Qu’est-ce qui peut provoquer la sensation de sifflement dans les oreilles

Parfois, après un concert ou après avoir fréquenté un endroit où l’on a été exposé à des sons très forts, on peut percevoir un petit sifflement désagréable qui semble venir de nulle part et que l’on est seul à pouvoir entendre lorsque le silence règne à nouveau.

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui t’en dire plus sur ce phénomène qui t’est certainement arrivé au moins une fois dans ta vie. N’oublie pas que si tu remarques quelque chose qui sort de l’ordinaire, il vaut mieux consulter un médecin.

Un bruit d’origine inconnue

La sensation d’avoir un bourdonnement, un sifflement ou un bruit étrange à l’intérieur de l’oreille est appelée acouphène. C’est une perception fantôme du son. Elle peut aussi se manifester sous forme de grondement ou de craquement, car chaque personne est différente et plusieurs facteurs peuvent la provoquer. Ce symptôme est généralement de courte durée et peut être aussi bien subtil qu’intense, au point qu’il est difficile d’entendre une conversation. Lorsque cette sensation dure trop longtemps ou se répète de façon chronique, elle peut interférer durement dans la vie quotidienne de la personne qui la subit.

La cause de cet étrange bourdonnement

Les acouphènes sont dus à des lésions dans les petites cellules ciliées situées dans notre oreille interne. Ces cellules forment de petits poils près de la cochlée, qui se déplacent en fonction des ondes sonores qui atteignent l’oreille. Le nerf auditif perçoit alors ces ondes et les interprète comme des sons. Lorsque ces petites villosités sont endommagées, un signal erroné est émis vers notre cerveau, c’est pourquoi nous entendons des stimuli qui ne sont en réalité pas réels.

Les facteurs qui peuvent provoquer ces sons

Ces lésions légères de l’oreille interne peuvent avoir différentes causes, notamment :

  • L’exposition prolongée à des bruits forts, comme ceux d’un concert ou d’un chantier, ou l’utilisation de haut-parleurs ou d’écouteurs à très haut volume. Dans le premier cas, il est facile de récupérer et de revenir à la normale ; tandis que dans le second cas, si une habitude s’est développée, les dommages que l’excès de volume cause à l’oreille peuvent être irréversibles.

  • Le cérumen peut également provoquer des acouphènes. Une obstruction dans le canal auditif due à une accumulation ou à une infection peut l’enflammer et même irriter le tympan, provoquant ce son imaginaire gênant.

  • Avec l’âge, nous pouvons progressivement perdre notre ouïe, ce qui, à long terme, peut entraîner une sensation constante de bourdonnement ou de cliquetis chez les personnes de plus de 60 ans. Une autre cause peut être les variations de la pression sanguine.

  • Les blessures à la tête et au cou, et même un stress excessif dans cette zone, peuvent entraîner des acouphènes, notamment parce que ces deux parties de notre corps sont liées à l’audition. Lorsque c’est la source de l’acouphène, il se produit généralement dans une seule oreille.

  • D’autre part, les acouphènes peuvent traduire un durcissement des os de l’oreille moyenne (otosclérose), et ils en constituent même l’un des principaux symptômes.

  • Lorsque l’articulation temporo-mandibulaire (le point où la mâchoire rencontre le crâne) est perturbée ou blessée, elle peut provoquer ce symptôme en raison de sa proximité avec l’oreille.

  • Cette sensation, dans les cas les plus extrêmes, peut être le signe de maladies comme le syndrome de Ménière, une affection de l’oreille interne ou un schwannome vestibulaire produit par une tumeur bénigne logée dans le crâne.

  • L’utilisation de médicaments tels que l’aspirine, les antidépresseurs, les antibiotiques et les diurétiques peuvent provoquer ce symptôme.

Quels sont les moyens de prévenir les acouphènes

Si cette sensation dure longtemps et est perçue avec une grande intensité, elle peut affecter notre vie quotidienne et provoquer de la fatigue, un manque de concentration, de l’irritabilité, des troubles du sommeil ou de la mémoire.

Pour cette raison, il est conseillé d’éviter les sons très forts, de ne pas écouter tes appareils à plein volume et, si tu vas dans un endroit très bruyant, d’utiliser des bouchons pour protéger tes oreilles. D’autre part, il est important de prendre soin de sa santé cardiovasculaire avec une alimentation saine et de l’activité physique, car il n’existe pas de traitement spécifique pour cette situation.

Te souviens-tu d’avoir expérimenté cette sensation à un moment précis ? À quoi penses-tu que cela était dû ? Partage ton expérience dans les commentaires.

Partager cet article