Sympa

Une entreprise lance une collection de sous-vêtements écologiques que tu peux t’abstenir de laver pendant plusieurs semaines

3--4
585

Laver les vêtements n’est pas une tâche domestique agréable, surtout lorsqu’ils s’accumulent en un clin d’œil. Une marque de vêtements basée à Copenhague, Organic Basics, a trouvé une solution pour y remédier : des articles écologiques de haute technologie et inspirés de la NASA qui, selon eux, “n’auraient pas besoin d’être lavés pendant plusieurs semaines”.

Chez Sympa, nous avons été très impressionnés par cette invention et nous souhaitons la partager avec toi !

Ces sous-vêtements sont disponibles dans de nombreuses déclinaisons, incluant les boxers et les tangas. De plus, l’entreprise fabrique des chaussettes, des t-shirts sans manches, et même des serviettes conçues en nylon recyclé à partir de fibres qui sont des résidus post-industriels, des fils d’usines de filage et des déchets d’entreprises de tissus qui requièrent 80% d’eau en moins, ce qui diminue de 90% les émissions de dioxyde de carbone. Cette lingerie reste également plus fraîche plus longtemps grâce à l’argent ajouté, qui tue 99,9 % de toutes les bactéries et élimine les mauvaises odeurs de l’article. Le fait de rajouter ce métal a été inspiré par la NASA, qui utilise de l’argent pour purifier l’eau destinée aux astronautes.

Organic Basics a ouvert ses portes en 2015. Son objectif est de concevoir des articles basiques qui sont durables et respectueux de l’environnement.

En 2017, l’entreprise a décidé d’utiliser le crowdfunding ou le financement participatif, pour concrétiser cette idée, récoltant plus de 155 000 dollars. Après que l’argent ait été injecté dans le projet, Organic Basics est devenue la société spécialisée dans la mode qui rapporte le plus de bénéfices en Scandinavie. Désormais, elle revient avec une nouvelle idée, Silvertech 2.0 : une lingerie novatrice qui élimine les odeurs, composée à 100% de nylon recyclé.

Silvertech 2.0 est non seulement créé à partir de matériaux respectueux de l’environnement, mais il réduit également le nombre de lavages effectués par le consommateur. “Gagne du temps et de l’argent en réduisant le gaspillage d’eau et d’énergie”, explique Mads Fibiger dans le magazine Business Insider.

Fibiger, cofondateur d’Organic Basics, explique, “Les entreprises de faible qualité de l’industrie de la mode font d’elles la deuxième industrie la plus polluante du monde, mais en réalité, les deux tiers de l’impact environnemental du textile sont créés par le consommateur ; c’est-à-dire, avec le lavage et le séchage des vêtements”.

Pour chaque commande réalisée, Organic Basics affirme que l’entreprise éliminera 100 kilos de dioxyde de carbone de l’atmosphère en l’investissant dans le parc éolien de Çanakkale, en Turquie.

Achèterais-tu ces sous-vêtements écologiques, ou penses-tu qu’il existe des moyens plus utiles de minimiser ton impact environnemental ? Partage ton opinion dans les commentaires !

Photo de couverture Specter Photography
Illustré par : Daniil Shubin pour Sympa
3--4
585