Et Si Tout Le Monde Dormait Pendant 1000 Ans Puis Se Réveillait

C’est curieux
Il y a 11 mois

Imagine que tout le monde sur la planète ait décidé de sauter les dix prochains siècles. Toute la population de la Terre descend dans des bunkers souterrains spécialement construits à cet effet, et tout le monde s’installe dans un lit confortable. La dernière personne éveillée met le réveil pour 1 000 ans dans le futur, et ferme les yeux.

Les millions de robots à qui les gens disent bonne nuit vont rester près de leurs maîtres endormis. Ils vont surveiller leur état et observer ce qui arrive à notre planète. Ainsi, les gens ne laissent personne derrière eux pour s’occuper de notre civilisation. Leurs maisons et leurs bureaux, ainsi que toutes les villes du monde, sont remis à la nature.

Après une seule journée de sommeil, les centrales électriques du monde entier commencent déjà à s’arrêter. Les lumières des villes s’éteignent. Il n’y a plus de télévision ni d’Internet. Le seul point lumineux qui reste sur la planète est Las Vegas. Il est alimenté par une centrale hydroélectrique qui peut continuer à fonctionner sans surveillance pendant un certain temps. Mais il n’y a plus personne pour y faire la fête, et les néons brillent dans les rues vides.

Une semaine plus tard, les ratons laveurs commencent à apparaître dans les maisons. Il n’y a personne pour les effrayer, alors ils grimpent dans les poubelles et se servent dans le frigo. En réalité, maintenant, ce sont les rois de la maison. Un animal domestique aurait eu du mal à se passer des gens, même pour une semaine. Mais heureusement, tout le monde a emmené ses animaux sous terre pour faire la sieste avec eux. Qui ne voudrait pas dormir pendant mille ans avec un chat blotti sur ses genoux ?

Sans électricité, les réfrigérateurs des supermarchés et des restaurants ne fonctionneront plus. La nourriture et les produits d’épicerie commenceront bientôt à pourrir. La mauvaise odeur attirera de nombreux charognards et parasites différents.

Un mois s’est écoulé depuis le début de la grande sieste. La nature commence déjà à pénétrer dans les grandes villes. Et je ne parle pas seulement des plantes. Les lions qui vivent dans les zoos des villes ont réalisé que leurs enclos ne sont plus électrifiés. Ils règnent maintenant sur nos villes, parcourant les rues à la recherche de proies.

Un an plus tard, sans personne autour, les ports du monde sont dans le chaos le plus complet. Les cordes ont commencé à se déchirer, et d’énormes cargos sont laissés à la dérive. Certains entrent en collision les uns avec les autres, ou s’écrasent contre des ponts et coulent. Les rats qui vivaient sur les bateaux de croisière finiront tous les restes de provisions, et ils commenceront à se battre avec les mouettes pour récupérer le reste.

Cinq ans de sommeil. Il est désormais impossible de reconnaître nos villes. Les vignes et le lierre ont recouvert les bâtiments, et d’autres plantes ont transformé les rues bétonnées en jardins. On n’entend plus le klaxon interminable des voitures ni la musique de toutes les pubs sur Times Square. Il ne reste plus que le chant des oiseaux et le vent. Oh, et Las Vegas a aussi cessé de s’illuminer depuis longtemps.

Normalement, les astronautes contrôlent et corrigent l’orbite de la station spatiale internationale. Mais maintenant, ils sont de retour sur Terre, endormis comme tout le monde. L’ISS entre bientôt dans l’atmosphère terrestre et tombe au sol.

Dix ans. Tout le monde a déjà eu une quantité incroyable de rêves. Mais le monde réel change rapidement. Les barrages et les centrales hydroélectriques près des grandes villes commencent à s’effondrer sans que l’homme ne soit là pour les entretenir. L’eau inonde les maisons des gens. Le niveau de l’eau monte et de nouveaux habitants — des poissons — apparaissent dans nos villes.

D’ici 30 ans, nous perdrons Londres et Amsterdam. Elles ont été construites sur des marais maintenus à sec par des systèmes de drainage. Mais aujourd’hui, la nature a pris le dessus et les rues sont lentement submergées.

De temps en temps, notre monde vide voit de grands feux d’artifice. Non, personne ne fête rien. Le problème, c’est que les feux de forêt deviennent incontrôlables, et ils atteignent parfois de vieux entrepôts remplis de ces objets. Les résultats sont assez impressionnants, mais il n’y a pas de public pour les regarder.

Si tu regardes le ciel nocturne, tu pourrais voir une pluie de météores. Mais cette fois, elle n’est pas causée par des roches venues de l’espace, mais par des satellites artificiels qui ont commencé à tomber sur Terre sans que les humains ne les guident. Il y en a beaucoup qui brûlent dans l’atmosphère.

Étonnamment, 50 ans après que tout le monde se soit endormi, on peut encore entendre la parole humaine. C’est grâce aux perroquets qui sont assez vieux pour se souvenir de nous. Beaucoup de ceux que nous possédions sont encore vivants et ils répètent certaines des phrases que nous utilisions.

100 ans de sommeil. L’humanité n’est encore qu’à 10 % du chemin ! Mais le monde semble déjà avoir disparu il y a des siècles. La corrosion et les tremblements de terre détruisent certaines de nos plus grandes réalisations. Le Golden Gate et le pont de Brooklyn se sont effondrés. Big Ben, Burj al-Arab, et d’autres bâtiments emblématiques seront en ruine après un siècle.

Même des œuvres d’art incroyables comme la Joconde vont commencer à disparaître à peu près à ce moment. Des bactéries microscopiques commencent à manger à travers la peinture intemporelle, puis elles sont rejointes par des insectes qui trouvent le chemin de sa boîte de verre protectrice.

Dans 150 ans, près d’un tiers de tous les gratte-ciels du monde seront détruits. Les routes qui passaient par-dessus les tunnels du métro s’écrouleront. Washington disparaîtra progressivement, et Los Angeles deviendra une véritable savane, avec de nombreux éléphants qui se baladeront.

300 ans de sommeil. Tous les dispositifs de stockage que les gens utilisaient autrefois pour sauvegarder des informations seront irrémédiablement endommagés. Sans clés USB, CD ou dossiers papier, l’histoire et la culture humaines seront perdues. D’ici là, presque toutes les voitures sur Terre auront été détruites par la rouille. Mais leurs pneus à plat continueront de se détériorer pendant des siècles. La Tour de Pise penche un peu trop, et...ouuupss !

500 ans de sommeil. Il ne reste que très peu de bâtiments sur la planète. La Statue de la Liberté a été détruite. Washington est devenu un marécage et Los Angeles un désert. Les ruines de Venise sont complètement submergées.

Et voici la dernière ligne droite. Notre planète a vécu sans activité humaine pendant exactement 1 000 ans. Nos grandes villes ne sont que des ruines de couleur verte. La plupart des bâtiments sont presque impossibles à distinguer des tas d’ordures en béton.

Mais, chose étonnante, certaines structures construites il y a des milliers d’années seront toujours intactes. Les pyramides de Gizeh et la Grande Muraille de Chine sont toujours debout. La seule technologie survivante jamais fabriquée par l’homme sera celle des rovers lunaires. Sept d’entre eux, fabriqués par différents pays, sont encore intacts sur la Lune. En fait, les rovers lunaires et martiens seront encore là pendant plus d’un million d’années et ne souffriront pratiquement pas de corrosion. Ils pourraient bien être la seule preuve que notre civilisation ait existé.

Et puis le réveil sonne enfin. Les gens se réveillent et s’étirent après tant de sommeil. Leurs bunkers les ont maintenus à une température parfaite, et ils ont tout ce qu’il faut pour survivre. Les gens remontent à la surface pour voir ce qui est arrivé à leur monde.

Bien sûr, ils étaient tous au courant que la planète serait envahie par la nature lorsqu’ils allaient dormir. Mais maintenant, leur objectif principal c’est de relever le défi de tout reconstruire. Il leur reste suffisamment de technologie et de connaissances dans leurs bunkers pour y parvenir.

Mais pourquoi se sont-ils endormis pendant 1 000 ans ? Eh bien, l’humanité a convenu qu’il était temps de laisser la planète se reposer un peu. L’atmosphère, les océans, les animaux et les plantes sont tous un peu plus sains maintenant. La sieste mondiale a profité à la nature, comme des vacances dans une cure thermale.

Les populations d’animaux sauvages sont revenues à la normale, et presque tous nos déchets plastiques se sont décomposés. Bien qu’il y ait beaucoup de déchets toxiques enfouis partout sur la planète qui seront encore là pendant quelques milliers d’années.

Les humains ont une autre chance de faire les choses correctement. Sauront-ils en tirer parti ?

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes