16 Histoires de personnes qui ont connu de belles surprises alors qu’elles ne s’y attendaient pas

Gens
Il y a 4 mois

Il est très important de faire de bonnes actions et d’aider ceux qui ont besoin d’aide. Et quel bonheur de savoir qu’il existe de nombreuses personnes qui suivent cette règle. Certains te conduisent calmement au bon endroit, d’autres réparent ton sac, et il y a aussi ceux qui te sauvent quand tu n’as personne sur qui compter.

  • J’emmène mon fils à la piscine de l’autre côté du passage. Une fois, nous étions en retard, nous avons quitté la voiture, traversé la ligne et nous étions en train d’attendre la navette. Elle n’était toujours pas là, et la séance de piscine devait commencer dans cinq minutes. Soudain, une voiture teintée s’est arrêtée, la vitre s’est baissée. Il y avait un homme et quatre enfants. Il a demandé comment se rendre au centre de soins. Je lui ai expliqué. Et soudain, j’ai lâché : «Emmenez mon enfant là-bas, je paierai et il vous montrera la route exacte». Ce monsieur a pris mon fils et est parti. Je n’ai rien payé. Je me suis rendue compte de ce que j’avais fait et j’ai commencé à me rappeler le numéro et la voiture. J’ai ri longtemps par la suite du fait que j’avais eu l’idée d’offrir de l’argent pour le trajet à un homme dans une voiture de luxe.
  • Le soir, je suis allée faire des courses dans une supérette. Un vieil homme en veste sale et chaussures abîmées se tenait à côté de moi. Il tenait une miche de pain, fouillait dans les pièces de monnaie, regardait avec envie la vitrine contenant les saucisses. J’ai d’abord voulu lui donner de l’argent, mais il est parti alors que je faisais la queue. J’ai acheté ce que je voulais et je suis sortie. J’ai aperçu ce vieil homme qui marchait, à peine capable de le faire. J’ai eu tellement pitié de lui ! Je suis retournée au magasin et lui ai acheté la saucisse tant convoitée et de l’eau. Je suis sortie et je l’ai rattrapé : «Monsieur, prenez, s’il vous plaît !». Il était heureux, il rayonnait. Puis j’ai vu de loin qu’il s’est immédiatement mis à manger.
  • Un hiver, un chasse-neige a complètement bloqué le chemin menant à ma maison. La congère faisait plus d’un mètre de haut et j’essayais de la nettoyer. Soudain, une voiture s’est arrêtée à proximité et toute une famille munie de pelles en est sortie. Ils ont aidé à disperser toute la neige. Il s’est avéré qu’ils rendaient visite à l’un de leurs voisins et qu’ils ont décidé de s’arrêter pour m’aider. J’ai bien sûr essayé de leur donner de l’argent, mais ils n’ont pas pris. © LtColShinySides / Reddit
  • J’étais assis dans ma voiture devant un magasin, il pleuvait des cordes. La porte arrière s’est ouverte, un homme est monté et je l’ai regardé, complètement ahuri. Au bout de quelques secondes, il m’a dit : «Oh, vous n’êtes pas un taxi ?». Je lui ai répondu : «Non, je rentre chez moi après le travail». Il est devenu tout triste et a soupiré : «Oh, eh bien, je m’en vais». J’étais vraiment désolé pour lui, et il pleuvait encore. Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de le conduire. Tout au long du trajet, nous échangions des histoires, nous nous donnions des conseils et, à la fin, il m’a offert des tartes. C’est officiellement le voyage le plus bizarre que j’ai fait en 28 ans de vie.
  • J’habite en ville, mais à une époque je travaillais en dehors. Je me rendais au travail en bus, qui passait toutes les 40 à 50 minutes. Un matin, je marchais et à 100 mètres de là, j’ai vu que le bus prenait déjà des passagers. J’ai commencé à courir de toutes mes jambes, mais j’étais à 10-20 mètres du bus quand il a quitté l’arrêt. Je suis resté là-bas, puis une voiture s’est arrêtée et le conducteur a dit : «Montez vite, nous allons le dépasser et je vous déposerai au prochain arrêt». Je n’avais jamais fait d’auto-stop auparavant, mais j’ai décidé de lui faire confiance. Finalement, j’ai rejoint le bus à l’arrêt suivant.
  • J’ai été licenciée au travail. J’ai mis à la porte mon mari, qui non seulement ne me donnait pas d’argent, mais me trompait aussi. Il a emporté tous mes biens de l’appartement. Je me suis retrouvée dans un logement vide, sans argent. C’est alors que ma voisine s’est présentée, elle voulait me demander du sel. Au final, elle m’a laissé de l’argent pour la nourriture, a payé mon loyer et m’a dit : «Cherche un emploi, je vais t’aider». Je la rembourserai, mais je ne sais pas comment la remercier plus tard.
  • Quand mon enfant était petit, il allait dans une école maternelle du centre-ville. Il n’y avait pas de voiture dans notre famille, nous nous déplacions en métro et en bus. Un jour, il pleuvait beaucoup. Je tenais un enfant de deux ans et son sac à dos dans une main, et mon sac dans l’autre. Il ne manquait qu’une troisième main pour le parapluie. Mais un homme est arrivé. Il nous a accompagnés jusqu’à l’entrée de la station de métro et a tenu un parapluie au-dessus de nous pendant tout le trajet. © elna_grasshopper / Reddit
  • Il y a une quinzaine d’années, nous étions en train de rénover un appartement et mon père a soudain ramené un homme de la rue. Nous l’avons lavé, nourri et mon père a décidé de lui apprendre à faire des réparations. Nous avons donc fait ce qu’il fallait et l’avons oublié. Au bout d’un certain temps, cet homme est venu nous voir. Il avait l’air superbe dans un costume coûteux, sentant le parfum. Il s’est avéré qu’il était venu remercier mon père pour tout ce qu’il avait fait pour lui.
  • Mon petit ami m’a larguée alors que j’étais enceinte, puis j’ai accouché prématurément. Je n’ai même pas fait mes valises pour la maternité, j’ai dû rester enceinte pendant encore deux mois. Ainsi, alors que j’avais déjà accouché, j’étais allongée sur une couchette dans le couloir, attendant d’être transférée dans une chambre d’hôpital. C’est alors qu’une infirmière m’a apporté mon téléphone portable : «Tenez, appelez votre mari pour qu’il vous apporte des choses, à vous et au bébé». J’étais en larmes, je n’avais personne à appeler. Mes parents habitaient dans une autre région, mon amie est allée rendre visite à quelqu’un, ma voisine m’a dit qu’elle était occupée sans même m’écouter, et la fille de ma collègue était malade. J’ai appelé une fille avec qui nous étions ensemble à l’hôpital. Elle a appelé son mari du travail, il a tout acheté et me l’a apporté. Et tous les jours, ils appelaient et demandaient si on avait besoin de quelque chose.
  • Je suis allé dans un studio photo pour me faire photographier pour ma carte d’identité, je me suis préparé devant le miroir et j’ai demandé à la photographe :
    — Est-ce que j’ai l’air bien ?
    Elle m’a répondu :
    — Vous êtes magnifique !
    Désormais, je ne prendrai des photos que là-bas.
  • Nous sommes arrivés en voiture et sommes allés nous promener. En revenant, nous nous sommes rendu compte que nous avions oublié de fermer la vitre arrière. Sur le siège arrière se trouvait mon sac à dos avec mes documents et mon argent. Je ne l’ai pas trouvé. Mon cœur est sorti de ma poitrine. Mais soudain, j’ai vu que la moquette de la banquette arrière était étrangement déchirée. Je l’ai soulevé et il y avait un sac à dos en dessous. Ensuite, nous avons trouvé un mot sous la vitre qui disait : «Vous n’avez pas fermé la vitre arrière gauche, j’ai mis votre sac à dos sous le tapis». J’aime les gens. © shevagro / Twitter
  • Ce matin, je me rendais au travail en courant et la poignée de mon sac s’est cassée. J’ai lutté pour monter dans un bus bondé, en tenant mon sac dans mes bras. Soudain, un homme assis à côté de moi a pris mon sac et m’a proposé de le réparer. Et il a sorti un tournevis de quelque part ! Sur les sièges arrière, on lui a également tendu des lunettes lorsqu’il a dit qu’il ne voyait pas bien. Quoi qu’il en soit, il a réparé mon sac. Jusqu’à ce jour, j’étais persuadée que tous les gens qui se trouvaient dans les transports le matin étaient méchants.
  • Je suis allé boire un café dans un restaurant. Un homme est passé et a déposé silencieusement un morceau de papier plié sur ma table. Le papier disait : «Peut-être que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, alors si vous n’aimez pas cette intrusion dans votre vie, ne dépliez pas ce papier et jetez-le». Bien sûr, je l’ai déplié, et il y avait là, en lettres capitales : «Vous portez des couvre-chaussures, que vous n’avez probablement pas enlevés après avoir visité un centre médical. S’il ne s’agit pas d’une erreur, mais d’un choix vestimentaire conscient, je vous prie de m’excuser pour ce désagrément».
  • Je suis ambulancier. Nous étions en déplacement avec une équipe pour un appel et nous nous sommes arrêtés à un feu rouge. Une voiture s’est arrêtée à proximité et un homme m’a appelé bruyamment. J’ai baissé la vitre, ne m’attendant pas à recevoir une barre de chocolat et à entendre les mots suivants : «Quand vous aurez le temps, prenez du thé. Merci pour votre travail».
  • Aujourd’hui, dans le magasin, je mettais mes achats dans mon sac à dos sur la table derrière la caisse, et à côté de moi, un garçon d’environ sept ans jouait à la machine avec des jouets. Il a mis de l’argent dans la machine et a essayé d’obtenir un jouet. Il l’a ramassé plusieurs fois, mais en vain. Lors de la dernière tentative, le jouet est tombé directement sur le côté de la «sortie». L’enfant était très contrarié. Il se tenait là, le menton tremblant, et je suppose qu’il n’avait plus d’argent. J’avais déjà posé mes achats, trouvé de l’argent, je l’ai mis dans la machine et j’ai sorti le jouet. Je me suis tournée vers l’enfant, qui avait déjà les larmes aux yeux. Je lui ai dit avec un sourire : «Prends-le, qu’est-ce que tu attends ?». Je suis rentrée chez moi, heureuse, je me sentais si bien. C’était la première fois que j’ai acheté une bonne part de bonheur avec de la monnaie.
  • J’ai soudainement ressenti une douleur aiguë au travail et j’avais un kyste ovarien. J’étais pâle comme une guimauve et j’avais du mal à me rendre à la pharmacie la plus proche. Pendant que je faisais la queue, la douleur ne s’est pas calmée. Quand j’ai réglé mes achats, une femme est soudain apparue à côté de moi et m’a demandé : «Puis-je vous raccompagner ? ». Grâce à elle, je me suis retrouvée aux urgences. Et l’inconnue ne m’a pas quittée, elle m’a attendue pour me ramener chez moi. © Unknown author / Reddit

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes