Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Un archéologue suédois a montré à quoi ressemblaient vraiment les gens qui vivaient il y a des milliers d’années

4-47
20k

Oscar D. Nilsson est un archéologue et artiste suédois spécialisé dans la reconstruction de visages humains. En 1996, il a fondé sa propre entreprise et depuis, il collabore avec des musées du monde entier pour les aider à restaurer le visage de personnes dont les sépultures ont été découvertes lors de fouilles archéologiques. Oscar est convaincu que c’est ainsi qu’il contribue à recréer l’Histoire : grace à son travail, les musées acquièrent non seulement des pièces de collection, mais aussi de vraies personnes, nos ancêtres, dont nous avons ainsi l’occasion de nous rapprocher pour ressentir l’esprit de cette époque.

Sympa s’est entretenu avec cet archéologue et a appris une foule d’informations sur le processus de reconstruction faciale, la technologie et les matériaux utilisés, ainsi que sur le sort des gens qui ont vécu il y a plus de mille ans.

Technique de reconstruction faciale en phases complexes

Dans la première étape de la reconstruction, Oscar crée une copie du crâne original à l’aide d’un scanner hospitalier ou d’un scanner manuel avec une imprimante 3D. Le plastique vinylique est utilisé comme matériau pour la réplique. Pour le travail ultérieur, cet enseignant doit déterminer l’épaisseur du papier-mouchoir, qui dépend de 4 facteurs principaux : sexe, âge, poids et appartenance ethnique.

Après cela, des chevilles spéciales en plastique sont ajoutées à la copie du crâne sur une trentaine de points, puis le processus le plus fascinant commence : la sculpture du visage, pour laquelle l’argile plastilina est utilisée. Dans un premier temps, les muscles faciaux, les cavités oculaires, le nez, la bouche et les oreilles sont recréés. Plus tard, Oscar sculpte une couche de peau pour le modèle et ajoute des détails aussi importants que les rides et les pores : c’est ce qui rend le visage si réel.

Sur la base du modèle déjà obtenu, un moule est réalisé dans lequel le visage recréé est en silicone, très difficile à distinguer du visage d’une personne vivante. Pour plus de réalisme, les visages reconstruits sont réalisés avec des prothèses oculaires et de vrais cheveux humains, qui sont insérés dans le silicone, mèche par mèche.

Grâce au travail long et méticuleux d’Oscar, nous pouvons découvrir à quoi ressemblaient ces personnes, ce qu’ils étaient et combien d’années elles ont vécu. En voici quelques-unes.

Estrid Sigfastdotter

Voici probablement Estrid Sigfastdotter, qui a vécu au XIème siècle avant J.-C. Elle était une femme influente et riche, vivant non loin de Stockholm, à Täby. Une série de pierres runiques trouvées sur le site de fouilles raconte sa vie et sa famille.

Elle a mené une très longue vie pour cette époque : environ 80 ans, alors qu’au temps des Vikings, l’espérance de vie moyenne n’était que de 35 ans ! L’apparence de la femme a été reconstruite à partir des restes trouvés près de la pierre runique, placée en l’honneur de son premier mari, mort à Byzance. Estrid a probablement participé à l’amélioration de son pays natal, en construisant des routes et des ponts.

Birger Jarl

Birger Jarl était le dirigeant de la Suède au milieu du XIIIe siècle. C’était un homme coriace mais visionnaire. On pense que c’est Birger qui a fondé Stockholm, vers 1250. Il a également mené plusieurs conquêtes en Finlande et en Russie, et a peut-être affronté Alexander Nevsky pendant la bataille de Nevá. Birger Jarl a été enterré à Warnham (Suède) et son visage est immortalisé dans une sculpture en pierre. L’objectif principal de la reconstruction était de découvrir si le visage reconstruit et la sculpture étaient ressemblants et, comme nous pouvons le voir, oui, il y a vraiment des similitudes.

La Reine de Huarmey

En 2012, dans le nord-ouest du Pérou, lors des fouilles d’un groupe archéologique polonais, une tombe a été découverte. La nécropole, liée à la culture amérindienne Huari (devenue plus tard l’Empire Inca), était une véritable trouvaille pour les scientifiques, car elle n’avait pas été pillée. Les restes de 58 femmes d’âges différents, enterrées en position assise et vêtues de vêtements textiles, ont été retrouvés dans la tombe.

C’est la première véritable nécropole de Huari à être découverte. Cette culture amérindienne existait dans les Andes il y a environ 1 200 ans. La reine de Huarmey est décédée à l’âge de 60 ans. Elle avait un mode de vie sédentaire et était tisserande. La femme a été enterrée dans une crypte séparée, avec différents objets de valeur : des bijoux, un cristal d’argent et une hache de cérémonie. Pour recréer son visage, les archéologues se sont tournés vers Oscar, qui, pour la coiffure de la reine, a utilisé de vrais cheveux, qu’il a achetés au marché péruvien de perruques.

Homme qui a vécu il y a environ 3 700 ans à l’Âge du Bronze

Le squelette de cette personne évoquait une malnutrition et une anémie ferriprive — un manque de fer. L’homme est mort entre 25 et 35 ans.

Néandertalienne

Cette femme a vécu il y a environ 45 à 50 000 ans. Ses restes ont été découverts lors de fouilles à Gibraltar, en 1848.

Femme d’origine romano-britannique

Ses restes indiquent qu’elle a mené une vie compliquée, s’épuisant à un dur travail physique. Elle est morte à l’âge de 25-35 ans. Au cours des fouilles, des clous ont été découverts à côté de son corps, ce qui pourrait symboliser différentes superstitions. Par exemple, il existe des informations sur d’autres personnes qui sont mortes au cours de cette époque, où des clous ont également été trouvés dans leur tombe, à la fois autour du périmètre et dans le centre. Les gens croyaient probablement que de cette façon, ils ne permettraient pas aux esprits des morts de les persécuter. À moins que cela ne soit tout simplement le résultat de la fermeture négligente de son cercueil.

L’homme qui a vécu pendant l’âge du fer en Grande-Bretagne

Ses os indiquent qu’il a vécu il y a environ 2 400 ans et qu’il a aussi bien vécu. L’homme était fort, bien formé et en bonne santé, mais, comme beaucoup de gens de son époque, il est mort assez tôt : entre 24 et 31 ans. Cette personne avait des traits faciaux agréables et une structure dentaire particulière : un diastème ou un petit espace entre les dents. Et ses cheveux, rassemblés en un chignon, présentent des similitudes avec la coiffure des tribus germaniques appelées suevo knot.

Adelasius Ebalchus

Ce bel homme de Suisse, qui vivait au VIIIe siècle av. J.-C., fut appelé Adelasius Ebalchus par les chercheurs. Son squelette indique une malnutrition et des infections chroniques. Mais, malgré cela, il avait des dents saines, droites et belles, quelque chose de très rare pour l’époque. C’est pourquoi, dans sa reconstruction, il semble sourire.

Un homme qui vivait en Grande-Bretagne à l’époque saxonne

Au moment de sa mort, il avait environ 45 ans. Ses os suggèrent que c’était un homme très fort. En raison d’abcès constants, l’homme a perdu de nombreuses dents ainsi qu’une partie de la mâchoire supérieure. Il est possible qu’il soit mort d’un de ces processus inflammations. Des traces de blessures violentes ont également été trouvées. Peut-être que, de son vivant, cet homme était un soldat.

Viking

Cet homme, qui était censé être un Viking suédois, vivait au début du XIe siècle. Pour la première fois, la quantité nécessaire d’ADN a pu être recueillie pour vraiment reconstituer au mieux l’apparence de ce viking, recréer sa peau, ses cheveux et ses yeux. L’homme avait les cheveux roux, les yeux bleus et la peau claire. Il est mort à l’âge de 45 ans.

Jeune femme qui a vécu à l’âge de pierre il y a environ 5 500 ans

Cette jeune femme est morte à l’âge de 20 ans. Elle a été enterrée avec un bébé sur la poitrine. La cause de sa mort est probablement le résultat d’un accouchement compliqué. Son ADN n’était pas si bien conservé, mais selon d’autres tombes découvertes à cette époque, on peut dire que les habitants de Brighton (Royaume-Uni) n’avaient pas la peau blanche. La couleur de leur peau était semblable à celle des peuples actuels d’Afrique du Nord.

Selon toi, qu’est-ce qui a le plus changé dans l’apparence des humains depuis des milliers d’années ? Donne-nous ton opinion dans les commentaires ci-dessous.

4-47
20k