14 Personnes qui ont réussi à se sortir des situations les plus ridicules avec éclat et glamour

Histoires
Il y a 1 semaine

Pour se sortir élégamment de certaines situations, il faut avoir un grand talent. Les héros de notre article ont rencontré un grand nombre de personnes désagréables : les voleurs à la tire effrontés, le sportif impoli qui fait une remarque désobligeante et le professeur curieux qui pose des questions gênantes. Mais ils ont réussi à mettre les points sur les i.

  • Je me rendais au travail, le bus était plein. J’ai senti un homme à côté de moi tomber sur moi. Je me suis retournée pour faire une remarque et ce type avait déjà pénétré dans mon sac ! Je l’ai tiré vers moi et l’homme a immédiatement retiré sa main. Je l’ai vu serrer ma serviette de rechange dans un joli emballage. Je n’en pouvais plus et je lui ai demandé : “C’est ça que vous cherchiez ?”. Cinq secondes plus tard, le “chanceux” est sorti du bus en jurant et en cherchant un endroit où jeter son butin. Jamais je n’aurais cru que l’on puisse rire aussi longtemps du fait que l’on vient d’être victime d’un vol ! © Podslouchano / Ideer
  • Mon copain m’a dit qu’il allait m’offrir un parfum le jour de mon 17e anniversaire, qu’il économisait pour cela, qu’il avait investi tout son argent. C’était le jour de mon anniversaire, nous étions tous les deux au lycée. Il m’a félicité en paroles, sans cadeau. Plus tard, il m’a fait entrer mystérieusement dans le vestiaire pour me montrer quelque chose. Il m’a dit alors : “Tu imagines, ma mère a un tel mauvais caractère qu’elle a fouillé dans mon sac à dos et a pris ce parfum ! Et je viens seulement de le remarquer.” J’en ai rigolé pendant longtemps. © SupSkotami / Pikabu
  • Mon petit a décidé que notre chat Felix avait besoin d’un ami de toute urgence : “Maman, je pense que nous devrions prendre un ou plusieurs autres chats au refuge, parce que Felix se plaint souvent de s’ennuyer”. J’adore les animaux, mais en ce moment, notre famille n’est pas prête, ni moralement ni financièrement, à prendre un autre chat, alors j’ai dû m’en sortir : “Mon petit, Felix et moi venons de discuter. Il s’avère que tu l’as mal compris : oui, il s’ennuie tout seul, mais il aimerait que tu passes plus de temps avec lui, pas un autre chat”. Ça a marché. © Mamdarinka / VK
  • J’ai travaillé comme serveuse dans un petit café. Il y avait deux marches pour y accéder. J’ai monté la première, puis j’ai trébuché et je suis tombée honteusement devant tout le monde. Mais je ne me suis pas sentie gênée ; je me suis simplement relevée, je me suis secouée, je me suis tournée vers les clients et j’ai fait une révérence. © Ellen Davis Fears / Quora
  • Dans notre famille, il est de coutume d’offrir des cadeaux utiles ou de réaliser des souhaits. À la veille de l’anniversaire de ma sœur, nous avons confié à son mari le soin de découvrir les désirs de son âme. Il oubliait, ne trouvait pas de prétexte, puis ne trouvait pas les mots. Enfin, il a appelé, tout content, en disant qu’il avait découvert. Mais ça lui a vraiment échappé : “Je ne sais rien sur les trucs de femmes. Quelque chose pour contrôler le poids”. C’est bizarre. Nous sommes tous minces et sveltes dans notre famille. Mais les souhaits de la personne dont c’est l’anniversaire font loi. Nous lui avons commandé un pèse-personne élégant et tendance, qui s’harmonisent avec le décor de la salle de bains. Il s’est avéré qu’elle voulait un bracelet de fitness. Pour mesurer sa tension artérielle et l’utiliser pour chercher son téléphone. Nous avons décidé de contrebalancer notre cadeau échoué avec une bonne smartwatch. Quoi qu’il en soit, nous nous sommes sortis honorablement de cette situation délicate. Mais il fallait voir les yeux de ma sœur quand on lui a offert une balance au lieu d’un bracelet fitness. Avec des visages très satisfaits, surtout. © аbsentis / ADME
  • “D’où viennent ces yeux et ces cheveux bruns ?”, a demandé l’institutrice lorsqu’elle a vu mon plus jeune enfant pour la première fois. La question était posée de manière joyeuse, car elle avait déjà enseigné à mes enfants plus âgés les années précédentes, et elle se souvenait de leur peau claire et de leurs yeux bleus. J’ai été surprise par une telle question, mais sans sourciller, j’ai répondu avec un sourire : “Il est adopté”. L’enseignante a dû se rendre compte de la situation embarrassante dans laquelle elle m’avait mise. Elle est devenue pâle et a marmonné des excuses. “Ce n’est pas grave”, ai-je dit, “nous ne le cachons pas et il sait que je ne suis pas sa mère biologique”. © Kathleen Milligan / Quora
  • Ma mère se teint les cheveux en blond, et parfois, pour changer, en un beau roux ou un châtain clair. Un jour, en plein milieu de la journée (à l’époque, nous travaillions et habitions à proximité l’une de l’autre, c’était une petite ville), elle m’a appelée et m’a dit d’une voix triste :
    — On m’a fait une mauvaise coloration. Viens, nous allons me laver les cheveux. Je suis dans la boutique en face de la banque.
    — D’accord, ai-je dit. — Je viens. De quel côté es-tu, près de quel bureau ?
    D’une voix encore plus triste :
    — Tu me verras tout de suite !
    Bon, je pensais que je trouverais une solution. Je pensais qu’elle exagérait par chagrin. Je suis entrée dans la boutique et j’ai tout de suite vu ma mère ! Vraiment de loin ! La teinte qu’ils lui ont faite au salon était quelque chose entre un marqueur fluorescent et un troll. On pouvait probablement la voir de l’espace. Finalement, nous avons acheté un produit de lavage professionnel et sommes allés dans un autre salon, où l’on a corrigé ce glamour acide en faisant quelque chose de plus ou moins joli. © Zorra Blanca / ADME
  • Lorsque ma fille est tombée par terre dans un magasin de jouets et a commencé à taper du pied, j’ai essayé toutes les méthodes. J’ai essayé de rester calme, de ne pas crier, de négocier avec elle. Je lui ai promis que nous reviendrions chercher la poupée quand maman aurait de l’argent. Rien n’y fait. Une idée m’est soudain venue à l’esprit. J’ai enlevé mon sac et je me suis allongée par terre avec elle. Je lui ai dit : “Allongeons-nous ici si tu veux.” Elle a essuyé ses larmes, déconcertée, et a compris que sa manipulation n’avait pas fonctionné. Elle s’est levée et m’a dit de me lever aussi, car je risquais d’attraper froid. © Mamdarinka / VK
  • J’étais en train d’accoucher. Les contractions ont commencé. Le médecin m’a alors dit : “Imaginez que vous êtes une chatte. Et vous n’avez pas un seul chat à mettre au monde, mais cinq. Gardez vos forces, parce que ce n’est pas facile d’en mettre cinq au monde !”. Et vous savez, j’ai eu un déclic, j’ai immédiatement commencé à respirer correctement, à m’adapter à ce processus difficile, à économiser mes forces. En conséquence, j’ai accouché très facilement et, après le travail, je me suis sentie très joyeuse, j’ai pu profiter pleinement de la première séance de câlins avec mon bébé. Je suis très reconnaissante au médecin pour ce conseil apparemment étrange et stupide. © Mamdarinka / VK
  • Dans un supermarché, je me suis arrêtée devant le rayon des serviettes. J’ai vu un homme là, bouche bée, qui regardait les rayons. Cela a duré un certain temps. Soudain, un autre homme avec un chariot s’est engagé dans l’allée, s’est approché du premier homme et lui a dit : “C’est ta femme qui t’a demandé d’en acheter ?”. Il était choqué : “Oui, mais j’ai oublié ceux qu’elle voulait !”. L’homme avec le chariot ne s’est pas laissé déconcerter : “Mon pote, je te conseille de l’appeler !”. Pendant cette conversation, j’ai reculé discrètement et j’ai ri aux éclats sur le chemin du retour. © Susan Campbell / Quora
  • Un jour, au travail, un collègue nous a fièrement montré la photo d’un dur à cuire torse nu sur une moto et nous a dit : “C’est ce que je veux être un jour”. Ce à quoi j’ai immédiatement répondu : “Ouah ! Il va te falloir beaucoup de temps pour te transformer en moto”. Je ne sais toujours pas pourquoi il s’est mis en colère contre moi. © cecebeme / Reddit
  • Il y avait un type dans notre groupe, complètement insociable, il ne parlait à personne, se taisait toujours, faisait rarement des exposés, et s’il en faisait, ils étaient extrêmement courts. Et voilà la soutenance du diplôme, un public nombreux, la commission, il s’est présenté et s’est défendu parfaitement, discours, questions, tout était excellent. Son responsable du mémoire n’en pouvait plus :
    — Tout le monde, je pense, est d’accord pour dire que c’est “excellent”, mais répondez à la dernière question : vous avez étudié pendant cinq ans, mais vous n’avez presque pas parlé en classe, pourquoi ?
    — Je n’aime pas ça, c’est tout.
    — Qu’est-ce que vous n’aimez pas ?
    — Parler. © cmbIcJIe / Pikabu
  • Je suis une fille plutôt en surpoids, mais je cours des semi-marathons et je m’entraîne tout le temps. Une fois, je m’entraînais à la salle de sport sur le seul tapis roulant. Un sportif s’est approché et a commencé à se comporter de manière démonstrative : il a reniflé, s’est appuyé contre le mur. Il s’est mis en scène, tapant du pied, regardant sa montre et tout le reste. Au bout de cinq minutes, il n’en pouvait plus : “Tu vas bientôt finir ?”. Moi : “Encore 30 minutes. Je viens de commencer, désolé”. En réponse, il m’a regardée, mon ventre et moi, et il m’a dit : “Allez ! Tu crois vraiment que ça va t’aider ?”. J’ai fini par passer une heure de plus sur le tapis roulant. Juste pour l’énerver. Il a fini par sortir et plus tard, je l’ai vu courir en rond sur le parking. © thegermanspectacle / Reddit
  • L’autre jour, je rentrais à pied du travail. J’avais mes règles et j’avais des sous-vêtements de rechange dans mon sac. Je travaille toute la journée, je dois donc être prudente. Je suis entrée dans un magasin et j’ai cherché longtemps quelque chose sur l’étagère. Le gardien m’a arrêté à la sortie et m’a demandé de montrer mon sac avec tout son contenu. Je n’oublierai jamais le visage du gardien lorsque j’ai jeté les sous-vêtements sur son bureau et que je suis partie fièrement. © Podslouchano / Ideer

Tout voyage et tout changement d’environnement familier peuvent constituer une épreuve sérieuse de force. Il n’est pas étonnant que l’on dise en plaisantant qu’après des vacances tant attendues, il faut au moins une semaine de repos à la maison pour se remettre du trop-plein d’impressions. Voici une sélection de situations curieuses survenues lors de vacances, qui pourraient arriver à n’importe qui.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes