15+ Lecteurs de Sympa nous racontent le jour où leurs enfants leur ont donné la chair de poule

Gens
Il y a 1 an

Les enfants ont toujours quelque chose à dire. Quand tu vis avec des petits anges, tu as droit à des histoires drôles, mais parfois certains récits te laissent perplexe. Nous nous demandons comment un si petit enfant peut connaître avec précision certaines choses...

Chez Sympa, nous souhaitons aujourd’hui partager avec toi des histoires de parents qui ont été terrifiés d’entendre les histoires de leurs enfants.

  • Mon fils avait cinq ans et on regardait la télé quand un documentaire sur l’Égypte a commencé. Il s’est exclamé que c’était à son époque et il nous a raconté plein de choses avec des détails de fou. C’était irréel, nous étions à la fois émerveillés et terrifiés. © Aurore Becquin / Facebook
  • Ma fille m’a dit dès ses premiers mots que nous étions déjà liées avant cette vie. Elle me disait : " Avant maman, c’était moi et toi bébé. " Et au fur et à mesure que son langage s’est amélioré, elle m’a expliqué que dans notre vie d’avant, c’était elle qui prenait soin de moi, me faisait téter et me prenait toujours dans ses bras comme je le fais avec elle. Elle a quatre ans et demi maintenant et j’attends (presque avec impatience) notre prochaine vie à deux pour savoir qui sera qui par rapport à l’autre. Elle dit savoir que la prochaine fois elle sera un garçon. © Julie Roland / Facebook
  • Ma fille de quatre ans à l’époque s’est mise à la fenêtre et m’a dit : " Maman, Farah est assise sur le trampoline et elle m’a donné des céréales, elle a même un pull rouge. " Farah, c’est sa sœur de 22 ans qui est décédée en août 2020. © Marina Cmr / Facebook
  • Ma fille de quatre ans me dit depuis toujours qu’avant, elle était une sorcière qui vivait dans une forêt, qu’elle manipulait des plantes pour guérir les gens. Elle me parle d’une plante jaune qu’il faut mettre en poudre pour qu’elle soit efficace. C’est étrange à dire, mais lors de nos balades en forêt, je la sens dans son élément. © Emilie Boher / Facebook
  • Mon fils âgé de deux ans et demi à l’époque refusait de dormir dans la chambre située au-dessus du garage, il en hurlait, déchirait la tapisserie, etc. Je lui ai demandé pourquoi, il m’a dit qu’il avait peur du monsieur qui était en l’air en-dessous de la chambre ! Nous avons appris par les voisins quelques mois plus tard, par hasard, que la dernière personne à avoir vécu dans la maison était morte dans le garage. © Sand Rine / Facebook
  • Mon fils m’a toujours dit qu’avant, nous étions au ciel ensemble. Que je suis venue sur Terre la première et que grâce à Dieu, il m’a rejoint ensuite. Et qu’il était très triste que dans nos prochaines vies après celle-ci, nous serions sûrement séparés. © Char Lie / Facebook
  • Quand mon fils avait trois ans, je lui ai dit que j’étais heureuse et chanceuse d’être sa maman. Il m’a répondu : " Mais maman, je t’ai choisie. " © Alicia Grz / Facebook
  • Ma fille, quand elle avait trois ou quatre ans, me disait souvent qu’elle m’avait choisie. © Céline Dhalluin / Facebook
  • Mon fils d’à peine deux ans m’a demandé comment allait Toni. Quand je lui ai demandé qui était Toni, il m’a répondu : " Le monsieur assis sur ton lit. " © Wouala Wouala / Facebook
  • Ma fille a toujours eu une connexion particulière avec des choses qui me dépassent, mais le fait le plus marquant pour moi, ça été quand un soir chez sa grand-mère paternelle, elle est montée à l’étage, dans la chambre de ses grands-parents (elle avait quatre ans), et que nous l’avons entendue pleurer et dire : " Non papy, ne me laisse pas. "
    Quelques minutes après cet incident, le téléphone a sonné pour nous dire que son grand-père nous avait quittés. Elle ne savait pas qu’il était à l’hôpital, car c’était brutal suite à un accident domestique... Et quand je lui avais demandé ce qu’elle avait vu, elle m’avait répondu que son papy était couché sur son lit, qu’il l’avait regardée et avait mis son doigt sur sa bouche en lui disant : " Chut, papy va dormir maintenant, je dois vous laisser. "
    Là, je me suis dit qu’il y avait vraiment eu un échange entre eux alors qu’il était à l’hôpital en train de partir... Je n’oublierai jamais ! © Pequeña Capussyne / Facebook
  • Mon fils de deux ans parle toujours du “Monsieur” avec qui il joue à la maison, jusqu’au jour où il a vu la photo de mon grand-père et m’a dit : " C’est lui le monsieur, c’est ton papy, maman. " Mon grand-père est décédé un an avant ma grossesse et j’ai appris que j’étais enceinte le jour de son anniversaire. © Joelle S-Cawet / Facebook
  • Mon fils (six ans) m’a dit plusieurs fois qu’il gardait sa petite lumière allumée, car dès qu’il est dans le noir, un monsieur le regarde dans le coin de la pièce. J’ai voulu jouer le jeu et lui ai dit qu’il lui dise de partir. Sa réponse : " Mais maman, quand je lui dis de partir, il me dit qu’il va venir te faire du mal dans ta chambre. " © Bobinette Cocaï / Facebook
  • Ma fille a deux ans et demi. Un soir, elle ouvre la porte de sa chambre et me crie : " Maman, tu peux dire au fantôme de me laisser tranquille ? Je veux dormir ! " D’où est-ce qu’elle sait ce qu’est un fantôme ? © Angélique Denis Daudé / Facebook
  • Ma fille de quatre ans me parle, depuis plus d’un an, de sa maison à elle, dans un village proche du nôtre, où nous ne sommes jamais allés, et dont nous n’avons même jamais parlé. Je la laisse me raconter ses petites histoires, car peut-être a-t-elle des souvenirs d’une vie antérieure.
    Il y a plusieurs années, l’une de mes cousines a eu une conversation avec notre défunte grand-mère qu’elle n’a elle-même jamais rencontrée. © Cha Lysa Alex / Facebook
  • Un matin, je reçois une lettre et je la pose sur la table. Quelques heures plus tard, je cherche désespérément cette lettre en me posant la question dans ma tête d’où est-ce que j’ai bien pu la poser. Ma fille va dans ma chambre et me dit : " Tiens, c’est ça que tu cherches. " Pendant tout ce temps, elle était à l’école. © Jessica Thorin / Facebook
  • Mon fils n’a jamais connu sa tante, elle est décédée très jeune. Il regarde une photo qu’on a accrochée au mur et là d’un coup, il me dit : " Maman, regarde, il y a tata ! “. Je n’ai jamais été aussi choquée de toute ma vie. © Mélissande Claude Eyden Riley / Facebook
  • Mon fils de quatre ans m’a demandé comment on revient sur Terre après avoir été mort... Puis, il m’a dit : ” Elle est où mon autre maman ? Celle qui était là avant toi ? " © Vita Viterbo / Facebook
  • Mon fils n’avait même pas deux ans, car il commençait tout juste à parler. Quand il voyait un avion à chaque fois, il me disait : " Boum aïon. "
    Un jour, il m’a fait un dessin plutôt incompréhensible, mais lui voyait un avion écrasé sur le sol. À ce moment-là, je fais le lien avec ses dires et lui demande de m’expliquer son dessin. C’était un avion qui s’était écrasé, dont il avait été le passager et il me faisait voir des morceaux de lui sur le sol. Suite à ça, plus jamais de " boum aïon. " © Brigitte Grias / Facebook
  • Ma fille de quatre ans me dit souvent qu’elle était bien dans mon ventre, qu’il faisait tout le temps chaud et qu’elle aimerait beaucoup y retourner. © Ophelie Desnoe / Facebook

Alors, que penses-tu de ces histoires ? Y crois-tu ou crois-tu que c’est juste l’imagination débordante des enfants ?

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes