Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici les 16 plus belles actrices du cinéma des années 1980 et 90 qui sont oubliées aujourd’hui

----
30k

Les années 1980-90 sont de toute évidence l’époque des magnétoscopes, des vidéoclubs et du doublage à voix rauque unique. Top Gun, À la poursuite du diamant vert, ou encore À gauche en sortant de l’ascenseur font partie de ces nombreux films qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Et que dire de ces stars européennes et américaines magnifiques dont nous sommes tombés amoureux...

À la fin du siècle dernier, ces femmes étaient connues dans le monde entier : elles décrochaient des rôles dans les films et séries à succès, faisaient fantasmer les hommes et inspiraient les femmes. Et puis, ces icônes du cinéma sont tombées dans l’oubli, et aujourd’hui, même le nom de certaines d’entre elles nous échappe.

Sympa se remémore avec une touche de nostalgie ces actrices cultes, connues à l’échelle mondiale dans les années 1980 et 90 et évoque leurs rôles principaux.

Julia Ormond

L’actrice britannique était une star des années 1990. Elle a joué dans Légendes d’automne (1994), avec à ses côtés Brad Pitt. Elle a enchaîné ensuite les rôles principaux dans Lancelot, le premier chevalier (1995) où elle a joué avec Sean Connery et Richard Gere et dans Sabrina (1995) où elle avait pour partenaire Harrison Ford.

À partir des années 2000, l’actrice tourne surtout dans des séries télévisées et incarne des rôles secondaires au grand écran. L’un de ses derniers projets est la prestation dans la série dramatique américaine Incorporated (2016-2017). Parallèlement, l’actrice est impliquée dans la lutte contre le SIDA.

Rene Russo

La carrière de Rene Russo a fait une percée en 1992 lorsqu’elle a joué avec Mel Gibson dans la comédie policière L’Arme fatale 3. Elle a tourné ensuite dans de nombreux films qui sont devenus des succès commerciaux. L’un des projets les plus remarquables : Thomas Crown (1999) où elle a donné la réplique à Pierce Brosnan.

Dans les années 2000, la comédienne a fait une pause dans sa carrière. Son retour a été de grande envergure : elle a joué dans Night Call (2014) et sa prestation a décroché des critiques favorables et deux nominations pour des récompenses prestigieuses : Saturn Awards et BAFTA. Le dernier projet de Russo en tant qu’actrice est son rôle dans Avengers : Endgame en 2019.

Carré Otis

La filmographie de Carré Otis ne compte que 4 longs-métrages. Son duo avec Mickey Rourke dans le film de Zalman King L’Orchidée sauvage (1990) est inoubliable. Leur passion incarnée à l’écran a vu le jour dans la vie réelle : en 1992, Carré Otis et Mickey Rourke se sont mariés. En 1996, ils ont tourné ensemble dans le film Exit in red.

Aujourd’hui, l’ancienne actrice et mannequin mène une vie discrète. Elle est mariée à un chercheur écologiste, le couple a deux enfants. Carré a 51 ans et elle est toujours belle, les photos sur son compte Instagram le prouvent.

Kelly McGillis

En 1985, Kelly McGillis a joué dans le thriller Witness avec Harrison Ford. Pour ce rôle, elle a été nommée aux Golden Globes. Mais elle est devenue vraiment célèbre après avoir incarné l’instructrice de l’école de pilotage, astrophysicienne et fille qui fait rêver le personnage de Tom Cruise dans le film culte Top Gun (1986).

Aucun autre rôle ne lui a apporté autant de succès, même si elle a continué à tourner dans les années 1990 et 2000. C’est bien dommage, car l’actrice ne participera pas au deuxième volet du célèbre film dont la sortie est prévue pour 2020.

Jacqueline Bisset

L’actrice britannique Jacqueline Bisset s’est fait connaître dans les années 1970. Elle tournait avec des grands réalisateurs comme François Truffaut, George Cukor, Roman Polanski. Elle est surtout connue pour ses rôles des années 1980 et 90. Notamment, dans le téléfilm Anna Karenina (1985), la mini-série Napoleon and Josephine: A Love Story (1987), ainsi que dans les films L’Orchidée sauvage (1990) et Leave of Absence (1994).

Aujourd’hui, Bisset a 75 ans, elle continue sa carrière au cinéma et reste demandée à Hollywood, aussi bien qu’en Europe. Grâce à son talent incontestable, elle a réussi à devenir une actrice de genre.

Emmanuelle Béart

Dans les années 1980-90, les téléspectateurs du monde entier étaient fous de la comédienne française. Rares sont ceux qui ont pu oublier la voisine sensuelle de Pierre Richard dans À gauche en sortant de l’ascenseur de 1988. Grâce à sa prestation dans Une femme française (1995) qui a remporté plusieurs récompenses au Festival du film de Moscou, l’actrice peut être considérée comme une des grandes stars des années 1990.

Actuellement, elle poursuit sa carrière cinématographique et participe à des activités de bienfaisance. En outre, elle est ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF et militante des droits de l’homme.

Nastassja Kinski

Les spectateurs se rappellent de la fragile Nastassja Kinski dans les adaptations au cinéma des classiques russes : Les Eaux printanières (1989) de Tourgueniev et Humiliés et offensés (1991) de Dostoïevski. Ensuite, l’actrice a tourné surtout dans des films américains.

La dernière fois que l’actrice a fait son apparition à l’écran, c’était en 2012 dans Il turno di notte lo fanno le stelle. On sait que Quentin Tarantino l’a invitée à jouer dans Inglourious Basterds, mais la coopération n’a pas eu lieu.

Erika Eleniak

En juillet 1989, le magazine masculin Playboy a élu Erika playmate du mois. Elle a ensuite commencé à incarner l’un des personnages principaux dans Alerte à Malibu, série où elle a tourné pendant 3 ans (1989-1992). Plus tard, elle a joué dans deux films inspirés par Alerte à Malibu et plusieurs longs-métrages, où elle interprétait les rôles principaux, mais ces productions n’ont pas connu de grand succès.

L’actrice continue encore aujourd’hui à jouer dans des films et séries TV, mais son début de carrière dans Alerte à Malibu reste son apogée.

Andie MacDowell

La carrière de l’actrice Andie MacDowell a cartonné après son rôle dans le drame de Steven Soderbergh Sexe, Mensonges et Vidéo (1989). Cette prestation a permis à la comédienne de décrocher sa première nomination aux Golden Globes. Elle a ensuite interprété les rôles principaux dans des films très appréciés par les spectateurs : Green Card (1990), Un jour sans fin (1993) et Quatre mariages et un enterrement (1994). Le premier et le dernier des films cités lui ont valu encore deux nominations aux Golden Globes.

Malheureusement, à partir du milieu des années 1990, la carrière de MacDowell a ralenti suite aux échecs commerciaux des films avec sa participation. Dans les années 2000, elle est devenue l’égérie de L’Oréal, marque française de produits cosmétiques. Un des derniers projets de l’actrice : le rôle principal dans la série télévisée Retour à Cedar Cove (2013–2015).

Meg Ryan

Meg s’est illustrée dans des comédies cultes, comme Quand Harry rencontre Sally (1989), Nuits blanches à Seattle (1993), French Kiss (1995), Vous avez un message (1998) et d’autres encore. Dans les années 2000, l’actrice a continué à incarner les rôles principaux à l’écran.

Aujourd’hui, Meg Ryan se consacre à l’éducation de sa fille adoptée en 2006. Meg est aussi devenue réalisatrice : en 2015, elle a tourné le drame Ithaca, où en même temps, elle a incarné l’un des personnages.

Mena Suvari

Mena Suvari s’est fait connaître après son rôle dans American Beauty (1999). Elle est devenue star planétaire le lendemain de la sortie du film : demandes d’interviews, ses portraits en couvertures, tops des femmes les plus attrayantes, établis par les magazines pour les hommes. La même année, elle a joué dans American Pie, et malgré son humour déluré, le succès a été énorme.

L’actrice a joué dans plus de 50 films de tous les genres, des longs-métrages aux séries télévisées, des drames aux comédies, en passant par des films d’horreur. Mais depuis, plus de grands succès. Qui sait, un grand rôle est peut-être à venir...

Alyssa Milano

Alyssa Milano, actrice américaine, est connue surtout pour sa participation dans les séries télévisées des années 1990. Lorsqu’elle n’avait que 11 ans, elle a commencé à tourner dans la série Madame est servie (1984-1992). Elle a enchaîné ensuite avec un rôle dans Melrose Place (1997-1998). Mais c’est avant tout la série Charmed où elle a incarné la sorcière Phoebe (1998-2006) qui l’a rendue célèbre.

De 2013 à 2014, elle a tourné dans la série Mistresses interprétant Savannah Davis, mais après deux saisons, elle a quitté le plateau, suite à la naissance de sa fille. À l’heure actuelle, elle a déjà repris son travail, et en dehors des tournages, elle s’occupe de la charité et écrit des livres. Le plus récent, le livre pour enfants Hope : Project Middle School.

Jodie Foster

Jodie a reçu deux Oscars et trois Golden Globes, dont un pour l’ensemble de sa carrière cinématographique (2013). Les films les plus illustres avec sa participation : Les Accusés (1988), Le Silence des agneaux (1991), Nell (1994), Anna et le Roi (1999).

Aujourd’hui, Jodie Foster continue son parcours dans le monde du cinéma et de la télévision, mais surtout en tant que productrice et réalisatrice.

Kathleen Turner

Le rôle principal dans le film de Robert Zemeckis À la poursuite du diamant vert (1984), où elle a joué aux côtés de Michael Douglas, a apporté à Kathleen Turner une célébrité immédiate et un Golden Globe. Au bout d’un an, elle a enchaîné dans Le Diamant du Nil (1985), la suite de ce film. Sa carrière a atteint son sommet, sans doute, avec le film de Francis Ford Coppola Peggy Sue s’est mariée (1986), projet qui lui a apporté la nomination pour un Oscar.

Hélas, en 1993, l’actrice a découvert qu’elle était atteinte d’une maladie auto-immune, la polyarthrite rhumatoïde. Le traitement hormonal a impacté sa silhouette et l’a fait prendre du poids. Les fortes douleurs ne lui permettaient pas de marcher.

La maladie a évolué pendant 8 ans, et ce n’est qu’au début des années 2000 que les traitements modernes ont assuré une rémission. Aujourd’hui, Turner est de retour au cinéma et au théâtre.

Carrie-Anne Moss

Aujourd’hui, le nom de l’actrice canadienne ne dit pas grand-chose aux fans de cinéma. Mais à la fin des années 1990 — début des années 2000, Moss était très connue. C’est elle qui a incarné Trinity, fille hackeuse en costume en latex, dans le film culte Matrix (1999). L’actrice a également joué dans les deux autres volets de la saga, et a aussi doublé les animations et les jeux vidéo inspirés de Matrix.

L’actrice tourne encore aujourd’hui, mais sans percées remarquables et rôles brillants.

Brooke Shields

Brooke Shields était mannequin dès son enfance, elle est devenue une actrice connue grâce au film Le Lagon bleu (1980). Même le Razzie Award pour ce rôle n’a pas beaucoup impacté sa popularité. Elle a continué avec Un amour infini (1981) de Franco Zeffirelli. Dans les années 1990, Brooke prouve aux spectateurs et critiques que son succès n’était pas dû au hasard, en participant à des projets très différents.

Aujourd’hui, l’actrice a 54 ans, elle reste superbe et participe toujours à des tournages. Mais les films où elle joue n’obtiennent pas beaucoup de succès. Un des projets récents de Shields est le drame Daisy Winters (2017) où l’actrice incarne la mère d’une fille qui n’a qu’un parent et rêve de rencontrer son père.

Quelle est l’actrice des années 1980 et 90 que tu admires le plus ? Partage ton avis dans les commentaires !

----
30k