20 Histoires vraies qui montrent qu’avec certaines personnes, il vaut mieux ne jamais plaisanter

Histoires
Il y a 5 ans

Il y a plusieurs raisons de mentir, parfois on ment pour sauver une situation, pour faire rire les autres, ou pour embêter quelqu’un. Mais ces petits mensonges qui ont une apparence anodine peuvent faire boule de neige et te mettre dans des situations terriblement délicates. Certains vivent dans le mensonge pendant plusieurs années jusqu’au moment où il leur faut avouer la vérité. Alors que d’autres vivent angoissés par une histoire tout au long de leur vie sans imaginer que l’autre personne a tout simplement tout inventé, et n’arrivent jamais à trouver le bon moment pour tout déballer.

Sympa apprécie l’humour de certaines personnes qui se sont retrouvées piégées tout seuls dans leur propre mensonge. Nous te proposons de découvrir quelques confessions des utilisateurs de Reddit, pour savoir jusqu’où un mensonge, qui peut paraître insignifiant à première vue, peut mener.

***

Alors que j’accrochais une affiche du film Fight Club, mon colocataire m’a demandé si j’avais aimé le film. Je lui ai dit oui. Pendant les années suivantes, on a eu plein de conversations sur ce sujet — il adorait ce film. Mais pour dire la vérité, je ne l’ai jamais vu. En fait, j’étais curieux de savoir combien de temps j’allais pouvoir tenir sans me faire prendre dans le mensonge. Aujourd’hui, je ne l’ai toujours pas vu, mais je connais assez bien l’intrigue grâce à nos nombreux échanges.

***

Un collègue de travail a une voix grave et un fort accent. Un jour, il m’a parlé mis je n’ai pas compris un mot de ce qu’il disait, alors j’ai montré mon oreille en insinuant que j’étais sourd. Depuis ce jour, quand on discute tous les deux, il prononce toujours clairement chaque mot et s’assure que je le regarde bien en face pendant qu’on parle. Cela dure depuis un an et je ne sais pas comment je vais lui dire la vérité.

***

Quand ma fille avait 2 ans, elle adorait décorer mes vêtements avec de petits autocollants. Un jour, elle m’en a donné un en forme de cœur qui est apparemment tombé pendant la journée. Quand je suis revenu chercher ma fille à la maternelle, elle a remarqué que je ne l’avais plus et m’a demandé où il était. Je ne voulais pas la décevoir en lui disant que je l’avais perdu, alors j’ai inventé qu’un oiseau m’avait volé mon autocollant. Maintenant ma fille a 4 ans et a peur des oiseaux qui volent des autocollants.

***

Quand j’étais à l’université, mon père m’a donné 1 000 $ avec la condition que je n’achète pas de moto. Mais bien sûr, je me suis acheté une moto de 1000 USD, j’ai eu un accident et je me suis cassé une jambe. C’est arrivé il y a dix ans. Aujourd’hui, je dis encore à tout le monde dans ma famille que cela m’est arrivé en faisant du skateboard.

***

Au travail, j’ai dit à ma patronne, en plaisantant, que j’étais juif et que je ne pouvais pas manger ce qu’elle avait apporté (c’était du bacon). J’ai travaillé là pendant quelques années, mais elle a toujours continué à m’envoyer des cartes postales pour chaque Hanoukka (fête des lumières). J’avais 16 ans à l’époque et aujourd’hui j’en ai 28 ! Chaque fois qu’on se voit en ville dans un magasin, elle me demande si j’ai reçu sa dernière carte postale. Je la remercie poliment, chaque fois.

***

Un jour, j’ai demandé à mon frère aîné quels étaient les ingrédients d’un hot-dog. Il m’a répondu que les vendredis (dans notre école, ils servaient des hot-dogs le dernier jour de la semaine) dans la cantine, ils ramassaient tous les restes, les broyaient et faisaient des hot-dogs. J’ai cru à son histoire pendant 4 ans ! Même aujourd’hui, je me sens toujours bizarre quand je les mange.

***

Le premier jour à l’université, une fille s’est approchée de moi et m’a demandé : “Oh, alors tu as décidé de ne pas aller dans l’autre université !” Un peu perdu, j’ai dit que non. On a bavardé et très rapidement, on est devenus de bonnes copines. Aujourd’hui, c’est la marraine de ma fille. Je ne trouve toujours pas le moment de lui avouer que ce premier jour, elle m’a confondue avec quelqu’un d’autre et que toute notre amitié est peut-être basée sur un mensonge.

***

Pendant des années, mon père m’a pris pour un playboy. Il a toujours été flatté par l’idée que son fils avait du succès auprès des femmes. Pourtant, j’ai presque 30 ans, mais je n’ai encore jamais osé approcher d’une femme pour l’inviter à sortir. Si mon père découvrait l’état réel des choses, il serait très déçu, alors je continue à entretenir son illusion en faisant semblant de sortir avec plein de filles.

***

Au lycée, je suis sorti avec une fille. Je l’ai invitée chez moi et lui ai proposé quelque chose à boire. Alors, j’ai apporté deux énormes tasses de thé. Elle m’a demandé pourquoi je n’avais pas utilisé des tasses normales. En fait, c’était juste parce que ces bols étaient plus près, mais j’ai répondu que je buvais toujours du thé dans de grandes tasses. Bon Dieu, pendant les 2 ans que je suis sorti avec elle, j’ai dû boire du thé dans des grandes tasses. Je les déteste !

***

J’ai un bon ami qui a un enfant. Celui-ci pense sérieusement que je m’appelle “Monsieur”. C’est une blague qui vient de son père, pas de moi. Le garçon a 6 ans et mon pote et moi on se demande quand il va se rendre compte que je m’appelle Mike.

***

Pour une raison quelconque, j’ai dit à une amie à la fac que j’étais daltonien. Maintenant, elle se moque toujours de moi parce que je ne peux pas faire la différence entre le rouge et le rose et elle aime souvent me montrer des choses qui sont de ces couleurs. J’ai inventé tout ça juste pour qu’elle m’aime bien et se dise que je suis la personne la plus originale de sa vie.

***

Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans un restaurant en été. On recevait souvent la visite d’un chauve avec une barbe qui me saluait et m’appelait par mon nom. Bien sûr, j’aurais dû lui demander qui il était, mais j’ai toujours fait semblant de le connaître. Cela fait maintenant 4 ans et nos conversations sont devenues plus amicales, mais je ne sais toujours pas qui est cet homme.

***

Je pensais que ce serait amusant si je disais à une fille de l’école que j’avais un frère jumeau. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’elle tomberait amoureuse de moi et croirait tout ce que je lui disais. Elle me demande toujours comment il va. Eh bien... ça va. Il est marié, tout comme moi.

***

J’ai dit un jour à mon fils de 2 ans que pour faire du ketchup il fallait des “oiseaux ketchupeurs”, et j’ai complété cette affirmation avec une histoire fantastique, mais vraiment bien, très bien pensée. Aujourd’hui, mon fils a 17 ans et peut tout te raconter sur les “ketchupeurs”. Il connaît bien sûr toute la vérité, mais parfois, il joue gentiment mon jeu.

***

Ma fille de 7 ans m’a demandé pourquoi ma sœur et moi avions des noms si longs et mon frère Sean, un si petit. Je lui ai dit que Sean est le diminutif de Seanhampthomson, et j’ai même demandé à mon frère de jouer le jeu. Ma fille l’a dit à l’école, mais le professeur ne l’a pas crue. Un jour, il m’a posé la question en présence de ma fille. Pour ne pas embarrasser ma petite fille, j’ai dit que, en effet, c’était vrai. Ma fille a maintenant 13 ans et je pense avec horreur à ce qui arrivera quand elle découvrira la vérité.

***

J’ai emménagé dans la maison de Steve trois mois après le début de notre relation. Je lui ai menti en lui disant qu’on me jetait hors de mon appartement et que je n’avais nulle part où aller. À vrai dire, je voulais tout simplement vivre avec lui.

***

Quand j’ai rencontré mon futur mari, il a fait une blague sur les blondes. À l’époque, je me teignais en blond. Je me suis mise en colère et je lui ai dit que c’était ma couleur naturelle. Je pensais que je verrais ce type pour la première et dernière fois de ma vie.... Quand on a commencé à vivre ensemble, j’ai dû me teindre constamment les racines pour qu’il ne se rende pas compte. Maintenant, on a un fils. Aujourd’hui, je me teins progressivement les cheveux dans un ton de plus en plus foncé, semblable à celui de ma couleur naturelle. Mon mari m’a récemment dit : “Waouh, c’est fou comme tes cheveux sont devenus foncés depuis qu’on s’est rencontrés. ”

***

On a déménagé et j’ai entendu mon nouveau voisin m’appeler “Chris”. Ce n’est pas mon nom, et ne ressemble pas au mien. Mais je me suis approché de lui et je l’ai salué (je n’étais pas sûr de l’avoir bien entendu). Puis il m’a appelé Chris devant ma femme, elle a été surprise mais ne l’a pas corrigé non plus. On a été amis pendant 6 ans et pendant 6 ans, j’ai été Chris pour eux. Maintenant on a déménagé, mais pour Noël je reçois toujours leurs cartes postales : “pour Chris”.

***

Il y a quelques mois, un copain est allé dans un bar et a trouvé que ce serait amusant de parler avec un accent écossais pour convaincre tout le monde qu’il était Écossais. Le pauvre, quand il retrouve ces gens au bar, il est obligé de garder son accent constamment. Certains sont même devenus ses amis. Il les aime beaucoup et aimerait être honnête avec eux, mais jusqu’à présent, il est incapable de leur dire la vérité.

Peut-être as-tu toi aussi déjà cru dans un mensonge qui a commencé par une blague ? Si oui, parle-nous de ton expérience dans les commentaires ci-dessous.

Photo de couverture SlippyIsDead / Reddit

Commentaires

Notifications

Je trouve ça attendrissant et gentil de la part de la patronne de ce monsieur juif de lui envoyer une carte pour Hanoukka ! :)

-
-
Répondre

Mdr l'histoire du collègue qui croit que l'autre est sourd haha
ça m'arrive aussi parfois, de ne pas savoir comment se sortir d'une situation embarrassante qui dure longtemps

-
-
Répondre

Lectures connexes