“Les gens ne me connaissent que comme un monstre” : l’homme-loup s’efforce de trouver un emploi en dehors du cirque

Gens
Il y a 5 mois

Jesús Aceves est atteint d’hypertrichose, ce qui fait que ses cheveux poussent abondamment sur son visage et son dos. En raison de son état, il est également connu sous le nom de " l’homme-loup ". Mais il en a assez de ce pseudonyme et veut vivre une vie normale.

Voici Jesús Aceves, un homme de 55 ans né avec une maladie appelée hypertrichose, qui se traduit par une pilosité anormale sur tout le corps, en particulier sur le visage. Bien que marié et père de famille, Jesús n’est pas pleinement satisfait de ses conditions de vie. Il dit que lui et sa famille sont victimes de discrimination. Lors d’une interview, l’un de ses enfants a déclaré : " Les gens m’insultent et ils disent même à leurs enfants de ne pas être amis avec moi. "

Il a travaillé dans un cirque toute sa vie, voyageant à travers plusieurs villes. Mais aujourd’hui, il en a assez d’être considéré comme un monstre et d’être surnommé " l’homme-loup “.

De retour chez lui et ne faisant plus partie du cirque, il est confronté à un autre défi : trouver un emploi ” normal ". Il doit subvenir aux besoins de sa famille, car sa femme occupe des emplois temporaires.

Après plusieurs entretiens d’embauche infructueux, il a accepté d’essayer quelque chose qu’il avait toujours évité : se raser le visage. Il a fait appel au coiffeur de sa famille pour le transformer, allant même jusqu’à lui créer des sourcils et des cils.

L’expérience a été difficile car le visage est une zone corporelle extrêmement sensible, mais sa femme et lui étaient convaincus qu’en se rasant, il parviendrait à trouver un emploi.

Jesús a fait plusieurs entretiens, et il est confiant qu’il va maintenant trouver un endroit où travailler en dehors du cirque. Dans ce cas, il devra se raser le visage tous les deux jours.

Malgré la maladie, certaines personnes trouvent le moyen de surmonter les difficultés qu’elles rencontrent et de s’épanouir dans la vie. Par exemple, Mahogany Geter est née avec une condition rare qui lui a laissé une jambe de 45 kilos. La jeune femme a connu beaucoup de difficultés mais sa vie a changé lorsqu’on lui a offert une chance de devenir mannequin et de diffuser le body positive aux autres. Nous espérons que grâce aux médias grand public, les personnes atteintes de maladies génétiques ne souffriront plus de discrimination.

Photo de couverture A True Story / Youtube

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes