9 Signes Que tu Arrives à la Puberté

C’est curieux
Il y a 11 mois

Acné. Coups de cœur. Sauts d’humeur. Voilà, je parle de la puberté. Comme si grandir n’était pas assez difficile, quand on entre dans l’âge adulte, on a des tonnes de choses bizarres et embarrassantes à affronter au quotidien. Mais ne t’inquiète pas ! Plus tu en sauras sur l’évolution de ton corps, plus il te sera facile d’y faire face. Alors, achète une bonne crème contre les boutons et écoute bien ce qu’on va te dire car ce genre de choses peut être très difficile.

Bien qu’il y ait quelques légères différences entre les deux expériences, les garçons et les filles passent tous les deux par la puberté à un moment ou à un autre. Super ! En quelque sorte... Pour les filles, la puberté arrive habituellement entre 10 et 14 ans ; les garçons peuvent s’attendre à ce qu’elle survienne plutôt vers 12 — 16 ans. Bien sûr, ta constitution génétique et les facteurs environnementaux peuvent dicter le moment de ton passage vers la puberté.

Filles

1. Changements physiques

L’une des premières choses que les filles peuvent constater quand elles arrivent à la puberté, c’est les changements dans leur corps. En particulier, la zone entre le torse et la tête. Oui, je parle des seins. Des nénés, des lolos, des boobs — tu vois ce que je veux dire quoi. Les filles remarqueront que leur poitrine commence à gonfler au début de la puberté, mais ce n’est pas nécessairement un processus rapide. La poitrine d’une fille change sur une longue période de temps, et le processus n’est pas toujours complètement terminé jusqu’à l’âge de 19 ans. Mais honnêtement, il n’y a pas deux filles pareilles. Le développement et sa rapidité dépendent de chacune. Si tu t’inquiètes car ta poitrine attire l’attention, mets un soutien-gorge (même s’il s’agit d’un soutien-gorge d’entraînement). De cette façon, tu pourras passer inaperçue en cours de gym !

Tu remarqueras peut-être que tes hanches changent aussi... elles peuvent te sembler plus larges qu’avant ! Tu as une silhouette avec plus de courbes que quand tu étais enfant. L’élargissement des hanches est la manière que ton corps adopte pour devenir une “femme” et pouvoir un jour porter des enfants. Mais ne stresse pas avec tous ces changements ! Demande à ta mère ou à ton père de t’emmener faire du shopping, car il se peut que tu aies besoin d’une paire de jeans qui t’ira mieux.

2. Les poils

À cette période, les filles peuvent aussi remarquer qu’elles ont plus de poils sur leur corps, comme par exemple sous les bras, les jambes et “là en bas”. Si cela te met mal à l’aise, demande à une femme en qui tu as confiance comment on fait pour s’épiler.

Garçons

1. Poussée de croissance

Hé mec, tu te sens mis à l’écart ? Ne t’inquiète pas ! Tu subis également de nombreux changements, grâce à une nouvelle hormone appelée la testostérone ! Mais normalement, tu vas observer ces changements plus tard que les filles. Si tu es un garçon qui se demande quand tu auras la taille des filles que tu vois à l’école, ne t’inquiète pas — ça arrivera. Entre 12 et 14 ans, les garçons commencent leur poussée de croissance officielle et peuvent s’attendre à grandir de 8 à 30 cm ! Mais avant de penser à ta future carrière dans la NBA, rappelle-toi que tous les gars ne grandissent pas jusqu’à être super grands, cela dépend avant tout de tes gênes. Désolé, les mecs.

2. Des changements de voix et de pilosité

Voici encore une chose embarrassante que les mecs doivent s’attendre à constater pendant la puberté ! Vers l’âge de 14 ou 15 ans, les garçons remarqueront que leur voix s’enfonce plus profondément, entre et sort, provoquant comme un son bizarre. Bien que ça puisse faire rire les gens, ce changement dans la voix est complètement normal. Tu remarqueras aussi que la bosse que tu as dans la gorge devient plus prononcée. Ça s’appelle la pomme d’Adam. Non, tu ne peux pas la manger. Et, tout comme les filles, les garçons constateront aussi une augmentation des poils sur leurs corps — y compris sur le visage ! Oh, salut, moustache !

Bien que les garçons et les filles aient des signes de puberté différents à gérer, il y a d’autres symptômes que les deux sexes éprouvent, et ils peuvent être tout aussi embarrassants.

1. L’acné

Un changement soudain des niveaux d’hormones peut faire des ravages sur ta peau, causant des éruptions majeures tant sur le visage que sur le corps. Et bien qu’entrer en classe avec un énorme bouton sur le front ne soit sans doute pas le truc le plus cool de l’univers, n’oublie pas que tout le monde a des boutons et devrait le comprendre.

Si cela t’inquiète particulièrement, il y a un exercice préventif que tu peux faire pour tenter de garder ta peau en bonne santé. Commence par tirer doucement la peau du sous tes yeux vers le bas avec le bout de tes doigts. Ensuite, ferme les yeux et compte jusqu’à six. Faire cet exercice sur le reste de ton visage plusieurs fois par jour aide ton sang à circuler et donne à ton teint un éclat sain, ce qui peut faire des merveilles pour la peau affectée par l’acné. En plus de cet exercice, prends rendez-vous avec un dermatologue pour explorer d’autres méthodes de prévention de l’acné.

2. Une nouvelle odeur corporelle

Alors que tout le monde peut parfois avoir une mauvaise odeur, celle qui frappe le nez au moment de la puberté s’appelle la transpiration. Bien que ce nouvel arôme puisse être embarrassant, il est tout à fait normal chez les garçons comme chez les filles. Si tu te rends compte que tes aisselles sentent plus que d’habitude, comme lors d’une chaude journée ou après avoir fait du sport, il est peut-être temps de commencer à utiliser un antisudorifique ou un déodorant. Il existe différents types de déodorants : en gel, en poudre et même en spray. Tout dépend de ce que tu préfères.

3. Coups de cœur

Même si dans le passé, beaucoup de garçons ou de filles de ta classe te semblaient ennuyeux ou dégoûtants, aujourd’hui ils peuvent être carrément attirants à tes yeux. Mais ne t’inquiète pas ! Ces sentiments sont tout à fait normaux et tu vas t’y habituer avec le temps. En devenant adulte, tu auras des béguins pour différentes personnes — même pour celles qui te semblaient autrefois moches et nulles ! Au début, ces sentiments sont très difficiles à gérer, et l’idée d’être rejeté par cette personne est insupportable. Au fil du temps, tu te familiariseras avec les choses et tu te sentiras plus à l’aise pour exprimer tes sentiments aux gens qui t’attirent. Rappelle-toi simplement que même si tu as envie de te rapprocher de ton grand amour comme de n’importe qui d’autre qui te plaît, tu peux toujours dire quand quelque chose te met mal à l’aise. C’est ton corps, et tu en es le patron !

4. Des sautes d’humeur

Tu te sens particulièrement en colère parce que tu ne joues pas un rôle dans la pièce de théâtre de l’école ? Ton nouveau couvre-feu te dérange vraiment ? Non, tu ne deviens pas fou ! Ta nouvelle poussée d’hormones te donne des sautes d’humeur ! Celles-ci peuvent te mettre en colère, te déprimer et même te rendre rebelle. Désolé, maman et papa ! C’est parce qu’à cet âge, on explore qui on est vraiment et ce qu’on veut vraiment dans la vie. Toutes ces réflexions et ces découvertes te conduisent vers plus d’indépendance, et c’est très bien ainsi ! C’est amusant d’essayer de nouvelles choses et de découvrir le monde. Sois juste raisonnable. Ne te mets pas dans des situations dangereuses simplement parce que tu veux être curieux. Garde la tête sur les épaules.

5. Parles-en, c’est tout !

C’est facile de regarder une vidéo théorique sur la puberté, mais dans la réalité concrète, c’est une toute autre histoire. Les choses peuvent devenir vraiment accablantes et même effrayantes, alors c’est toujours une bonne idée de trouver quelqu’un à qui parler de ces changements que tu es en train de vivre. Les conseillers scolaires sont une excellente ressource. Les frères et sœurs ou les membres de la famille en qui tu peux avoir confiance peuvent également t’être d’une grande aide.

Si tu aimes garder tes sentiments pour toi, tu peux aussi décider de ne pas les partager. Essaie alors de trouver un exutoire créatif pour exprimer ce que tu ressens. Tu peux peut-être écrire ton propre roman ! Ou peut-être que tu as un don pour le dessin et que tu veux créer ta propre bande dessinée ? Même quelque chose d’aussi simple que d’écrire dans un journal intime tous les soirs peut vraiment t’aider à garder les pieds sur terre et à organiser tes pensées.

Rappelle-toi juste que la puberté ne dure pas éternellement ! Dieu merci ! Ce ne sera pas toujours gênant de parler à la personne qui te plaît ou d’acheter des soutiens-gorge avec ta mère. Ça passera, et tu deviendras l’adulte incroyable que tu veux devenir ! Alors, mets-toi le plus à l’aise possible et profite de l’aventure.

Quel symptôme de la puberté t’a le plus atteint ? Ne sois pas timide ! Tu peux nous en parler dans la section des commentaires !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes