“Il n’était pas le même à la maison” : la veuve de Robin Williams évoque le lien étroit qui les unissait

Gens
Il y a 10 mois

Grâce à ses performances exceptionnelles dans Madame Doubtfire et Hook ou la Revanche du capitaine Crochet, Robin Williams est devenu un personnage apprécié des enfants et des adultes. Mais ce n’était pas seulement un grand acteur ; c’était aussi une personne merveilleuse et un excellent mari. Sa mort a choqué le monde entier, tout comme son épouse, Susan Schneider. Aujourd’hui, nous nous souviendrons de toutes les étapes de leur belle romance, chérissant la force d’un amour qui perdurera au-delà de la disparition de cette star si talentueuse.

Lorsqu’ils se sont croisés, ils se sont instantanément connectés l’un à l’autre

Joseph Gotfriedy/Broadimage/EAST NEWS

Robin Williams avait déjà été marié deux fois avant de rencontrer Susan Schneider, avec un enfant issu de son premier mariage et deux enfants de sa seconde union. Même s’il a connu deux mariages infructueux, cela ne l’a pas empêché de rechercher une fois de plus le grand amour. C’est ce qui s’est passé en 2007, lorsque Susan s’est arrêtée dans un Apple Store local et a rencontré un homme qui allait devenir son mari et son compagnon pour la vie.

“Je suis entrée, j’ai vu cet homme et je me suis dit : ’Je crois que c’est Robin Williams’. En sortant, je l’ai regardé à nouveau, il me souriait, et quelque chose en moi m’a dit : ’Allez, va lui dire bonjour’”. Elle a poursuivi : “Il portait une tenue de camouflage, alors j’ai dit : ’Comment cette tenue de camouflage vous réussit-elle ?’ Et il m’a répondu : ’Pas très bien : vous m’avez trouvé’”.

Leur mariage et les premières difficultés

ABACA/EAST NEWS, East News

Robin et Susan se sont mariés quatre ans après leur première rencontre. Le troisième (et dernier) mariage de l’acteur a eu lieu le 22 octobre 2011, et peu après, ils ont déménagé dans le comté de Marin avec les enfants de Susan. Bien que les premières étapes du mariage aient été remplies d’amour et de bonheur, les premiers défis sont apparus dans les années qui ont suivi leur union.

East News

Lorsque l’acteur a commencé à présenter des symptômes étranges, une thérapie sérieuse s’est imposée. Susan a pris soin de son mari, ne l’abandonnant jamais et restant à ses côtés à chaque étape du processus. Cependant, le malaise n’était que le début d’une longue liste de symptômes qui, à première vue, ne semblaient pas liés entre eux, mais qui se sont finalement révélés être des indicateurs d’un trouble cérébral dégénératif chez Robin.

“Il n’avait pas l’habitude d’être aussi paranoïaque. Et ce fut le début d’une série de symptômes croissants qui ont duré 10 mois”, a déclaré Susan en décrivant l’état de son défunt mari.

Avec sa femme, Robin Williams était plus qu’un “rigolo”

AF Archive/Mark Liley/Mary Evans Picture Library/East News

Susan a souvent fait remarquer ce que c’était que d’être mariée à un homme qui, par sa façon de jouer la comédie, avait touché l’âme de millions de personnes. Elle a précisé qu’il n’était qu’un homme ordinaire à la maison, mais elle a également parlé de toutes les activités qu’ils faisaient ensemble et qui leur donnaient le temps de se rapprocher.

Leur vie commune n’était pas monotone et, comme le fait remarquer Susan, “Robin et moi aimions aller dans les musées ensemble. Il était féru d’histoire, alors il apportait l’histoire et j’apportais le côté artistique, et nous nous amusions deux fois plus”. Elle explique : “Les gens supposent que l’homme qu’il était sur scène était le même la maison, et laissez-moi être claire : je n’aurais jamais épousé quelqu’un comme ça”.

Courtesy Everett Collection/Everett Collection/East News

“C’était un homme incroyablement intéressant, profond et impliqué dans tant de choses sur l’humanité et la culture, et son humour était comme son arme secrète”, a-t-elle expliqué, en faisant l’éloge de son cher mari. “Il y a eu tant de fois où il voyait que quelqu’un avait besoin d’un coup de pouce et où il injectait un peu d’humour, juste ce qu’il fallait pour faire la différence”.

Susan gardera toujours précieusement le souvenir de son plus grand amour

À l’annonce de la mort de Robin Williams en 2014, le monde entier a été plongé dans la tristesse. Tout le monde l’adorait et l’admirait, non seulement pour ses talents d’acteur, mais aussi pour sa douceur. Ce matin-là, sa femme a exprimé sa tristesse face à sa disparition en déclarant : “Ce matin, j’ai perdu mon mari et mon meilleur ami, tandis que le monde a perdu l’un de ses artistes les plus aimés et l’un de ses êtres humains les plus beaux”.

Susan a eu le cœur brisé lorsqu’il est décédé, et a dû faire face à son chagrin et aux médias. Pourtant, elle a prouvé sa force et son dévouement à son mari à plusieurs reprises, souhaitant honorer sa mémoire et sensibiliser l’opinion publique à sa maladie mentale.

AXELLE/BAUER-GRIFFIN/East News

Elle se souvient d’ailleurs d’une discussion avec son époux : “Nous avions discuté de ce que nous voulions laisser comme héritage dans la vie, et sans réfléchir très longtemps, Robin a dit : ’Je veux aider les gens à avoir moins peur’”.

Susan a été la personne qui est restée à ses côtés à chaque moment difficile, l’adorant inconditionnellement. Même aujourd’hui, neuf ans après sa mort, elle sent son existence partout.
“... Robin apparaît toujours quand j’ai besoin de lui. Mais quand il n’est pas là, je pense à mon ami, à mon amour, et il me manque”.

Ce type d’amour devient de plus en plus puissant avec le temps. Robin Williams a eu un impact significatif sur la vie de Susan Schneider et, comme elle le dit, “il a été le plus grand amour que j’aie jamais connu”.

Photo de couverture AF Archive/Mark Liley/Mary Evans Picture Library/East News, East News

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes