Sympa
Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

Pourquoi ressentons-nous parfois un sentiment de “Déjà vu” ?

415-
389

Ce phénomène est déjà arrivé à la plupart d’entre nous. C’est ce que nous ressentons à certains moments, ou face à certaines situations que nous avons l’impression d’avoir déjà vécues, sans pour autant savoir si cela est bien réel ou non. T’es-tu déjà demandé pourquoi cela arrive ? Est-ce le souvenir d’une vie antérieure, est-ce un bug dans la matrice, ou alors est-ce simplement un de ces tours que notre cerveau aime nous jouer ?

Chez Sympa, nous avons étudié le sujet en épluchant tout ce que la communauté scientifique a pu écrire sur cet étrange phénomène. Voici ce que nous avons découvert.

Qu’appelle-t-on exactement un “Déjà-vu” ?

Le concept de “déjà-vu” a été utilisé pour la première fois par le philosophe et psychologue français Émile Boirac, dans son livre L’Avenir des Sciences Psychiques, publié en 1917. Plus d’un siècle s’est écoulé depuis, et l’explication de ce drôle de sentiment fait toujours débat.

Le “déjà-vu” est décrit, comme son nom l’indique, comme la sensation d’avoir déjà vécu quelque chose, mais sans pouvoir s’en souvenir exactement. Cela se produit généralement de manière fugace et inattendue. Par exemple, c’est la première fois que tu voyages en avion, et pendant le vol, tu as soudain l’impression d’avoir déjà vécu ce moment. Tout te semble familier : voir le ciel par le hublot, les hôtesses qui déambulent dans l’allée, et te trouver à plusieurs milliers de mètres d’altitude.

Cela arrive à 60-80% de la population, et ce peut être une expérience assez perturbante, car une partie de toi a l’impression d’avoir déjà vécu ce moment, mais une autre partie a l’impression du contraire.

Explications possibles

Les “déjà-vus” arrivent sans prévenir et sont généralement très brefs. En plus, ils arrivent souvent à des personnes saines qui ne souffrent pas de problèmes de santé qui pourraient influencer ce phénomène, ce qui rend particulièrement compliqué d’en faire toute étude scientifique.

Quand une personne n’est pas très familière avec ce concept, il peut alors lui être difficile de se rendre compte qu’elle vit une simple impression. Bien que la cause n’en soit pas encore claire, différentes théories ont été établies, dont certaines sont liées à la mémoire.

Mémoire implicite

Anne Cleary, chercheuse à l’université d’État du Colorado, a étudié ce phénomène, et ses travaux l’ont amenée à la conclusion que le “déjà-vu” peut se produire en réaction à un événement qui ressemble à quelque chose que nous avons réellement vécu, mais dont nous ne nous souvenons pas pour une raison quelconque.

Pour la scientifique, le “déjà-vu” peut être un tour de passe-passe du cerveau, semblable à celui qui consiste à “avoir un mot sur le bout de la langue” sans parvenir à le prononcer. C’est une manifestation particulière de la familiarité. “On ressent une certaine familiarité face à une situation pour laquelle nous ne pensons pas devoir en ressentir, et c’est justement pourquoi cette sensation est si discordante et surprenante” explique-t-elle.

Ses recherches visent également à comprendre pourquoi de nombreuses personnes pensent que le “déjà-vu” est une forme de prémonition. Grâce à une étude basée sur la réalité virtuelle dans laquelle un déjà-vu a été induit, on s’est rendu compte que cette prémonition n’était rien d’autre qu’une sensation, car les prédictions faites par les sujets de l’étude s’avéraient généralement fausses.

Perception scindée

Cette théorie a trait à la perception de quelque chose de vécu à deux moments distincts, mais avec des degrés d’attention différents. Par exemple, imagine que tu passes dans une rue en tant que passager d’une voiture, tu es donc distrait et tu ne fais pas spécialement attention. Quelque temps plus tard, tu repasses dans cette même rue, mais cette fois-ci à pieds, et en étant plus attentif à ta route. Tu peux alors ressentir une sensation de “déjà vu.”

Cette théorie sous-entend que le cerveau peut commencer à former un souvenir même s’il ne dispose que de très peu d’informations (qui peuvent provenir d’un simple coup d’œil de côté), et que l’individu n’en est pas conscient. Ainsi, on a l’impression qu’il s’agit de deux événements différents, alors qu’il s’agit en fait d’une perception continue d’un seul souvenir.

“Erreurs” dans le circuit cérébral

Une autre explication possible serait une confusion de notre cerveau entre la partie qui suit les événements présents et celle qui gère les souvenirs, conséquence d’un dysfonctionnement électrique similaire à ce qui se produit lors d’une crise d’épilepsie.

Lorsque le cerveau reçoit des informations, ces dernières suivent normalement un chemin qui va de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme. Cette théorie suggère justement que les souvenirs de la mémoire à court terme prennent un raccourci vers la mémoire à long terme. Le cerveau perçoit alors à tort ce qui se passe dans le présent comme un souvenir de quelque chose qui s’est déjà produit dans le passé.

La sensation que cela peut procurer est qu’on pense revivre un vieux souvenir, alors que l’événement en question s’est réellement produit il y a une seconde. En comparaison avec un ordinateur, cela reviendrait à stocker une photo de tes dernières vacances dans le mauvais dossier, et la redécouvrir par hasard dans le dossier de tes photos d’enfance.

Normalement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter

Comme nous l’avons vu plus haut, on peut généralement dire que le “déjà-vu” est lié au fait d’avoir déjà vécu une situation similaire auparavant, mais de ne pas pouvoir s’en souvenir. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter, bien qu’on ait noté que ces épisodes peuvent s’avérer plus fréquents si tu souffres de fatigue ou si tu es très stressé.

Si le “déjà-vu” s’accompagne de malaises ou de convulsions, il est tout de même conseillé de consulter un spécialiste. Sinon, en veillant à bien te reposer et en réduisant ton niveau de stress, tu devrais pouvoir éviter que cette sensation ne revienne trop fréquemment.

Si ce sentiment t’est familier, dis-nous dans les commentaires quelle a été ta plus étrange expérience de “déjà-vu”. Et bien entendu, si tu as appris quelque chose dans cet article, n’hésite pas à le partager avec les personnes de ton entourage !

415-
389
Partager cet article