Cet homme de 69 ans vit et voyage comme un milliardaire depuis 33 ans grâce à un laissez-passer à vie

Histoires
Il y a 6 mois

Pendant que le commun des mortels s’épuise à essayer de choisir la destination de vacances la plus abordable, mais tout autant idyllique, un Américain de 69 ans a trouvé le moyen de vivre des vacances à temps plein. S’il est presque un inconnu en Europe, Tom Stucker est une véritable célébrité aux États-Unis. En effet, il est l’homme qui a parcouru la plus grande distance au monde, grâce à un laissez-passer à vie qu’il a acquis en 1990 auprès d’une compagnie aérienne.

En 1990, Tom est consultant en automobile. Il décide de prendre un risque en investissant 265 000 euros dans une offre spéciale de la compagnie aérienne américaine United Airlines. Grâce à cet investissement, Tom obtient un ticket pour voyager autant de fois qu’il le voudra avec cette compagnie, jusqu’à la fin de sa vie. Pour Tom, c’était le meilleur investissement de sa vie.

Trente-trois ans plus tard, le retraité a parcouru plus de 37 millions de kilomètres. Seulement, en 2019, Monsieur Tucker a établi son record personnel en réalisant trois cent soixante-seize voyages, soit 1,8 million de kilomètres. Il a alors parcouru six fois la distance entre la Terre et la Lune. Le coût estimé de ce record est de 2,25 millions d’euros. Mais grâce à son laissez-passer, il n’a pas déboursé un euro pour effectuer ses voyages.

Cent vingt lunes de miel en 30 ans

Tom n’est pas le seul à profiter de cette chance incroyable. Son épouse et lui ont voyagé dans plus de 100 pays. Le sexagénaire affirme gaiement avoir effectué “120 lunes de miel avec elle”. Il a littéralement accumulé de nombreux avantages au fil des kilomètres parcourus. Tous ces voyages, bien que gratuits, lui ont permis de gagner des bons d’achat, des cartes-cadeaux, des croisières, des repas gastronomiques, et même de participer à des ventes aux enchères.

Grâce à ses multiples voyages, il a même pu offrir une carte-cadeau pour refaire la maison de son frère, il a échangé des kilomètres contre un bon d’achat de 50 000 dollars auprès d’une grande chaîne de supermarchés, il a également échangé 725 814 kilomètres contre une apparition dans un épisode de la série Seinfeld.

Un client spécial et apprécié de la compagnie

La compagnie aérienne semble apprécier ce client chanceux. Deux de leurs avions portent le nom de Tom Stucker. Il a contribué à l’élaboration d’un menu pour les “clubs Polaris” de la compagnie et a l’habitude de voyager très souvent à la même place, le siège 1B. Malgré cela, il a déjà passé douze jours sans dormir dans un lit en raison de la succession de vols. Il avoue vivre “comme un sultan” grâce à la compagnie aérienne.

Des effets sur le réchauffement climatique

Lorsqu’on l’interroge sur son empreinte carbone, Tom Stuker ridiculise l’idée qu’il pollue davantage en prenant l’avion, affirmant que l’avion vole de toute façon, qu’il soit à bord ou non. Il pense que ceux qui utilisent des jets privés pourraient aider l’environnement bien plus que lui s’ils volaient sur des lignes commerciales.

Avec autant de voyages autour du monde, Tom et son épouse doivent avoir des tonnes d’anecdotes à raconter lors des dîners entre amis. En attendant de pouvoir en profiter, nous pouvons tout de même nous satisfaire des histoires vécues par des personnes ordinaires lors de leurs voyages à l’étranger.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes