Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

12 Inventions qui prouvent que la réalité a rattrapé la fiction

--1-
513

Nous vivons à une époque où la technologie progresse à une vitesse folle grâce à des scientifiques qui rivalisent d’imagination et d’ingéniosité pour tenter d’améliorer notre quotidien. Cependant, lorsque l’on parle de voitures, de motos ou de bateaux volants, d’exosquelettes à quatre bras ou encore de chiens robots, on pense plus naturellement à des films fantastiques ou de science-fiction qu’à la réalité. C’est une erreur.

Sympa te propose de découvrir 12 inventions qui prouvent que la réalité a bien rattrapé la fiction.

1. Dr Octopus, grand ennemi de Spiderman et l’exosquelette d’Eric Finman

En 2011, à seulement 12 ans, Erik Finman croit déjà en la cryptomonnaie et décide d’investir les 1000 € que sa grand-mère lui a offert en cadeau dans le Bitcoin. Il conclut alors avec ses parents une sorte d’accord disant que s’il devient millionnaire avant ses 18 ans, il ne devra plus aller à l’école.

Quelques années plus tard, à l’aube de ses 18 ans, il se fait connaître dans le monde entier pour être devenu le plus jeune millionnaire grâce au Bitcoin, et comme promis, il quitte l’école. Que ferais-tu si tu étais devenu millionnaire au même âge ?

En bon fan de Spider-Man, Eric Finman décide de développer un exosquelette avec quatre bras comme Dr.Octopus, le grand ennemi de l’homme araignée. Ce dispositif a pour objectif d’augmenter les capacités physiques de celui qui le porte grâce à ses bras additionnels contrôlables avec le majeur et l’index de chaque main.

2. Le chien robot de Boston Dynamics et celui un peu moins mignon de la série Black Mirror

C’est probablement un des épisodes les plus stressants de la série Black Mirror. Une jeune femme est poursuivie dans la forêt sur des kilomètres par un chien robot aux intentions douteuses et elle ne sait pas trop pourquoi. Rien de plus obstiné qu’une machine programmée pour te la mener dure.

Heureusement la version de Boston Dynamics a l’air bien plus docile et surtout utile. La mission de ce robot est d’aller partout où les humains n’aiment pas s’aventurer. Il est principalement utilisé sur les sites industriels et est capable, par exemple, de signaler la surchauffe d’un moteur grâce à ses caméras thermiques.

3. Iron Man et l’invention de Richard Browning

Il s’agit d’un des plus vieux rêves de l’homme, celui de voler. Il est certes déjà possible de le faire, accompagné de dizaines d’autre passagers en allant d’un point A à un point B bien précis. Mais pourquoi ne pas voler de manière individuelle, quand tu veux et où tu veux ? C’est le défi que se lance Gravity Industries et son PDG, Richard Browning, avec la conceptualisation de cette technologie.

Ces réacteurs installés au niveau des bras ont une puissance de 1050 chevaux et te permettent de voler à une vitesse maximale de 137 km/h. Tu ne pourras certainement pas traverser l’Atlantique ou franchir le mur du son comme Tony Stark dans Iron Man, mais ça te permet au moins de rêver. Le premier homme à s’être offert cette machine est le New-Yorkais Steve Louro pour 440 000 $. Il vaut mieux continuer de rêver.

4. Le planeur du Bouffon Vert dans Spiderman et l’invention de Franky Zapata

L’inventeur français Francky Zapata et son entreprise Zapata Industries ont développé le “Flyboard Air” qui est une sorte d’hoverboard propulsé par des turbines à gaz. Cet appareil, qui nous rappelle celui du Bouffon Vert dans Spider-Man, est bien plus puissant que le précédent puisqu’il est capable de voler jusqu’à 190 km/h avec une autonomie de 10 minutes.

En 2019, son inventeur fait sensation en traversant la manche tout seul dans les airs et avec une escale sur un bateau pour refaire le plein. Il affirme, en revanche, que son invention n’est pas destinée à la commercialisation car : “Le Flyboard Air est un produit extrême. Ce n’est pas une machine à mettre entre les mains de tout le monde. Ce n’est pas un produit qui est vendable.”

5. L’arcaboard de Arcaspace pas si loin du tapis volant d’Aladdin

Voici un appareil qui a pour but de révolutionner notre vie de tous les jours comme l’ont fait les vélos, les voitures ou les avions avant ça. C’est en tout cas ce qu’affirme Arcaspace, le concepteur de ce skateboard volant. L’Arcaboard est composé de 36 ventilateurs électriques développant une puissance de 272 chevaux et est contrôlable depuis ton smartphone. Capable de supporter jusqu’à 200 kg, son autonomie est en revanche de seulement trois à six minutes.

Il est certes bien moins poétique (et bavard) que le tapis volant d’Aladdin, mais on s’en rapproche tout doucement. Commercialisé à partir de 2016, il te faudra débourser environ 15 000 $ pour te le procurer.

6. La moto volante de Hagrid dans Harry Potter et les reliques de la mort et celle d’Alexander Atamatov

Lorsqu’on est bloqué dans les embouteillages, on rêve tous de faire décoller sa voiture ou sa moto comme Hagrid et Harry Potter pour nous épargner ces pénibles heures perdues. Incroyable mais vrai, c’est le défi que se lance Alexander Atamanov et son entreprise Hoversurf qui a pour vocation de résoudre le problème de la saturation des transports urbains dans les grandes villes.

Cette “moto” volante est capable d’atteindre la vitesse de 96 km/h et de s’élever à près de cinq mètres. Comme tu peux l’imaginer, cette belle bécane n’est pas donnée puisqu’elle coûte 150 000 $ plus 10 000 pour l’équipement et l’entrainement. En 2017, la police de Dubaï commande plusieurs exemplaires afin de commencer son entraînement.

7. La voiture volante Pal-V passerait le casting du Cinquième élément de Luc Besson

Nous pouvons dire que la société hollandaise Pal-V (Personal Air and Land Vehicle) est déjà dans le futur puisqu’elle a commercialisé cette année la première voiture volante, rien que ça. Cette voiture dénommée “Liberty Pioneer” est déjà homologuée sur la route et dans les airs.

Sur la route, elle atteint une vitesse maximum de 160 km/h, développe une puissance de 100 chevaux et son autonomie est de 1315 km. Dans les airs, elle a une vitesse maximum de 180 km/h, une endurance d’environ quatre heures, une autonomie de 500 km, mais surtout, elle est capable de s’élever à 3500 m d’altitude ! Le futur, c’est maintenant.

Néanmoins, pour pouvoir se prétendre dans Le Cinquième Élément de Luc Besson, il faut débourser entre 300 000 et 500 000 € et avoir son permis de vol bien évidemment. Pour une voiture volante, cela reste toutefois moins cher que certaines Ferrari ou autres Bugatti.

8. Les fourmis robots obéissantes de Festo et celles du film de Marvel Ant-Man

Les fourmis sont connues pour être d’inlassables travailleuses, des reines de l’organisation et de la communication, capables de mener à bien n’importe quel projet entrepris. L’expression “c’est un travail de fourmi” est d’ailleurs employée pour un travail qui demande de la minutie, de la rigueur et beaucoup de précision. L’entreprise Allemande Festo l’a bien compris.

Connue pour conceptualiser des robots qui se déplacent comme des animaux tels une méduse, un kangourou ou encore des papillons, Festo ajoute désormais des fourmis bioniques à sa liste. L’innovation est que pour la première fois, leur comportement coopératif a été intégré dans cette technologie leur permettant de communiquer et d’harmoniser leurs efforts et mouvements de manière autonome.

Être capable de mettre les qualités des fourmis au service de l’homme s’est déjà vu dans le passé, c’était dans un Marvel, Ant-Man.

9. L’artiste Vitaly Bulgarov et une entreprise sud-coréenne reproduisent le robot du film Avatar

Si tu as besoin de te faire respecter, je te conseille le robot “Method 2” de l’entreprise Hankook Mirae Technology. À mi-chemin entre les robots des superproductions hollywoodiennes Transformers et Avatar, ce géant de fer ferait taire n’importe qui. L’artiste à l’origine de ce design impressionnant est Vitaly Bulgarov qui avait d’ailleurs déjà travaillé pour des films comme Terminator, Robocop mais aussi la saga Transformers.

Ce robot qui aurait coûté 100 millions de dollars n’est pas à vendre, mais pourrait être utilisé dans des situations de catastrophe naturelle pour soulever des charges lourdes ou encore pour des opérations militaires. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, Jeff Bezos l’a essayé lors de la conférence “MARS 2017” organisée par Amazon.

10. Le bateau volant de la société Kitty Hawk est un premier pas vers ceux du Pays imaginaire de Peter Pan

L’entreprise Kitty Hawk est créée en 2010 par Larry Page, l’un des co-fondateurs de Google et tient son nom des plages à partir desquelles les frères Wright ont pris leur envol pour la première fois en 1903. Ce bateau volant avait pour vocation d’être un outil de mobilité urbaine pour le grand public, car seulement quelques heures d’entrainement étaient nécessaires pour le manœuvrer.

Avec une vitesse de croisière de 32 km/h et une autonomie de vol comprise entre 12 et 20 minutes, le projet fut malheureusement arrêté en 2020 et ces véhicules reposent dans des musées. Les bateaux volants du Pays imaginaire de Peter Pan resteront, pour l’instant, dans notre imagination.

11. Le traducteur universel de Star Trek

Le traducteur universel de Star-Trek permet de traduire n’importe quelles langues extraterrestres dans la langue de son utilisateur. Si tu n’as pas encore prévu de faire du tourisme sur Mars et que tu ne comptes parler qu’à de simples terriens, nous avons ce qu’il te faut.

La société Pocketalk a développé un traducteur permettant de traduire instantanément des conversations et des textes en 82 langues et elle n’est pas la seule dans ce secteur. Il te faudra néanmoins débourser environ 300 $ pour te le procurer.

12. La technologie Quantum Stealth et la cape d’invisibilité de Harry Potter

Après celui de voler, voici un autre super-pouvoir qui fait rêver les hommes depuis la nuit des temps, l’invisibilité. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce rêve n’est pas loin de la réalité.

Le matériau, appelé Quantum Stealth est une technologie développée par la société canadienne de camouflage HyperStealth qui permet de courber la lumière et ainsi rendre invisible à l’œil nu ce qui se trouve derrière. Bien que moins maniable que la cape d’invisibilité de Harry Potter, l’effet visuel est surprenant.

Laquelle de ces inventions t’a le plus impressionné ? Si tu pouvais en ramener une à la maison, laquelle choisirais-tu ? Dis-nous tout dans les commentaires.

--1-
513
Partager cet article