J’ai décidé de prendre soin de moi, mais aussitôt mon mariage a commencé à battre de l’aile

Éducation
Il y a 9 mois

Il est tout à fait normal qu’une femme se sente différente après l’accouchement. L’héroïne de notre article a traversé le baby blues et par la suite, elle a décidé de changer de mode de vie et arrêter de déprimer. Or, son époux n’a pas apprécié la transformation.

Elle a partagé son histoire en ligne

J’ai 37 ans, mon mari en a 40. Nous sommes mariés depuis 10 ans, parents de deux enfants, et notre couple n’a jamais connu de problèmes auparavant. Après la naissance de mon fils, je suis devenue dépressive. Mon travail était peu rémunéré et je devais m’occuper seule de notre enfant, car mon mari faisait des heures supplémentaires pour subvenir à nos besoins.

Puis ma fille est née et j’ai compris qu’il était temps de changer quelque chose. J’ai commencé par éliminer les mauvaises habitudes : j’ai modifié mon régime alimentaire, pris un abonnement dans une salle de sport. Je fais du yoga tous les matins. Au fil du temps, mon sommeil s’est amélioré et j’avais meilleure mine. J’ai mis à jour mon CV et trouvé un emploi mieux payé.

J’ai perdu du poids et aujourd’hui, je reçois des tonnes de compliments de la part de mon entourage. Et tu sais, je pensais que cela rendrait mon mari heureux, mais ce n’est pas le cas. Il est agacé lorsque les gens me félicitent en sa présence.

Récemment j’ai découvert qu’il m’avait trompée avec une serveuse, bien que notre vie de couple soit devenue beaucoup plus romantique qu’avant. Je suis tombé sur leur correspondance ; elle a 22 ans et me traite de " vieille bique qui cherche à se frotter à des jeunes ".

Je lui fais la cuisine, prépare son déjeuner pour le bureau, bref, j’assure mon rôle d’épouse. Quoi qu’il en soit, je lui ai annoncé que j’étais au courant de tout, et tu sais ce qu’il m’a répondu ? Qu’il se sent invisible à mes côtés parce que dans un groupe d’amis toute l’attention est désormais concentrée sur moi.

C’est peut-être de ma faute ; je me suis recentrée sur moi-même et je ne faisais pas attention à ses sentiments. Il se sent insignifiant parce qu’il n’a pas évolué et se trouve toujours au même point qu’il y a cinq ans. De mon côté, je ne l’ai jamais forcé à changer et je lui ai toujours dit que je l’aimais. Qu’est-ce qui n’a pas marché ?

Nous allons donc divorcer. Et tu sais quoi ? Je n’ai jamais eu autant de temps libre ! Le volume des tâches ménagères a été divisé par deux (il s’est avéré que c’était surtout mon mari qui était à l’origine du bazar). Bien sûr, les enfants me donnent toujours beaucoup de travail, mais tu ne peux pas imaginer à quel point c’est devenu plus facile pour moi.

L’autre jour, je suis sortie au cinéma avec une copine, elle aussi célibataire et mère de deux enfants, et cela faisait super longtemps que je ne m’étais pas si bien amusée. Je ne pense même pas à une nouvelle relation. Un homme m’a proposé de sortir avec lui, mais pour l’instant je ne me sens pas prête.

Nous sommes heureux que notre héroïne ait trouvé la force de se construire une nouvelle vie, et nous espérons que son exemple sera une source d’inspiration pour d’autres.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes