Mark Hamill avait interdiction de garder le script de Star Wars plus d’une journée

  • Le tournage du nouvel épisode de Star Wars a nécessité des mesures de sécurité tout aussi strictes. Même l’acteur principal, Mark Hamill, n’était pas autorisé à garder le scénario du film à sa disposition plus d’une journée. Selon l’acteur, le scénario a été apporté chez lui par l’un des employés de confiance de Disney : “Ils ont attendu que je le lise et ont exigé que je le rende immédiatement. Je n’ai même pas pu le garder chez moi toute la nuit pour le lire plus attentivement.” Hamill a également ajouté que, pour la première fois, des mesures sans précédent sont prises pour lutter contre les spoilers. Auparavant, l’acteur avait toujours une copie papier du scénario dans laquelle il laissait ses notes.

Le scénario de la série télé Le Seigneur des Anneaux est en cours d’écriture dans un bunker

  • Les créateurs de la série télé Le Seigneur des Anneaux ne lésinent pas non plus sur les moyens dans leur lutte contre les spoilers. Le script de la nouvelle adaptation télé par Amazon est en cours de développement dans un bunker protégé par des fenêtres noires, qui ne sont accessibles que par une empreinte digitale. Cependant, Chris Ryan, l’animateur de l’émission The Watch, a qualifié de ridicules ces mesures de sécurité, car la série est basée sur des livres connus et sur la populaire trilogie cinématographique. Selon lui, cette campagne a uniquement été lancée dans le but d’éveiller l’intérêt des spectateurs pour la future adaptation télé.

Les sociétés cinématographiques n’évitent pas toujours les fuites

Parfois, les studios eux-mêmes commettent des erreurs. De cette façon, pour le film Avengers: Endgame, les spectateurs ont trouvé un spoiler caché.

Le film The Island de Michael Bay, qui a échoué au box-office, a été victime de sa propre bande-annonce. On pense que cet échec est dû au fait que le trailer du film révélait trop de secrets (par conséquent, la vidéo a fini par être retirée des comptes officiels sur le web).

La vidéo promotionnelle du film Terminator Genisys a également été vue comme un échec : le réalisateur Alan Taylor lui-même a reconnu que la bande-annonce révélait trop de détails pertinents concernant l’intrigue.

Et en 2017, le supposé scénario de la huitième saison de Game of Thrones a été divulgué sur la toile. Tu peux lire plus d’informations sur cet incident dans notre article.

Bonus : Comment se protéger des spoilers ?

Souvent, les spectateurs eux-mêmes doivent faire face aux spoilers. Les grandes entreprises d’Internet ont développé de nombreuses applications spéciales pour se protéger contre les fuites d’informations. Grâce à elles, tu peux éviter de voir de nouvelles informations et des publications sur un film ou une série que tu n’as pas encore vu et dont tu veux garder l’intrigue intacte.

  • Google a lancé une extension de navigateur qui te permet de bloquer les spoilers, en particulier sur Facebook, Twitter et YouTube.
  • Toujours sur Google Chrome, tu peux trouver une application qui s’appelle Unspoiler.
  • Firefox propose une fonction similaire.
  • Sur Firefox, tu peux aussi désactiver les commentaires et recommandations indésirables sur YouTube.
  • L’application Social Fixer te protègera des spoilers sur Facebook.
  • Twitter, quant à lui, a développé le TweetDeck.

Alors, que penses-tu de ces moyens de lutter contre les spoilers ? Et toi, comment fais-tu pour les éviter ? N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires ci-dessous !

3-15
707